En Normandie: Les Jardins du Prieuré Saint-Gabriel

Il y a 5 ans, lors de nos vacances en Normandie, nous avons visité le jardin du Prieuré Saint-Gabriel.  Souvenirs…
Avant même de passer sous le porche d’entrée de cet ancien prieuré, aujourd’hui Ecole du Paysage et de l’Horticulture, on est séduit par les bâtiments et le charme qui s’en dégage indéniablement.

Au coeur d’un bel ensemble architectural du 12ème siècle, le jardin privé ouvert au public est depuis 1929, le terrain d’application des formations paysagères de l’école.

Il me semble qu’il doit être doux de faire ses études ici, au milieu des anciens bâtiments monastiques.


Fondé en 1058 par les Bénédictins de Fécamp, le prieuré St Gabriel comporte un porche d’entrée, un ancien réfectoire, une tour et une salle de justice. L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1840.

En entrant, c’est une longue allée fleurie qui nous accueille.


Sans réfléchir, je suis partie tout droit, et j’ai commencé la visite par le Jardin Médiéval! Mais chut! On va faire semblant de rien et je vous présente les jardins dans l’ordre prévu par le plan affiché sous le porche…

Sur la gauche, on aperçoit la cour Normande.

En longeant le bâtiment, où des panneaux retracent les moments forts de l’année scolaire écoulée avec de nombreuses photos, on rejoint la Roseraie de roses anciennes.

Bon, il faut reconnaître que tout n’est pas nickel mais admettons que les étudiants, en ce début août, ont bien le droit d’être en vacances!

rosa ‘Honorine de Brabant,
rosa ‘Reine des Violettes’
‘Souvenir du Dr Jamain’
rosa ‘Prince Charles’

En sortant de la roseraie, on débouche dans le bas du jardin, près du bassin. Une énorme glycine grimpe sur la façade que nous longeons pour rejoindre le jardin suivant.

Le Jardin médiéval, petit jardin clos encadré par ce bel édifice, est l’endroit que j’ai préféré.

Un charmant fouillis de plantes sauvages et aromatiques, avec des allées gravillonnées, autour d’un petit puits plein de charme, envahit par les semis spontanés…

 

 

Le Jardin Renaissance semblait abandonné. Sur les pommiers palissés, de beaux fruits attendent d’être cueillis et les herbes folles envahissent chaque carré.

Mais malgré cela, une atmosphère sereine se dégage du lieu. J’aurais aimé avoir en poche ma binette et mon sécateur et me mettre à jardiner tranquillement.

Un « Jardin impressionniste » a été plus récemment créé pour une exposition momentanée. Plusieurs tableaux sont présentés en bordure de l’allée fruitière menant à la chapelle.
Plus loin, au bout de cette allée, l’école a remis en état l’ancien « vivier des Moines » et a aménagé ses abords pour l’implantation d’un jardin de nymphéas et de plantes aquatiques.

Le Jardin Naturel

Le verger conservatoire avec les alignements d’arbres fruitiers est admirable.

L’église est un élégant témoignage de l’art roman normand. Il ne reste aujourd’hui que le choeur.

En longeant le petit mur d’enceinte de l’église, je remonte vers le haut de ce jardin pentu…

De là, j’admire encore une fois les bâtiments en contrebas.

Me voilà revenue près de l’allée fleurie qui nous a accueillis tout à l’heure et qui, maintenant, nous mène doucement à la sortie…

4 commentaires sur “En Normandie: Les Jardins du Prieuré Saint-Gabriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *