Rétrospective de l’année 2021 au jardin

Une seule photo par mois, la sélection est difficile mais à défaut d’être dans mon jardin en ce moment, je m’offre une petite rétrospective de l’année écoulée au jardin…

En janvier

Perce-neige, primevères, hellébores sont en fleurs… Je devrais m’atteler à la taille des rosiers lianes avant que les bourgeons débourrent, toujours très précocement sur ces rosiers géants, mais je suis en retard!
Quelques jours de neige donnent de l’audace aux oiseaux affamés et je vois qu’ils sont plus nombreux à se rapprocher de la maison pour venir se nourrir aux mangeoires et chercher de l’eau.

rouge-gorge

En février

Encore un épisode de neige et durant quelques jours, le jardin est bien emmitouflé sous un épais manteau blanc qui protège les plantes du gel
Je m’en réjoui car je trouve cela très beau, épuré, reposant…
Dans les massifs, la neige constitue une excellente couverture isolante qui protège les souches, les racines et les bulbes des températures négatives.

Premier bourdon de l’année et premières coccinelles… Après l’hiver, le printemps s’annonce!

iris nains, iris reticulata

En mars

Le printemps est là ! On sent comme des palpitations, des frémissements…
Il fait plus doux et les arbres, arbustes, vivaces bourgeonnent partout! Un couple de mésanges s’installe dans un nichoir.
Le soleil me tire dehors par la peau du cou… J’attrape le sécateur, ma tête fourmille de projets!

acer ‘Mykawa Yatsubusa’

Avril

Avril est frisquet, malgré le soleil et le ciel souvent bleu. La végétation prend du retard dans nos jardins. Mieux vaut ne pas comparer avec avril 2020 où tout avait au contraire de l’avance!
Il y a de jolies floraisons au jardin, le petit bassin est plein de vie et les mésanges nourrissent déjà leurs petits…

pommetier, malus ‘Sugar Tyme’

En mai

Beaucoup de pluie ce mois de mai, je m’en réjoui car elle arrose ma nouvelle pelouse et rempli les réserves pour l’été! Théo a nettoyé toute la terrasse en bois. La nichée de mésanges qui squattait le nichoir a pris son envol.
L’hydrangea macrophylla qui avait gelé refait un beau feuillage. En revanche, l’acer palmatum atropurpureum devant la cabane succombe à la verticilliose…
La floraison de la clématite montana n’a pas été spectaculaire et la glycine a gelé aussi.
Mais il y a plein de fleurs au jardin! Le rosier Hugonis est mon chouchou!

Le rosier Hugonis dans le massif jaune

En juin

Comme chaque année en juin, les floraisons explosent de partout à un rythme effréné, dans une ronde de parfums, de couleurs, les abeilles, les coccinelles, les libellules…
Nous envisageons de déménager à Strasbourg avant la fin de l’été! Quel chambardement!
Durant un week-end, j’ouvrais à nouveau mon jardin aux visiteurs et les roses étaient bien présentes, diffusant leurs parfums suaves… Un vrai plaisir pour moi de faire sentir leurs effluves sublimes et de partager ma passion avec les visiteurs enthousiastes!

l’allée des roses et la cabane

En juillet

Il pleut beaucoup et mon jardin est une jungle! Avec ces pluies quotidiennes, tout pousse à une vitesse surprenante! Je n’ai plus vu des vivaces aussi en forme en plein mois de juillet depuis longtemps!
Les rosiers sont en fleurs et je n’ai pas l’occasion de supprimer les fleurs fanées, ni de tondre la pelouse, ni d’autres choses d’ailleurs…
Mais nous avons trouvé un appartement à Strasbourg et préparons notre déménagement.

rosier Julie Pietri (Eve par Jérôme Rateau)

Août

Je suis peu présente au jardin. C’est une période de grands chamboulements pour ma famille puisque mon mari a un nouveau job, nos deux aînés partent bientôt aux Etats-Unis tandis que nous déménageons à Strasbourg où notre cadet va poursuivre ses études secondaires…

aster ‘Little Carlow’ et héliantheme ‘Lemon Queen’

Septembre

J’habite maintenant en Alsace. A mon retour, mon bel heptacodium était si lourd de fleurs qu’il ployait sur le chemin de Park Allée… Il embaumait à la ronde et il papillonnait joyeusement: Paons du jour, Petites Tortues et vulcains, une centaine au moins! Avec plein d’abeilles qui butinaient!

Heptacodium miconioides, floraison en septembre

Octobre

Je retrouve régulièrement mon petit jardin belge quand j’y reviens pour mes coaching jardin… Le jardin se débrouille plutôt bien sans moi, même si le liseron en profite pour prendre ses aises sur les rosiers… Tout est foisonnant et la végétation déborde des massifs: asters, chrysanthèmes, rosiers remontants…

Novembre

La plupart des rosiers ne sont plus en fleurs mais plusieurs offrent une jolie fructification qui décorera le jardin de l’automne à l’hiver. Des fleurs séchées, des graines, des graminées et des feuillages encore assurent une belle présence.
Le jardin s’endort maintenant tranquillement pour passer l’hiver… Les feuillages protègent les souches des plantes et les insectes, ils nourrissent la terre en se décomposant progressivement, tandis que les fleurs montées en graines seront une source de nourriture pour les oiseaux… Je n’interviendrai plus avant le mois de mars…

Décembre

Voici l’hiver et le jardin est endormi sous une couche de feuilles mortes, parfois sublimé par le givre qui le fait scintiller au soleil.

Ma belle Nala

11 commentaires sur “Rétrospective de l’année 2021 au jardin

  1. Merci pour cette intéressante rétrospective et ces belles photos. Ton rosier du père Hugo et ton heptacodium sont de toute beauté !
    Je te souhaite une belle année 2022, avec plein de petits bonheurs et d’émerveillements au jardin.

  2. C’est foisonnant et pourtant fort bien agencé! J’admire la belle forme de l’Heptacodium : le mien file en hauteur et je vais devoir le faire rabattre : dommage! Ton jardin, même à distance, reste magnifique en toute saison!

  3. Bonjour Malo, quelle bonne idée cette rétrospective qui nous amène mois par moi vers l été.
    Ton jardin est superbe.
    Merci pour ces articles toujours si intéressants aux photos qui font rêver. Belle journée

  4. Chère Malo, merci pour ce petit résumé d’une année bien chamboulée – pour nous les jardiniers, la météo nous préoccupe souvent plus que l’actualité … Ton jardin est resté magnifique malgré tes absences, ça veut dire que tu l’as parfaitement conçu et préparé!
    Tu restes toujours positive, je te reconnais bien dans tes articles, alors passe une très bonne année 2022, avec le même esprit et continue de nous donner des nouvelles.
    Bises
    Cordula

  5. Merci pour cette agréable rétrospective. Moi aussi je suis dans mon jardin cet hiver! … Ben oui, vous ne me croyez pas? … En fait, je suis dans mon jardin parce que je viens de terminer 2 albums avec tous les bleus du jardin à partir des photos des 3 dernières années. Si cela t’intéresse, je peux t’envoyer les liens pour les visionner. Belle année « jardinières ».

  6. Magnifique rétrospective, votre jardin est toujours aussi jolie. Avec un peu de retard, nous vous souhaitons une excellente année 2022 riche en joies et en bonheurs. Que celle-ci soit également remplie de projets et pleine de belles réalisations au jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.