Parasites: la tenthrède du rosier

Les tenthrèdes, dites aussi « mouches à scie », sont des insectes semblables à des petites guêpes noires. La femelle ressemble à un moucheron avec un abdomen orangé.

Comme j’avais éliminé quelques larves de tenthrèdes, ce week-end, sur ‘The Alexandra Rose’, j’ai surveillé de près le feuillage des rosiers et je viens de repérer leurs dégâts sur ‘Yolande d’Aragon’!

Tenthrède femelle avec son abdomen orange (Arge) 7 à 10 mm, sur une fleur de smyrnium perfoliatum, en mai
dégâts provoqués par les larves de petits hyménoptères appelés tenthrèdes ou mouche à scie

Ni une, ni deux, j’enfile mes gants et j’écrase entre les doigts ces parasites qui ravagent mon rosier… Pas de temps à perdre! (mais avant, je prends des photos! LoL ).
J’ai aussi taillé les tiges déformées par la présence d’œufs et celles défoliées par les larves.

petite colonie de larves de tenthrèdes (fausses chenilles), au revers d’une feuille

Ces larves verdâtres, parfois piquées de noir ou de blanc, peuvent être confondues avec de minuscules chenilles à papillons d’environ 2 cm. Il faut avoir des yeux de Lynx (ou un objectif macro) pour les différencier en comptant leurs pattes.

Outre ses 3 paires de vraies pattes, la tenthrède des rosiers a entre 6 et 9 paires de fausses pattes (maximum 5 chez les chenilles)

Les coeurs sensibles se demanderont peut-être pourquoi je les tue ces pauvres bébés tenthrèdes? Eh bien parce qu’ils sont voraces et affaiblissent le rosier!
Et quand on sait qu’une femelle pond environ 300 oeufs en mai-juin, et qu’au bout d’une dizaine de jours, les larves se laissent tomber sur le sol où elles nymphosent et qu’en juillet-août ces nymphes donnent une deuxième génération de tenthrèdes adultes qui vont à leur tour aller pondre sur les rosiers, etc… Parfois, une troisième génération peut encore apparaître en septembre-octobre!
Les dernières larves de l’année vont hiberner sous forme de nymphes, qui redonneront des insectes adultes en mai-juin de l’année suivante et le cycle recommencera…

Note: en prévention, un binage en automne et en hiver, au pied des plantes qui ont été attaquées l’été, exposera les nymphes au froid et à leurs prédateurs

une colonie de larves de tenthrèdes sur les feuilles d’un rosier (fausses chenilles)

Les inconscients se demandent peut-être pourquoi je ne pulvérise pas un produit quelconque pour éliminer les larves?
Eh bien parce que c’est très simple de les supprimer à la main et qu’il n’existe aucun traitement qui soit inoffensif pour l’environnement.
Une solution de savon noir serait efficace mais ce traitement n’est pas spécifique et éliminerait aussi de nombreux autres insectes auxiliaires!

Donc, j’écrase!
Et je compte aussi sur les oiseaux, les grandes sauterelles et autres prédateurs naturels pour m’aider à lutter!

tenthrède des rosiers: (fausses chenilles)

18 commentaires sur “Parasites: la tenthrède du rosier

  1. ouille j’ai un rosier (American pillar) dont les feuilles sont complètement « rongées » en forme de cercle, c’est très étrange, est ce que c’est du à la petite bête que tu décris?
    je vais regarder ça de très près demain matin!
    merci des conseils..
    bonne nuit

  2. Oh c’est quelles font des dégâts la mouche à scie porte bien son nom je n’ai pas cette petite chenille ici au jardin mais le jour ou elles arrivent j’espère le plus tard possible je saurais au moins à quoi men tenir .
    Merci Malo et belle journée à vous

  3. Je n’ai pas ces chenilles vertes à points noirs sur mes rosiers mais j’ai eu exactement les mêmes sur un bouleau une année. Quand je m’en suis aperçu, la moitié du feuillage avait déjà été dévoré !… En inspectant bien partout, j’ai trouvé un gros cocon rempli de ces bestioles, on les voyait bouger par transparence … C’était franchement dégoutant mais je l’ai décroché et j’ai tout piétiné, beurk !

  4. Je n’ai pas encore eu de tenthrède sur mes rosiers par contre chaque année sur mes ancolies. Moi aussi, je ne mets pas de produits et je les récolte soit je les donne aux poules soit je les écrase.
    Bonne chasse

  5. Coucou Malo
    Merci de m’avoir éclairé sur les compagnons indésirables de mes rosiers ,les voire de près c’est impressionnant…
    Comme toi j’ecrase , je refuse tout produit chimique chez moi .
    Si je dois tout faire disparaître avec mes mains ,je vais en avoir pour un temps certains vu le nombres de rosiers présents au jardin !
    Gros bisous

  6. Ouf c’est pas des tenthrèdes le feuillage n’est pas découper .
    Je ne traite rien non plus moi ici les fermiers par chez là c’est pas beau à voir ……ce qu’ils font .
    Merci Malo cette série est bien pour nous .
    Bien que j’aime voir votre merveilleux jardin c’est plus un régal des yeux (sourire ) .Amitié jardinière .Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *