Les Oiseaux du jardin : une nichée de merles

Début juillet, alors que je taillais les tiges défleuries d’un rosier grimpant, l’envol d’une merlette a attiré mon attention et j’ai découvert le nid qu’elle couvait, bien caché dans les branches…
Finalement, le rosier n’a donc pas été taillé… et à présent, on entend toute la journée les petits qui pépient dès qu’un des parents leur apporte à manger.

Je n’aurais pas imaginé qu’ils s’installeraient là car le rosier palissé n’est pas bien touffu. Et pourtant, la nichée est bien camouflée par le feuillage!

un nid de merle, bien caché dans le feuillage

J’ignore combien d’œufs il y avait car je n’étais pas montée sur l’escabeau avant aujourd’hui. Il me semble avoir vu 5 petits becs ce matin…

jeunes merles dans le nid

Le nid en coupe, assez lâche, est fait d’herbes et feuilles sèches, de brindilles, de mousse, de radicelles… La face interne est enduite de boue qui consolide le nid.

jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid

Les poussins sont nourris par les deux parents. J’ai plusieurs fois observé Monsieur Merle gratter le sol à la recherche de vers de terre, d’insectes et de larves logeant dans les débris végétaux.
Les jeunes quittent le nid environ 12 jours après la naissance mais ne seront indépendant qu’un mois plus tard. En attendant, les parents les nourrissent encore… J’espère les voir le jour de l’envol…

11 commentaires sur “Les Oiseaux du jardin : une nichée de merles

  1. c’est pour cela qu’on recommande de ne pas tailler avant fin juillet …
    Merci pour votre blog, je le suis pratiquement chaque jour. Bonne semaine. Michèle

  2. Merci pour ce beau partage !
    Cette année, j’ai eu une nichée de mésanges bleues et une autre de troglodytes dont le nid a été construit sur la lampe extérieure, au-dessus de la porte d’entrée. J’ai pu assisté discrètement au nourrissage des petits, puis à leur envol : j’ai adoré !

    1. Merci !
      Cette année , je trouve qu il y a bcp d oiseaux .Surtout les hirondelkesNous aavons le privilege d assister au concert , qui se donne au jardin

  3. pour aider les oiseaux en cette période beaucoup trop chaude pour tous
    leur mettre de l’eau a l’ombre et des graines prévues pour
    un peu bécher le sol aux environs du nid et mettre le résidus des tontes en surface cela leur facilite la recherche de nourriture
    humide cela attire les vers de terre et les limaçons etc
    bon courage

  4. Nous aussi, on a eu un nid dans la boule de neige juste devant la fenêtre de la cuisine. Et ce qui est magnifique, c’est que Mme merlette y a fait deux nichées probablement parce qu’elle s’y était plue. Lorsqu’on est attentif, on voit les parents nourrir les petits après la sortie du nid car ils restent quelques jours dans le jardin.

  5. Trop chouette ! Les Merles aiment faire leur nid dans les plantes grimpantes. Chez moi cette année 2 nichées dans le lierre, la 3ème dans les sapins et la 4ème nichée en cours dans la glycine. Quand les jeunes sont prêts ils se hissent hors du nid puis restent au sol 2-3 jours avant de pouvoir voler. Ils sont donc fragiles et à la merci des prédateurs. Attention aux chats ! Bonne chance avec votre nichée

      1. Si vous en trouvez à découvert au sol vous pouvez essayer de les mettre à l’abri en hauteur sur une branche dans un arbuste. Les parents restent dans les alentours et continuent à s’en occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *