🐝 Les osmies sont de sortie!

Mi-mars, les températures plus douces ont donné le top départ aux premières abeilles de l’année!

Ce sont les nymphes du printemps dernier qui sortent enfin de leur loge, au bout de 10 mois, pour se mettre aussitôt au travail!
10 mois « pépère » vite compensés par quelques semaines de vie à un rythme effréné!
Durant leur courte vie, les osmies consacrent toute leur énergie à assurer leur descendance.

osmie cornue et son nichoir

Très pacifiques, les osmies se laissent observer d’assez près et c’est toujours un émerveillement de contempler longuement leurs allées et venues autour des nichoirs à abeilles. Ces nichoirs sont d’ailleurs installés près des bancs pour que nous puissions confortablement observer toute cette animation, sans les gêner.

Premières à sortir de leur léthargie malgré les températures encore assez basses, premières pour polliniser, en avril, mes deux pommiers en cordon, autour de la terrasse!
Merci les osmies!

L’osmie cornue est habituellement une abeille solitaire capable de nicher dans la moindre anfractuosité, mais ces « habitats groupés » artificiels sont néanmoins très prisés comme lieux de ponte prêts à l’emploi.
Chaque tube peut contenir une douzaine d’oeufs dans des loges séparées par un bouchon de glaise.
Mais si vous souhaitez en connaitre davantage sur la vie trépidante des osmies, je vous invite à lire ce site très intéressant

muscaris latifolium et osmie cornue

La période de nidification s’étale de mars à juin. Les mâles, qui sont les premiers à sortir de leur loge, restent tout près et attendent l’émergence des femelles pour leur sauter dessus aussitôt!  L’accouplement peut durer plusieurs minutes. Ensuite, l’osmie femelle entreprend de nettoyer un cylindre encore libre, avant d’y stocker ses oeufs avec le nectar et le pollen qu’elle collecte…

accouplement d’osmies cornues

20 commentaires sur “🐝 Les osmies sont de sortie!

  1. Super article sur un super sujet. J’ai une maison d’insectes que je n’ai pas encore installé, faut que j’en ajoute aussi des autres. Bonne journée

  2. hier j’en ai sauvé une qui se noyait dans l’arrosoir de la serre, placée au soleil, elle a récupéré, mais je ne l’ai pas vu s’envoler, merci pour ce billet et le lien, bonne journée Malo!

  3. Elles sont sorties bien trop tôt car il a fait froid avec des gelées matinales en plein leur accouplement et leur ponte. Je pense que la population sera plus faible l’an prochain. J’ai beaucoup moins de tiges creuses maçonnées. As tu constaté la même chose chez toi ?
    Bonne soirée

  4. Beaucoup d’abeilles aussi chez moi – mais pas encore d’osmies! Je dis « encore » car j’espère en avoir en quantité comme les années précédentes. Mais l’hôtel à insectes à une très faible activité ce qui m’inquiète un peu!
    Belles photos chez toi, Malo!
    Bonne journée.

  5. Au début de cette année j’avais acheté et installé dans mon (petit) jardin quelques hôtels à insectes supplémentaires car les hôtels déjà présents affichaient très vite « complets ».
    Quel plaisir maintenant : ça bourdonne, ça maçonne, ça se bouscule au portillon !
    J’ai toujours aimé observer ces précieuses et courageuses osmies, c’est passionnant et puis cela me fait un peu oublier la diminution (de plus en plus forte) de la venue des oiseaux dans mon minuscule paradis.
    Bonne journée à vous et à tous les heureux jardiniers.

  6. Si je comprends bien, les hôtels devraient être remplis encore en hiver alors ? Ce n’est jamais le cas chez nous… Et j’ai aussi constaté l’an passé que des oiseaux les vidaient tous les jours : le soir il y avait bcp de tubes pleins et le lendemain matin plus rien ! (nous avons mis des protections depuis car je les ai vus, les gourmands !).

    1. C’est aussi pour ça qu’il vaut mieux multiplier les petites structures plutôt que de construire un super grand hôtel: si un prédateur (par exemple des oiseaux) trouve ce garde-manger géant, il mange tout! Bon, il faut bien qu’ils mangent aussi mais qu’ils aillent chasser d’autres insectes après tout! Bonne idée d’avoir mis une grille de protection! 😉

      1. Les oiseaux attaquent de tout partout dans mes petits hôtels dispersés, il faut dire qu’ils sont nombreux ici, notamment des pics (qui vident facilement les tubes avec leur long bec !). Le seul endroit qu’ils n’ont jamais attaqué, c’est le petit broyeur caché sous la terrasse couverte, il a 4 trous remplis chaque année par nos amies abeilles :-).

  7. J’ai des osmies qui s’installent dans les petits trou de ma terrasse. Elles me dérangent pas mais j’ai peur d’être envahi par la suite. Une fois les œufs éclos les abeilles s’en iront ?
    Merci

    1. Une fois les trous remplis et refermés, vous n’en entendrez plus parler jusqu’à l’année prochaine. Les larves vont se développer pendant 10 mois à l’abris dans leur nid. Les jeunes osmies sortiront aux beaux jours, vers mars-avril 2021.
      Bon dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *