Rétrospective : Mars 2014

En 2014, Mars faisait davantage penser à un mois d’Avril, la douceur de l’hiver ayant laissé la nature prendre un peu d’avance.

« Un peu d’avance »? ‘Sibelius’ boutonnait déjà avant la mi-mars!

rosa ‘Sibelius’

Le nettoyage printanier était d’ailleurs déjà en cours depuis février et Zoé m’avait aidée à en venir à bout en relevant les bordures et en nettoyant les massifs avec moi.
Un travail à 4 mains aussi plaisant qu’efficace…
Il faut bien des avantages à avoir des enfants un tout petit jardin! Finir le grand nettoyage printanier en seulement 3 jours en est un de taille!

Pourtant, en fin d’automne, je néglige volontairement le jardin, je fais la paresseuse, je laisse tout en plan avant l’hiver! Je trouve ça très décoratif, les tiges sèches, les fleurs montées en graines et les cynorrhodons qui font le régal des zoziaux… J’abandonne aussi dans les massifs les feuilles mortes et les branchages pour offrir le gîte aux insectes et dans l’espoir d’accueillir un hérisson durant les grands froids.
Donc, j’attends le printemps pour y mettre de l’ordre, en essayant de ne pas déloger mes hôtes quand même et, grâce à Zoé, cette année, ce grand ménage fut vite fait!

Et quand tout est bien net, on peut savourer les plus belles journées et faire plein de photos!
J’en profitais donc pour tester le nouvel objectif à macros que j’ai reçu de mon Valentin.
La mosaïque du mois est naturellement composée de quelques MACROch’coeurs…

Anémone pulsatille, anémone coronaria ‘The Bride’, narcisse ‘Thalia’, Perce-neige, anémone blanda, tulipe ‘Exotic Emperor’, tulipe ‘Turkestanika’, helleborus, épimedium ‘Sulphureum’, euphorbia amygdaloide purpurea, cercidiphyllum, fritillaria meleagris

Mars fut si doux et les floraisons si précoces que les butineurs aussi en ont profité…

Ces crocus blanc purs aux côtés des perce-neige formaient un beau duo…

Les abeilles n’étaient pas les seules à s’activer au jardin: mon chéri construisait la structure pour les grimpants de ‘Park Allée’ et posait la clôture tandis que les mésanges, déjà, installaient leur nid…

La découverte du mois, c’est cette jolie anémone coronaria ‘The Bride’.
Plantée en 2012, elle n’avait pas encore fleuri et je l’avais crue perdue…  Mais non!

Une déception cependant: les fritillaria persica plantées l’hiver ont fait le régal des baveux et n’ont pas fleuri. C’était pourtant bien parti!

Pour terminer cette rétrospective de mars, voici pour vous un modeste bouquet de cynorrhodons qui date de fin février mais qui a plus ou moins tenu jusqu’en mars…

27 commentaires sur “Rétrospective : Mars 2014

  1. merci pour cette rétro , je fais partit des actifs de l’hiver. notre région nous permet de rester actif au jardin en presque toute saison. Je suis absolument incapable de rester une semaine complète sans aller au jardin .mais j’ai beaucoup de copines de jardin qui font comme toi à chacun son rythme tout tes bulbes blancs me donnent envie j’en ai aussi mais très dispersé s’il est encore temps je vais planter .
    bel hiver on va se revoir à cette saison j’ai plus de temps quand même je ne suis pas au jardin de nuit …

    1. Bien sûr qu’il est encore temps de planter des bulbes tant qu’il ne gèle pas! Surtout si chez toi l’hiver est clément!
      Comme toi, je pense que j’aurai davantage de temps pour aller de blog en blog avec les jours plus courts, les soirées plus longues…Je n’arrive plus à les suivre tous comme je l’aimerais! Bises

  2. Moi, fin d’automne, je fais la paresseuse comme toi ! Je laisse tout en plan ! 🙂 Les macros de ta mosaïque sont un régal ! J’économise pour un tel objectif mais il y a toujours plus urgent ou plus important … Mais je l’aurai, je l’aurai… un jour! Et ton bouquet, pour modeste qu’il soit, est tout mignon ! Bisous Malo !

    1. La paresse a du bon! Au moins, au printemps, on est pleines d’entrain pour reprendre les travaux au jardin, on est ressourcées! 😀 N’ayons aucun scrupules!…
      C’est un plaisir d’avoir cet objectif mais c’est vrai que c’est un plaisir assez futile. Il y a toujours plus important… Si mon Namoureux n’avait pas fait la folie de me l’offrir pour la St Valentin, il est certain que j’en serais encore à reporter cet achat dont je rêvais.
      Bisous

  3. Je fais partie du club des ‘ paresseuses ‘ 😉 … Le problème, c’est que le travail est énorme au printemps mais j’ai + de courage … Je le fais surtout parce qu’avec les années, j’ai remarqué que les vivaces étaient mieux protégées des grosses gelées en conservant les tiges sèches …

    1. Tu as raison Nikki, c’est encore un avantage à la paresse du jardinier! Les jeunes pousses sont ainsi protégées du froid. Vraiment, pas de remords à avoir! Il y a bien d’autres plaisirs pour l’hiver… Et on a davantage de courage et d’énergie au printemps!
      Bises

    1. Les fritillaria persica ont été mangées mais les meleagris ont pu fleurir un peu. Petite consolation…
      J’adore, comme toi, observer les oiseaux. J’avais posé mon transat à 3 mètres du nichoir pour guetter cette mésange avec l’apn! Il en faut de la patience…
      Bises

  4. Je considère que le jardin est autant à la petite faune qui me fait le plaisir de le visiter ou de s’y installer qu’à moi, alors pas question de lui détruire gite et couvert avec l’arrivée du froid!
    Et puis je trouve moi aussi que le jardin est bien plus joli avec les belles qui fanent élégamment et les baies de rosiers qui apportent de la couleur, que nu.
    *douce journée, Malo*
    une bise
    Cécile

  5. Je trouve courageuse la « paresse automnale »…car l’accélération printanière s’en trouve renforcée !
    Un choix important, c’est sûr, pour offrir abris, nourriture, protection des sols, et des souches contre le gel……………..
    L’exercice de rétrospective était difficile ?
    Le résultat est à la hauteur et la mosaïque magnifique !!
    Merci pour ce « rem-bobinage » réussi…
    Amicalement

    1. Oh que oui, c’était difficile, car il m’a fallu choisir parmi près de 700 photos pour Mars! Ce sera pire encore pour les rétro d’avril, mai ou encore juillet… My God! mdr
      Mais c’est aussi un plaisir de se replonger dans toutes les images des floraisons printanières… Ça compense largement!
      Merci pour ton gentil commentaire! Bonne soirée, bises

  6. 11 decembre2014.moi j ai un petit jardin au pied d’une montagne l’hiver il fait trés froid mais aujourd’hui c’est une belle journee trés chaude mes rosiers ont grandi ils sont trés beaux à voir .je nai pas grand chose à faire car je ne suis pas un vrai connaisseur mais j’essaie de donner une vie à mon petit jardin

    1. Quand l’hiver est très froid, au pied de ta montagne, les branches et les feuilles sèches protègent du gel les plantes en dormance et les insectes endormis. Tu peux donc te permettre la paresse toi aussi! mdr
      A bientôt!

  7. Dans quelques semaines, toutes ces petites beautés reviendront… et feront battre notre coeur… Les premières fleurs sont toujours pleines d’émotions… Pardon pour ce long silence : 6 semaines sans connexion internet (et tel)… On n’y est plus habitués !… Je suis encore dans ma sélection de rosiers : j’ai envie de roses anciennes, de leurs formes de leurs opulences et de leurs douces couleurs,… et j’hésite à leur associer des roses anglaises ou guillot pour des floraisons estivales plus généreuses… Et toi, que préfères-tu ? Comment les choisis-tu ?… A très vite,…

    1. Tu es toute pardonnée, je suis moi-même absente sur beaucoup de blogs, je ne parviens plus à suivre…
      J’ai choisi mes rosiers au coup de coeur! Les anciennes, les anglaises, les moschata, les grimpants, les buissons, les roses simples et les doubles, je les marie tous, selon leurs formes, leurs couleurs, leur floraison, en essayant que ce soit harmonieux.
      Mais il y en a tant que les choix sont difficiles! Bon courage! 😀

  8. Moi aussi, en automne je laisse tout pour les bébêtes et je trouve que le jardin est plus beau avec ses tiges sèches ou noircies que sans ! lol
    Une jolie rétrospective printanière, j’adore ta mosaïque et ta première photo est un enchantement.
    Bisous

  9. Beaucoup à faire au jardin en hiver! de nouveaux massifs se créent; des tailles d’arbres et arbustes ; j’adore tous ces pet its travaux qui me permettent de ne pas m’enfermer à l’intérieur et de râler quand il fait mauvais!!!Je vais tenter la rétro du mois d’Avril mais pour mars, je n’étais pas sure de la date des photos! J’adore ton anémone « the bride », une belle surprise! Bravo à ton aide jardinière!

    1. Je peux me permettre de reporter tout ces travaux au printemps car mon jardin n’est pas bien grand mais j’imagine que ce serait plus compliqué avec un grand terrain à nettoyer.
      Moi, cette pause me fait du bien. Je fais d’autres choses, au coin du feu, ou dans la cuisine… Mais j’ai quand même besoin de sortir et c’est un plaisir de sortir Nala pour ses balades quotidiennes. 😉
      Je transmets tes compliments à Zoé! J’espère qu’elle m’aidera encore en 2015 😀

  10. Je vois que tu aimes beaucoup les fleurs blanches….
    J’aimerais bien laisser toutes les vivaces pour les bébettes mais je suis obligée de commencer à nettoyer car je n’arriverais pas à finir à temps pour le printemps,un demi hectare toute seule pour le jardinage mon mari ne connait rien…lui c’est » Mike Gaever »
    A bientôt

    1. Je comprends parfaitement que nettoyer un aussi grand jardin toute seule prend nettement plus de temps et qu’il te faille commencer à l’automne.
      Si je peux me permettre d’abandonner le jardin en l’état, c’est parce qu’il est bien petit…
      C’est pratique un Mc Gyver à domicile! 😀
      Bon week-end!

  11. Sympa de retrouver toutes ces « belles » que nous attendrons encore un moment. Je fais aussi partie du »club » du laisser faire en fin d’automne. Je veille simplement à supprimer les adventices indésirables pour en avoir moins au printemps, elles me prendraient de vitesse. Retrouver mon jardin après l’hiver me donne une belle pêche et le nettoyage se fait bien, même si je n’ai pas une aide aussi efficace que la tienne. Comme beaucoup de mes arbustes ont des feuilles relativement petites, elles sont déjà à moitié décomposées, elles nourrissent les massifs après les avoir protégés. Bravo pour le cliché de la mésange, j’adore les voir aller et venir chez moi. Pas vu le hérisson l’an dernier, peut-être cette année. Bon week-end. Bises

  12. C’est vrai la paresse automnale n’a que des avantages pour le jardin en hiver mais…au printemps, il ne faut pas chômer !!!
    Au vu de ta photo de crocus blancs, je me demande si je ne vais pas en acheter de suite et les planter avant qu’il ne gèle trop !
    Bisous
    MC

  13. Hello Malo
    Même si j’aime l’hiver, la période des fêtes et faire du cocooning, j’avoue me réjouir du printemps et des premiers travaux au jardin… Tes photos sont superbes et ta jardinière en herbe efficace…
    Gros bisous et je te souhaite de bonnes fêtes Malo
    Amitié
    Joelle
    Ps/merci de ta gentille visite à la maison

  14. J’ai beaucoup aimé ton article, l’activité qui reprend au jardin après une longue période de repos… c’est année, j’ai fait comme toi, j’ai laissé toutes les feuilles dans les massifs. Un peu de lassitude devant tout ce travail !!! Tes photos macros sont superbes … Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.