Gillenia trifoliata, pour éclairer un coin de sous-bois…

Ce dimanche, j’ai admiré dans le jardin de Grany son Gillenia en fleurs! Quelle grâce dans ces 5 pétales effilés, blanc pur! Quelle légèreté dans cette multitude de petites étoiles portées par un calice rose au-dessus de frêles tiges pourpres !
De mai à juillet, elles créent un nuage vaporeux, idéal pour éclairer les coins ombragés, même entre les racines des arbres.
La floraison nectarifère attire les insectes pollinisateurs et les calices rougeâtres restent longtemps décoratifs, même après la fanaison.

Gillenia trifoliata, Spirée à 3 feuilles (syn. Porteranthus trifoliatus)

Sa croissance est lente mais à maturité (4-5 ans), il forme un buisson très ramifié de 1m de hauteur x 70 cm, en s’étalant latéralement par le biais de ses rhizomes.

Son feuillage caduc vert foncé, mat, divisé en 3 folioles ovales, pointues et finement dentelées, lui vaut le nom de Spirée à 3 feuilles.
Il prend de chaudes couleurs orangées en automne.

Parfois, il offre encore une fructification de couleur acajou jusque tard en saison.

Gillenia trifoliata, Spirée à 3 feuilles (syn. Porteranthus trifoliatus)

Où l’installer?

Malgré l’allure fine et légère de ses tiges grêles, c’est une vivace rustique, originaire des zones montagneuses d’Amérique du Nord, où elle pousse spontanément en lisière de sous-bois.

Elle préfère un sol non calcaire, riche en humus, ni trop humide ni trop sec, mais elle résiste à la sécheresse une fois bien établie.
Comme elle apprécie les zones un peu ombragées, elle conviendra sous le couvert des arbres caducs, ou en fond de massif non brûlant.

gillenia trifoliata – les fleurs
gillenia trifoliata

Jolis mariages

On l’associera évidemment avec des plantes qui apprécient les mêmes conditions de culture, à savoir un sol riche et frais, acide à neutre, loin du soleil brûlant.

Légère et gracieuse elle apportera un beau contraste dans des jeux de feuillages avec fougères, épimedium, géranium nodosum, géranium phaeum, hortensia, polygonatum, azalées, Aruncus Horatio, hosta, brunnera, Filipendula ulmaria, Astilbes,…

Ses tiges sombres trouveront un écho dans des feuillages ou des floraisons pourpres : heuchera Obsidian ou Palace Purple, sanguisorbes,…
Elle supportera aussi parfaitement la concurrence racinaire d’une haie de hêtre pourpre.

Cimifuga et Gillenia au Jardin Les Airelles

Soins

  • Taillez les tiges en fin d’hiver (février-mars), à 5 cm du sol.
  • Les gastéropdes sont friands des jeunes pousses printanières mais pour le reste de la saison, cela ne pose plus de problème.
  • Très bonne résistance aux maladies
Gillenia trifoliata
gillenia trifoliata
Gillenia trifoliata, Spirée à 3 feuilles
Gillenia trifoliata, Spirée à 3 feuilles (syn. Porteranthus trifoliatus), Famille Rosaceae, Petites fleurs de 2,5 cm, blanc-rosé avec un calice rougeâtre, de mai à juillet, Non parfumées, feuillage caduc vert foncé, mat, finissant orangé. H 1 m x L 70 cm à maturité, croissance lente, Rustique au-delà de -15°C, Sol riche, drainant et humifère, même lourd, Exposition Mi-ombre, Ombre, PH du sol : Acide à neutre
gillenia trifoliata
gillenia trifoliata

9 commentaires sur “Gillenia trifoliata, pour éclairer un coin de sous-bois…

  1. En Ardennes il vient très bien les miens ,plantes l année dernière,ont supporté’le froid la concurrence des egopodes et ont déjà passé les 25 cm….le feuillage est si gracieux…

  2. J’aime beaucoup cette légereté; il supporte une terre lourde et argileuse, mais préfère nettement l’ombre et donc un peu d’humidité; perdu un trop au sec!

  3. J’en ai planté 2 en proximité de 3 rosiers pomponella. Les rosiers doivent leur apporter l’ombre au pied car ils sont magnifiques, s’insèrent dans les roses…
    Chez moi, il se resseme bien volontiers : cette année, j’en profiterai pour repiquer ces boutures naturelles ailleurs tellement tout est beau chez le gilenia !

  4. Je l’avais repéré dans un jardin ,adoré sa légèreté, la couleur de ses tiges.Mais tiendra -t’il dans ma terre argileuse et la chaleur accablante ( 35 degrés en ce moment)
    Bonne journée.

  5. Je l’ai depuis longtemps et il lui faut juste un peu de temps pour s’installer. Son feuillage d’automne est juste à tomber. Je viens d’acheter une nouvelle variété au feuillage pourpre quand il est au soleil. Je me réjouis de voir son évolution au jardin.
    Bises

    1. Je l’ai perdu celui-là ( sècheresse? vieillesse? trop de soleil? j’ai déplacé un hortensia qui lui faisait de l’ombre) . Je vais sûrement l’acheter de nouveau même si mon terrain est sec mais ilgreste suelques » trous » à l’ombre à garnir.

  6. un arbuste exceptionnel aux fleurs exceptionnelles qui mérite d’être seul pour être bien valorisé.
    sol frais et acide et à l’ombre claire indispensables .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *