Hellébores et Cie: Sombre et triste hellebore?

D’abord, en février, on la remarque à peine… Obscure fleur dissimulée dans son feuillage, courbée vers la terre nue…
Est-elle craintive?

hellébore en février

Au risque d’effaroucher mon inconnue, je lui relève le menton.
Elle pourrait pourtant se montrer plus audacieuse car elle n’est pas vilaine!
L’élégante a l’air si grave, elle me semble presque sinistre! Terne, secrète, impénétrable…

hellébore

Mais si la belle est taciturne c’est qu’elle est esseulée! Précoce, la fleur sombre attend ses compagnons pour éclairer son regard noir.

hellébores et primevères

Des primevères, deux hellebores, le sombre et le verdâtre, et le jeune feuillage maculé de pourpre et de crème du géranium phaeum ‘Spring Time’.

hellébores

Quand il fait gris, cet hellébore sombre passe presque inaperçu, mais quand le soleil le traverse, quelle beauté!

hellébore

L’hellébore vert, pourtant planté en même temps, est beaucoup moins développé mais il a la grâce de pousser légèrement plus haut pour passer la tête par-dessus l’épaule de son compagnon… Il ne fleurit qu’en mars…

hellebore

Derrière, on devine l’hellébore ‘Anémone Pink’ et un semis spontané qui fleurit pour la première fois. Jolie couleur!

Avec qui marier un hellébore sombre?

Un lumineux feuillage chartreuse pourrait la faire ressortir par contraste.
Elle pourrait aussi se placer entre un stipa et une bruyère blanche? 
Un duvet argenté de stachys saurait la détacher du sol, ainsi que quelques perce-neige sur le feuillage argenté d’un beau cyclamen.
Les fougères et les épimedium les accompagnent bien.
Et pourquoi pas l’ophiopogon planiscapus Nigrescens, une vivace couvre-sol au fin feuillage noir?

Et vous, comment avez-vous mis en valeur vos hellébores sombres qui fleurissent si précocement?

12 commentaires sur “Hellébores et Cie: Sombre et triste hellebore?

  1. Je la trouve très belle avec de jolis reflets… je n’en ai pas d’aussi sombres, elles tirent plus sur le bordeaux ou le rose mais je verrais bien celle ci avec un peu de vert anisé … ou un joli tapis argenté … Très jolis portraits pour la sombre ténébreuse … bonne soirée, amitiés. Nathalie

  2. J’avais planté l’an passé trois jeunes hellébores : un rose pâle, un blanc double et un bleu nuit. Bilan cette année, tous sont sombres. Entre ardoise foncé et pourpre foncé… Ils s’associent donc les uns aux autres malgré tout. J’ai profité du mur rouge pour qu’ils aient un peu de peps, quelques perce-neige et les feuillages argentés de certains cyclamens donnent une composition qui fonctionne cet hiver.
    Voilà voilà

  3. J’en ai déplacé une l’année dernière, elle n’a pas apprécié et elle n’a pas fleuri cet hiver.
    Dans mon jardin les fougères les accompagne bien et aussi les feuilles d’épimédium. J’en suis satisfaite.
    En tout cas, elle mérite d’être si bien mise en valeur cette belle hellébore.
    Bisous.

  4. Ton hellébore est très belle ! Je l’associerais volontiers à des bruyères blanches. Comme un tapis blanc qui sera aussi en fleurs et formera un écrin pour la belle hellébore (et qui une fois l’été venu fera oublier le feuillage). Belle journée, Malo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *