🐌 Qui a mangé ‘Big Daddy’? La guerre aux limaces!

L’hosta ‘Big Daddy’ , à peine sorti de terre, est déjà grignoté!
Qui a mangé Daddy ?
Aucune pitié pour la minuscule limace dénichée sans trop de peine sous un copeau : coupée en deux!  Que ses petites soeurs ne viennent pas s’y risquer!

Comment protéger les hosta de ces affreux gluants?

Le truc le plus efficace que j’aie testé pour le moment, c’est la cendre du poêle à bois, vidée très régulièrement sur l’emplacement des hostas en fin d’hiver et au début du printemps. Quand les toutes premières petites limaces sortent, la cendre est en place et couvre déjà les jeunes pousses qui affleurent.  Ca marche quand l’hosta sort de terre.
Par contre, une fois l’hosta devenu grand et ses feuilles déployées, je n’ai pas trouvé de solution qui tienne la route…  A part les couper en deux au sécateur, couic!

Ah! Il est beau le résultat! Je ne peux pas me vanter d’avoir de beaux feuillages là!
Pourtant, au début de la saison, j’ai été attentive… Mais ensuite, j’ai relâché la surveillance et les baveux se sont rués sur ce beau feuillage gaufré… C’est trop bête!

Les remèdes de grand-mère…

Si les limaces et les escargots, gourmands, ont l’habitude de grignoter vos hosta, vous pouvez toujours essayer les remèdes de grands-mères. J’en ai déjà testé plusieurs mais il faut bien admettre que les feuilles de mes hosta finissent malgré tout en dentelle grossière.  Ce serait peut-être encore pire sans tout cela. Mais ça pourrait être mieux, c’est certain!  Je ne suis sans doute pas assez assidue pour renouveler l’opération régulièrement…

  • PAS DE BIERE, à cause des hérissons qui s’en délectent aussi et ce n’est pas bon pour eux! Par ailleurs, si le fameux bol de bière donne d’excellents résultats, c’est parce qu’il attire les limaces à 100 m à la ronde!  Sans compter que se débarrasser des limaces à demi putréfiées n’est guère ragoûtant!
    Alors, évitez de passer pour un poivrot à la caisse du supermarché…
  • un demi-pamplemousse évidé, face contre terre : les gastéropodes viennent s’y grouper, il n’y a plus qu’à les ramasser. Ca marche aussi avec des rondelles de courge.
  • Posez une vieille planche sur la terre, les limaces viennent se réfugient dessous la journée, il n’y a plus qu’à les « cueillir ».
  • cendres ou charbon de bois écrasé: mettez autour du pied un cordon de cendre du barbecue ou du poêle à bois… Mais c’est à renouveler après chaque pluie donc on risque vite de dépasser les doses prescrites (voir ce lien pour en savoir plus).
  • sciure, coquilles d’œufs brisés, aiguilles de pin, cheveux, très fin gravier d’aquarium ou paillette de lin: même si les limaces prétendent que ça les empêche d’avancer… ça ne fait que les ralentir et elles finissent toujours par passer!
    Pire, même! D’après certaines études, si les coquilles d’oeufs ne sont pas bien rincées et la membrane intérieure complètement enlevée, l’odeur d’albumine (blanc) attire les limaces!
  • elles adorent la consoude!  Il paraît que si on mets des feuilles de consoude à proximité des hosta, elles mangeront la consoude d’abord! Oui, mais après?…
  • Les granulés anti-limaces à base de Ferramol ont l’air efficaces et apparemment ils résistent assez bien à la pluie. Cela a de bons résultats mais est-ce que ça épargne vraiment les petits mammifères prédateurs naturels des limaces (notamment les carabes et hérissons).
    Au potager, entre les salades et jeunes semis, je place les granulés de Ferramol dans des petites bouteilles en verre, couchées sur le sol. Les baveux y entrent mais pas les hérissons. En plus, ça protège les granulés de la pluie et il ne faut pas les renouveler si souvent!
  • Ramassez à la tombée de la nuit les limaces après la tonte de gazon
  • Adoptez des poules… Mais elles préfèrent les petites limaces et laissent les grosses!
  • Créez des lieux propices à l’accueil des prédateurs naturels : les hérissons , le carabe doré (carabus auratus), un coléoptère qui vit dans les haies, sous les branchages et vieilles pierres (gravats), les crapauds, tritons, musaraignes, taupes, fourmis, bon nombre d’oiseaux, nécrophores, canards…

Toutes les solutions proposées ne m’ont pas vraiment convaincues. Je pense que l’on peut les mettre en place pour quelques plantes à surveiller mais dans un grand jardin, cela me parait difficile.
Bref ! Il n’y a pas de solution idéale!

3 commentaires sur “🐌 Qui a mangé ‘Big Daddy’? La guerre aux limaces!

  1. ha ses limaces , quelle plaie . un monsieur m’a donné un truc , faire du purin de fougère et en le diluant au 1/10 eme en pulvérisé les plantes fragile . cette année j’ai été obligé de mettre mes dahlias dans des mégas pots car c’était la cata .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.