Les chrysantheme vivaces, belles marguerites d’automne

Le ‘Dendranthema sera le thème du jour. Ou, si vous préférez, le chrysanthema (là, au moins, tout le monde voit de quoi je parle!). On peut dire ce qu’on voudra, ‘dendran’ ou ‘chrysan’, c’est toujours le même thème, inexorablement associé à ces potées toutes rondes alignées dans les allées des cimetières à la Toussaint!
Pourtant, au Japon, il est le symbole du plaisir et du bonheur! Pas étonnant quand on voit ces couleurs éclatantes!

Chrysanthemum x hybridum, Dendranthema x hybridum, chrysanthème d’automne, marguerite d’automne

Je pense quant à moi que ces marguerites d’automne méritent l’estime des jardiniers.
Et pour cause: elles ne sont pas exigeantes et leur floraison tardive met de la gaieté sous la grisaille jusqu’en novembre, prenant la relève des autres floraisons qui s’essoufflent.
Contrairement aux chrysanthèmes annuels que l’on trouve en potées dodues chez les fleuristes, les chrysanthèmes vivaces ont un port plus naturel qui me plaît. Il suffit simplement de ne pas pincer l’extrémité des tiges pour les avoir plus légères.

chrysantheme vivace, début de floraison mi-octobre

Ces plantes sont rustiques jusque -20°.
Elles apprécient une situation ensoleillée mais pas le soleil brûlant. Installées à l’ombre, les chrysanthèmes vivaces ont tendance à s’affaler et à moins fleurir.
Une terre de jardin ordinaire leur convient, fertile et bien drainée, calcaire ou même légèrement acide. 
Vous devez bien avoir ça quelque part non?!
Sinon, comme la plante redoute les excès d’humidité, incorporez du sable en sol lourd.

chrysantheme vivace ‘Mei Kyo’, en sept/oct, de petits pompons de 2 cm, rose soutenu qui pâlissent ensuite. 60×30 cm

Le chrysanthème réclame peu de soins si ce n’est d’arroser en cas de sécheresse prolongée car ses racines sont peu profondes. Arrosez abondamment quand le sol est sec au toucher, surtout pour les plantes en pot.
En fin de floraison rabattre les tiges à 15 cm du sol et pailler le pied.
Ce sont des plantes gourmandes: chaque printemps, ajoutez du compost ou un amendement organique pour enrichir la terre et accroître la floraison.
Il paraît que la suppression des fleurs fanées au fur et à mesure favorise l’apparition de nouvelles fleurs. Je n’ai pas testé personnellement.

chrysantheme ‘Violaine’, obtention du Châtel des Vivaces, 80 x 50 cm, Floraison: sept/nov.

J’ai un coup de coeur pour ces deux variétés très florifères et vigoureuses dont j’ai mis les tiges côte à côte pour la photo: ‘Mei Kyo’ à petites fleurs en pompons doubles et ‘Violaine’, aux marguerites plus larges, rose tendre à centre blanc, avec un coeur jaune. Vous trouverez ce dernier au Châtel des Vivaces car c’est une obtention de la pépinière en hommage à leur fille Violaine.

chrysanthemes ‘Violaine’ et ‘Mei Kyo’, comparaison des fleurs

Il est conseillé de diviser les chrysanthèmes vivaces, au printemps, tous les 4 ou 5 ans afin de régénérer la touffe. Arrachez-la pour prélever de vigoureux éclats en périphérie puis replantez-les en bonne place.
On peut aussi les bouturer au début de l’été.

chrysanthemum indicum ‘Poésie’, fleurs d’abord jaune beurre, puis blanches, 100 x 60 cm, floraison sept à nov.

On peut éventuellement pincer l’extrémité des tiges une à deux fois, avant la formation des boutons floraux. Cela retardera la floraison mais elle sera plus abondante.

On lit aussi parfois qu’il faut rabattre les tiges de moitié quand la touffe atteint 20 à 30 cm de hauteur (en juin).
On obtient ainsi des petits buissons plus dodus avec des tiges solides mais ce que j’aime moi c’est justement leur garder un port plus souple et naturel.

chrysantheme non identifié photographié dans le jardin privé d’André Eve

Le chrysanthème s’associe bien avec une graminée comme un pennisetum ou un carex, avec une vivace qui fleurit en même temps comme un sedum ou un aster, avec des feuillages comme celui d’une alchemille ou d’une euphorbe, encore beau à cette saison, ou avec un petit conifère nain…

J’aime beaucoup aussi ce chrysanthème ‘Empereur de Chine’ sur lequel j’ai déjà écrit un article ici (clic).

chrysanthème ‘Empereur de Chine’

Il paraît que feuilles et tiges sont toxiques pour les rongeurs. Et les racines alors? Je me demande…

chrysanthème vivace: joli feuillage en août.

 

Note: parmi les plus rustiques, on trouve :

  • C. weyrichii, ce sont des chrysanthèmes nains, couvre-sol à fleurs simples roses ou blanches. H 15 à 25 cm. Floraison très tardive (novembre).
  • C. Arctanthemum arcticum, syn. C. articum, à fleurs blanches, H 15 à 30 cm, il forme un tapis plus compact que le précédent et fleurit plus tôt (septembre)
  • C. rubellum, anc. Dendranthema zawadskii latilobum, c’est le plus populaire des chrysanthèmes cultivés au Canada.  Il forme une touffe aérée de tiges dressées, H 45 à75 cm, avec des fleurs simples. Avec le temps, il s’étend grâce à ses rhizomes.

10 commentaires sur “Les chrysantheme vivaces, belles marguerites d’automne

  1. Alors là, Malorie, tu me fais plaisir. C’est ma plante fétiche au jardin. J’en ai plusieurs variétés. Le dendranthema non identifié du jardin d’André Eve ressemble à mon Apricot Beauty. Elle est plus précoce que les autres et commence sa floraison dès le mois d’août. C’est une plante de grand-mère qui a été longtemps délaissée car les horticulteurs préférait la non-rustique qui fleurit nos cimetières. Ce fut pour moi une grande erreur mais visiblement les japonais ont bien raison de s’y intéresser. Moi je l’adore. C’est en plus une championne toute catégorie en longévité dans les bouquets. Elle ont tenu une semaine en vase (sans eau … oui je suis un peu distraite parfois) et encore une semaine de plus quand j’ai remarqué et corrigé mon erreur ! C’est de loin ma plante préférée. Je compte en faire d’ailleurs une petite collection. Merci Malorie de remettre au gout du jour cette beauté

    1. Je comprends ton amour pour cette plante! Elle a bien des qualités et fleurit tard en saison ce qui est un énorme avantage!
      Merci pour l’identification du chrysantheme de chez André Eve!
      Mais si tu es à ce point une fan, dis-moi quels sont tes préférés?

  2. j’adore aussi les chrysanthèmes, en particulier « Empereur » qui me vient aussi de Camille!
    d’ailleurs j’en ai nombre d’exemplaires au jardin..
    je ne reçois plus tes newsletters, as tu définitivement bouclé ton ancien blog? et comment s’inscrire sur ce nouveau?
    je promets de t’écrire depuis longtemps, il faut vraiment que je le fasse!!
    bises du soir Malo!

    1. Hello,
      Camille est vraiment généreuse! Je crois que son Empereur a des petits dans beaucoup de jardins! Quels chrysanthèmes as-tu chez toi parmi tes préférés?
      Je dois encore installer le bouton « s’abonner » sur ce blog… J’y regarderai!…
      Bises

  3. Merci pour cet article.
    Il faudra que j’investisse dans un chrysanthème vivace plutôt que de craquer en jardinerie sur un joli spécimen à l’automne qui explose avant de disparaître (ce qui est déjà pas si mal !).
    Aude.

  4. Je confirme leur rusticité et moins on s’en occupe, plus ils fleurissent.
    Ils sont bien présent en ce moment et le givre matinal ne les fait pas faiblir
    Une bonne plante qu’on devrait trouver plus souvent car il y a du choix dans le coloris et idéal en premier plan en complément d’asters hautes

  5. bonjour , je retrouve avec plaisir votre nouveau blog ; je cherche le mot qui convient : élégant avant tout , très jolies photos , soigné , certains articles complets sur une plante ds tous ses états ( quoique il faut être prudent car chaque jardin est différent par sa terre , son climat etc )en tout cas je lis et regarde avec grand plaisir .

    ;

    1. Bonsoir,
      Je suis heureuse de vous retrouver ici! Et merci pour votre appréciation du blog! Nous avons longuement cogité à sa mise en page avec mon administrateur de mari et je suis contente du résultat! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *