Le gendarme, une punaise qui porte un masque africain!

le Gendarme (pyrrhocore) est une punaise rouge avec des taches géométriques noires. Elle semble avoir un masque africain dessiné sur le dos.
C’est la punaise d’Europe la plus commune et la plus répandue.

Le gendarme, ou pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus (punaise rouge), appelé aussi « Diable cherche-midi », 1 cm, insecte grégaire, inoffensif

Ces punaises doivent leur nom à leur livrée rouge et noire rappelant les couleurs des anciens uniformes des gendarmes..
On les appelle aussi « Diables cherche-midi » car ils aiment le soleil et se rassemblent en grande colonies pour s’y chauffer le dos ! On les observe souvent au pied des arbres ou d’un mur ensoleillé.

Cette catégorie de punaises, malgré la présence de leurs ailes, est incapable de voler.

Bien que pourvu d’un rostre très développé (appareil buccal de type piqueur-suceur), le gendarme est totalement inoffensif et, fait assez rare chez les punaises terrestres, il n’émet pas de mauvaises odeurs quand il se sent en danger, préfèrant la fuite à vive allure pour se cacher sous les feuillages.

Le gendarme, ou pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus (punaise rouge), appelé aussi « Diable cherche-midi », 1 cm, insecte grégaire, inoffensif

Ils se nourrissent essentiellement de graines de tilleul et de Malvaceae (rose trémière, Althaea, Malva, Hibiscus).  Avec leur rostre, ils piquent et sucent les fruits. Ce qui n’empêche pas, de temps en temps, de dévorer les œufs d’autres insectes, des insectes morts et parfois même des fourmis.

L’accouplement a lieu principalement au début du printemps. Les larves, rouges ou orange uni éclosent en mai et deviennent adultes au début de l’hiver.
Le gendarme, est visible de mars à octobre, en fonction du climat. En début de saison, seuls les imagos sont présents car les larves n’hivernent pas, tandis qu’en pleine saison, on observe des grappes de punaises regroupant les imagos et les larves de couleur unie.

4 commentaires sur “Le gendarme, une punaise qui porte un masque africain!

  1. Je n’en ai jamais vu autant que cette année. Le soleil a dû faire éclore les oeufs !
    Je me demandais s’ils étaient vraiment inoffensifs car j’en ai vu un peu partout dans le jardin.
    Le nombre a fortement diminué maintenant.
    Bonne fin de soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *