Devine qui papillonne au jardin!

Ces 4 et 5 août 2018, comme chaque premier week-end d’août, Natagora invite les belges à l’opération « Devine, qui papillonne au jardin? ».  Tout le monde peut y contribuer !
Participez, c’est très simple et il suffit d’y consacrer minimum 1h de votre temps, tranquille dans votre jardin, à observer les papillons qui virevoltent !

Grâce aux illustrations du poster téléchargeable ou à la liste visuelle interactive de Natagora, il est facile d’identifier les papillons de nos jardins.
Il faut les compter pour indiquer le nombre le plus élevé de papillons d’une même espèce qu’on a aperçu simultanément, et noter l’heure d’observation.  Par exemple, si on voit 2 piérides en même temps le matin puis 5 piérides en même temps l’après-midi, c’est cette deuxième observation qui compte et on indique 5 piérides! Facile!

C’est un émerveillement et c’est très enrichissant d’apprendre à reconnaître les papillons communs de nos régions!  C’est une chouette activité à faire ce week-end avec les enfants par exemple!

Pour participer au recensement des différentes espèces de papillons au jardin et ainsi contribuer à leur étude, rendez-vous ici.

papillon Paon du jour

Ces recensements sont un outil précieux pour les scientifiques qui étudient l’évolution des populations car ça permet de mieux appréhender l’état de la biodiversité en général.

Comme beaucoup d’autres insectes, les papillons tendent aujourd’hui à disparaître en raison de la raréfaction progressive des espaces naturels et de l’usage abusif de pesticides.
Cette situation est préoccupante mais chacun de nous peut contribuer à préserver notre environnement naturel proche en bannissant les produits chimiques et en conservant une part de jardin à l’état sauvage. Les plantes indigènes sont intéressantes tant pour les chenilles que pour les papillons adultes qui apprécient quand les herbes folles et les orties côtoient les massifs bien disciplinés.
Ainsi, les chances de les apercevoir augmentent considérablement.

papillon piéride du chou sur une fleur de verbena bonariensis

Alors, vous participez?

5 commentaires sur “Devine qui papillonne au jardin!

  1. Je fais le recensement des oiseaux, mais pas celui des papillons. Je ne m’y connais pas assez. Beaucoup se ressemblent et il faut qu’ils veuillent bien se poser pour qu’on puisse les identifier…
    Bonne soirée.

    1. Moi je les photographie si je peux, puis je peux les identifier à mon aise le soir… C’est facile grâce au site Natagora bien illustré.

  2. Bonsoir, ici j’ai vu assez bien de papillons ne juin, et les années précédentes, mais ces jours ci.. deux piérides et un petit bleu.. Est ce la chaleur ? L’Heptacodium n’est pas encore en fleur, par contre il y a beaucoup de verveines et des aster.. en plus des roses bien sur
    et pourtant… où sont ils ?

    1. Qu’on en voie peu ou plein, je pense que nos observations sont toujours intéressantes à encoder, quitte à ce que ce soit pour constater le déclin de certaines populations. Et si ça peut aider à sensibiliser certains… (je rêêêve!).
      L’heptacodium n’est pas encore en fleurs ici non plus! Avec cette météo que nous avons, j’espère le voir rougir en septembre! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *