Normandie : Jardin d’Elle

Souvenir de l’été 2013, pendant nos vacances en Normandie,… Après avoir visité les jardins de Castillon, nous voilà au jardin d’Elle.
Pour rejoindre l’entrée du Jardin, nous traversons d’abord la pépinière.

Les enfants sont ravis de recevoir encore un plan, comme chez Colette Sainte-Beuve à Castillon.
Aventuriers complices, les voilà tous les trois partis à la découverte de ce 2ème jardin de Normandie…

Quant à nous, on avance où nos pas nous mènent, au petit bonheur la chance… On voit bien que les espaces sont numérotés mais on les fait dans le désordre.

Le but premier de ce jardin paysager créé par Gilbert Anquetil, pépiniériste et paysagiste passionné, est de montrer toutes les plantes disponibles dans la pépinière, à maturité et en situation, un peu comme un catalogue grandeur nature qui permet de mieux se rendre compte des couleurs ou de la taille des végétaux.

Le promeneur découvre donc un riche panel de plus de 2 500 variétés de vivaces, arbustes et arbres, mis en scène dans plusieurs jardins à thème, sur 2,5 hectares.

Conçu comme un véritable « répertoire botanique », il permet aux jardiniers de mieux visualiser leurs projets, de s’inspirer des aménagements et des associations proposés et, éventuellement, de trouver des solutions pour améliorer leur domaine.

Voici un échantillon des différentes scènes du jardin…

senecio laxifolius ‘Sunshine’
Une haie basse, double, avec, je pense, des berberis et des spirea Vanhouttei

Un peu partout, des coins repos sont aménagés. Souvent, j’y retrouvais mon papa, assis tranquillement.

Cette allée ombragée sous les arbres est des plus charmante.

Il y a, tout au long du jardin, une belle petite collection d’hortensias, en fleurs en ce début du mois d’août.

Je suis tombée en admiration devant cette clématite à toutes petites fleurs d’allure très naturelle et sauvage.

On entre dans le « Théâtre de verdure »…

Ici, mon Namoureux a aimé les petites fleurs des Catananche et les feuilles rougeoyantes des Imperata. Quant à moi, j’ai remarqué ces Kalimeris en petit buisson bien dense. (Catananche caerulea ‘Cupidone’, Imperata cylindrica ‘Red Baron’ et Kalimeris yomena ‘Shogun’)

Catananche caerulea Cupidone

Kalimeris yomena Shogun

A gauche du sentier, les épis dorés des solidagos sont coupés courts, comme une haie basse. J’avoue que taillés comme ça ils me plairaient presque! Presque…

Nous admirons la magnifique écorce acajou, lisse et brillante, de ce cerisier du Tibet (prunus serrulata).

 

Dans le « Jardin méditerranéen »

J’ai adoré ces champignons de porcelaine qui dansent avec le vent et tintent joliment

Nous approchons maintenant de l’étang. L’endroit est vraiment plaisant.

La promenade y est si agréable qu’on se prend à rêver d’une ballade en barque par ce bel après-midi d’été.

Le paysage, ici, semble tellement naturel, qu’il ne paraît pas que l’homme l’a façonné. J’en reste muette d’admiration…

Nous avons croisé l’acer palmatum ‘Crimson Queen’ dont rêve mon cher et tendre.

« L’Orée du Bois »

« Cascade et Rocaille », encore un joli coin très spontané, où des joueurs de pipeau se cachent parmi les fougères.

Dans le coin japonisant, bambous, conifères et érables entourent une pièce d’eau très réussie également.

Les contours du bassin sont bien dissimulés sous des pierres disposées avec savoir-faire pour donner ce caractère spontané.

Le « Sous-bois des Elfes »

Au détour d’un chemin…

Le « Jardin bleu » rassemble des floraisons bleues et des feuillages gris dans une atmosphère de douceur…

Une harmonie de tons chauds avec ces euphorbes et les rosiers jaunes

Dans le « Jardin champêtre », la haie de buis et d’hémérocalles longe les arbres fruitiers palissés.

Un petit potager, des vignes, des aromatiques…

Quelques vestiges de roses subsistent ici et là…

Puis une « Collection de roses » est rassemblée dans un des espaces du jardin. Ce n’est plus leur pleine saison mais quelques-unes se font encore belles pour nous.

Rosa ‘Diamond Jubilée’

Centifolia ‘Cristata’ ou ‘Chpeau de Napoléon’,

De très belles variétés de rosiers, entourés de nombreuses annuelles et vivaces

Le rosier ‘Douceur Normande’ ressemble fort à celui qui se trouve dans le ‘Jardin des Disparus’ au cimetière américain… C’est un rosier arbustif à fleurs simples, rose vif à rose saumon. Il fleurit tout l’été et jusqu’aux premières gelées.

La visite s’achève et, comme prévu, j’y ai puisé des idées… Le jardin a rempli sa fonction!

5 commentaires sur “Normandie : Jardin d’Elle

  1. un beau jardin vraiment encore des belles idées et de beaux végétaux
    cela me donne très envie !! me voilà bien mais bon chaque chose en son temps
    je vais nettoyer de bon matin un peu mon jardin et arroser par si par là

  2. La Normandie sera certainement une de mes prochaines destinations de vacances. Il y a tant à voir. Quelle jolie balade tu nous proposes. Maintenant reste à convaincre les autres membres de la famille. Et là ça c’est une autre affaire. Bises et bonnes vacances

  3. Magnifique !
    Mais que de temps passé pour tenir ce jardin en ordre ! J’espère que cet été caniculaire n’a pas abîmé le jardin !
    Merci pour cette découverte !
    PS Ont-ils au moins planté le rosier « Elle »?

  4. Ton reportage me donne envie d’y retourner ! De plus,côté vente, je trouve que cette jardinerie offre un choix de plantes un peu plus varié et original que dans les autres jardinerie aux alentours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *