Chroniques de mon jardin: un photographe au jardin

Il a plu abondamment pendant presque une heure mercredi soir, tandis qu’un photographe venait ce jeudi 5 au matin, faire des photos de mon jardin pour un article à paraître dans le numéro « spécial jardin » du magazine Nest. Cette pluie est donc tombée à pic pour redonner un peu de vigueur au jardin qui souffre de la sécheresse. Une pluie par mois… On doit composer avec!


J’ai arrosé juste une fois tout le jardin (en prévision de la venue du photographe), en dehors d’un arrosage ciblé et parcimonieux pour les légumes du potager, les jardinières sur la fenêtre (quand je ne les oublie pas), les jeunes semis et les hydrangea assoiffés.

Mais j’avoue que ces derniers jours, sachant que le photographe allait venir, je ne voyais plus que les défauts du jardin. C’est terrible! La pelouse toute sèche, les vivaces minables, les semis faméliques, les feuillages flétris, les trous là où j’ai taillé après la floraison…
Après son passage, je me sentais déjà bien mieux! Il avait l’air d’apprécier le jardin malgré tout et aujourd’hui, à l’aube, le jardin m’a quand même semblé plus joli! Je ne me focalise plus uniquement sur ce qui ne va pas… Ouf!

teucrium hircanicum

C’est ici que je prends le petit déjeuner, au soleil du matin, avec Timinou, Nala et le chant des oiseaux.

Après j’emprunte ce petit chemin là…

Le rosier ‘Roville’ est encore très fleuri et apporte de la gaieté dans Park Allée… C’est le seul rosier remontant de cette pergola.

rosier ‘Roville’ (André Eve)

Et au fond du jardin…

Près du petit bassin,…

Toujours avec Timinou et Nala qui me rejoignent… Je bois mon thé dans un transat sur la terrasse ronde…
Une belle façon de commencer la journée!

Et là je me dis que ses photos de pro seront bien plus belles que les miennes, qu’il aura su capter les meilleures perspectives, s’arranger avec la luminosité excessive de ces journées de canicule, camoufler les défauts et que j’ai hâte de voir quel regard il a posé sur mon modeste coin de jardin…

31 commentaires sur “Chroniques de mon jardin: un photographe au jardin

    1. C’est certain, on n’est pas à la meilleure période! Mais il y a toujours de jolies choses quand même et je pense que le photographe aura su les capturer. Vivement la publication du magazine pour voir le résultat!

  1. En France aussi, les jardins souffrent de la chaleur. Nous avons eu aussi des pluies orageuses et ça a fait du bien. Mon jardin n’est pas non plus au meilleur de sa forme. C’est l’été. Bon WE

  2. Si tu as eu de la pluie, tu as beaucoup de chance.
    Je suis désespéré, j’arrose, mais je vois toujours des plantes en souffrance. Il a plu aussi mercredi soir, mais très peu; on n’a pas vu la place !
    On les verra, ces photos?

    1. Une douche d’une petite heure… c’est mieux que rien, mais le jardin aurait bien bu encore un peu… je n’ai vraiment pas envie d’arroser mais c’est vrai que les plantes sont en souffrance… les hydrangea sont des soiffards.
      Quant aux photos de pro, il faudra attendre la publication du magazine, en janvier/février, pour découvrir celles qu’ils auront sélectionnées pour leur article… je suis bien curieuse de voir ça !

  3. Moi je les aime bien tes photos, elles rendent bien tout le charme de ton jardin

    J’espère que le photographe pourra avoir la sensibilité de mettre en valeur ce que tu fais si bien

    1. Merci Françoise! Mais moi je fais toutes mes photos en mode automatique, je n’y comprend pas grand chose à tous ces réglages de l’appareil photos. Le professionnel aura sûrement fait des clichés bien plus beaux!
      Et puis il n’y a pas que les fleurs: moi aussi j’ai pris la pose! C’était assez intimidant mais finalement plutôt amusant 🙂

  4. cela reste à voir que le photographe réussisse mieux que toi les photos de ton jardin ( je ne le connais pas et donc surtout ne lui fais pas un procès d’intention!!) mais parfois et curieusement, les photos de jardins des professionnels ne sont pas aussi chouettes qu’on ne pourrait le penser … par contre ce qui est certain c’est aura vu ton jardin avec un autre regard mais je rejoins Françoise dans son propos … je vois que tu as adopté le teucrium hircanicum … ça c’est une plante d’enfer !! et que je vois l’habillage de park allée … combien de temps déjà ? 6ans ? incroyable ! bises

    1. C’est super gentil! Merci beaucoup! J’ai hâte de voir lesquelles seront sélectionnées pour répondre au thème de l’article! Il en a pris tellement!
      Bonne semaine!

  5. Ça alors comme c’est bizarre! Chez moi dans ma région du sud-ouest de la France aux étés très secs, c’est la première année que je n’arrose pas. La cuve de récupération d’eau de pluie de 10 mètres cubes est encore pleine ( certaines années elle est vide fin juin). Je suis enchantée car je déteste la chaleur. On a eu malgré tout quelques jours à 38°. Je ne connais pas le magazine que vous citez:je ne sais pas s’il est distribué en France. Dommage! Mais je trouve vos propres reportages très intéressants et à chaque fois ils donnent envie de visiter votre jardin.

    1. C’est le monde à l’envers, trop sec chez nous et pluie chez vous! 😉
      J’ignore si ce magazine est distribué en France, je demanderai au photographe car il doit revenir normalement…
      Merci pour votre si gentil message,
      bon week-end

  6. Bonjour Malo .J’aime cette balade en compagnie de Nala et Timinou de l’endroit du petit déjeuner jusque la terrasse ronde et ce rosier Roville fait un effet superbe .Le fond du jardin est bien généreux et me voilà curieuse de voir ce reportage avec les yeux à présent d’un photographe professionnel ,comparer les endroits et les détails que vous même vous serez surpris en bien j’en suis certaine ,cela doit être une belle expérience et quand la revue sortiras de l’émotion certainement vous envahiras .
    J’aime vos photos sur ce billet ..
    Beau weekend Malo .
    Emmanuelle

    1. Comme vous je pense que je vais découvrir mon jardin autrement, ce sera intéressant!
      Je serai certainement un peu fébrile en achetant le magazine!
      Merci Emmanuelle, bises

  7. Félicitations ! J’espère que tu partageras l’article en question ! Dans un jardin rien n’est jamais totalement parfait car on travaille avec le vivant ! Il y a des hauts et des bas et il suffit de choisir où poser son regard et il y a tous les jours de quoi s’émerveiller. C’est juste une façon de penser ! Avec la pression on peut être amener à l’oublier. J’espère que tu te portes mieux. Amicalement
    Pascale

    1. Merci Pascale! Oui, une fois qu’il a commencé ses photos, ça allait déjà mieux. Mais les jours qui ont précédé sa venue, j’oscillais entre « il y a encore de belles choses à voir » et « ça c’est grillé, ça c’est rasé, ça c’est jauni, flétri, fané… »
      Je ne sais pas si je pourrai partager l’article mais en tout cas j’en reparlerai au moment où le magazine paraîtra, promis! 😉

  8. Je te rassure, c’est normal, j’étais dans le même état ! Ce qui m’avait vraiment intéressé, c’était de voir le choix de nouveaux plans, on a tendance à prendre un peu toujours les mêmes pour photographier le jardin…Mais quoiqu’il en soit, j’aime déjà tellement ton jardin sous ton regard que je ne m’inquiète pas ;)!

    1. C’est vrai que j’ai hâte de voir quel regard il a porté sur le jardin, les angles de prise de vue, les détails qui l’ont attiré,… A chaque fois que je vois des photos de mon jardin prises par d’autres personnes, je découvre un regard différent. Et cette fois, ce sera le regard d’un pro… En plus il travaillait suivant une thématique bien précise pour l’article à paraître donc ça aura sans doute aussi guidé ses choix.
      Et puis il a pris des photos de moi et je ne suis pas trop à l’aise devant l’objectif alors j’ai hâte de voir… J’espère qu’il va un peu me photoshoper ! mdr 😀 😀 😀

  9. Bonjour Malorie,
    Je suis heureuse comme à l’accoutumée de voir votre jardin et de suivre votre parcours. Certes, il souffre mais il est encore très plaisant. Une merveille comparé au mien qui ne pourrait faire l’objet d’un reportage photo. J’ai laissé des zones de prairie non fauchée, et les chiens et les orages ont couché les graminées. La zone tondue est jaune. La sauge sclarée s’est aussi affaissée sur le côté mais je l’aime non seulement parce qu’elle est magnifique, qu’elle supporte la chaleur torride mais aussi parce que mon chien porte son odeur en rentrant des pérégrinations dans le jardin. Je me réjouis de voir l’automne arriver (à son heure, je ne suis pas pressée) et de planter tous les rosiers dont vous m’avez fait envie. Merci de donner aussi généreusement de votre temps et de vos conseils.

    1. Bonsoir,
      Merci pour votre commentaire si gentil!
      C’est super d’avoir gardé une zone de prairie pour la faune sauvage! Bravo!
      Nala aussi abîme au jardin, elle creuse des trous dans la pelouse… Mais elle fait partie du jardin et se l’approprie à sa façon 😉 La pelouse est toute jaune, on dirait une vieille carpette usée.
      Vous avez donc un chien parfumé à la sauge sclarée! Il est coquet celui-là!

  10. Maintenant que le stress est passé, tu auras le plaisir de retrouver ton jardin d’été en hiver avec un regard certainement intéressant puisque différent du tien.Avoir un point de vue extérieur sur son jardin est un plus, cela met l’accent sur certaines choses que peut-être tu ne vois pas de la même façon. Beau dimanche. Bises

    1. Oui tu as entièrement raison, c’est toujours très intéressant de porter un regard différent sur son jardin! Et c’est une chouette expérience!

  11. Quelle chance d’avoir eu un peu de pluie !il est quand même très bien votre jardin malgré la chaleur !
    toutes celles et ceux qui comme moi se plaignent le reste de l’année d’avoir un jardin à mi ombre,
    se réjouissent en ce moment ,et mon  » Coraline « , création André Eve , entame une nouvelle floraison presque aussi belle que la première. Dans les blogs il n’est jamais cité ,alors qu’il est formidable
    C’est bien que ton jardin ait été photographié par qqun du métier ( c’est une drôle d’idée de venir à cette période ! ) tu vas avoir des surprises….
    En France on ne connait pas ce journal

    1. Oh oui, je me suis réjouie de voir et d’entendre tomber les grosses gouttes! J’entendais presque les plantes chanter sous la pluie! Ca leur a fait du bien!
      Avec la maturité, mon jardin qui était avant plein soleil a de plus en plus de zones ombragées par les arbres et arbustes. J’ai d’ailleurs perdu ou déplacé certaines vivaces ces dernières années parce que l’exposition ne leur convenait plus mais il faut avouer que cette fraîcheur est bienvenue cet été!
      Ici aussi ‘Coraline’ va refleurir! Avec la sécheresse il a un tout petit peu de marsonia mais dans l’ensemble il est quand même bien sain! et vigoureux!
      Bonne semaine!

  12. On peut dire que vous avez eu de la chance avec cette pluie ! Heureusement que le photographe n’est pas passé avant.
    Comment devrait sortir le magazine ? Je trouve votre jardin très beau, félicitations ! Rien à voir avec mon jardin à Bruxelles hélas pour moi 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *