Autour de la terrasse ronde: un an après

Je trie mes photos de la première quinzaine de juin…

Un petit tour  autour de la terrasse ronde qui a tout juste un an. Nous avions réalisé le pavage en juin 2015 sous un soleil de plomb. Les été se suivent et ne se ressemblent pas!

Côté pile. Au fond, ‘Charles de Mills’ n’est pas encore en fleurs mais bientôt, ce sera l’ « overdRoses »…

‘Reine des Violettes’, ‘Belle de Sardaigne’, ‘Théo’, ‘Charles de Mills’, on y est, ils sont tous en fleurs en même temps! C’est trop, mais je les aime tous! Heureusement qu’une graminée vient adoucir un peu…

rosa ‘Reine des violettes’

Côté face, vue sur la terrasse ronde depuis l’allée de l’appentis à bois.
Les orlaya apportent du naturel avec les semis de nigelles et la grande cardère.
Au pied de l’acer griseum, le très beau rosier ‘Sibelius’ mérite toute mon admiration!

DSC_4890

2016-06-1018
orlaya et linaria

‘Sibelius’ est marié avec le géranium thurstonianum de Maryse. Un duo que j’adore!

DSC_4983Ici aussi, des orlaya, des nigelles… Et puis le feuillage duveteux et gris des stachys de Karine.

DSC_4891

DSC_5351
rosa ‘Sibelius’

Entre les pavés, des semis de lobularia sont bienvenus…

DSC_5909Derrière le pied du parasol, l’erysimum ‘Bowle mauve’. Une très belle floraison qui attire les abeilles, sur un feuillage persistant intéressant!

DSC_4928

DSC_4286

DSC_4310
le 5 juin, géranium thurstonianum, panicum ‘Squaw’, nigelles et erysimum, sisyrinchium

Sous le banc, le géranium ‘Lilac Ice’ déborde de part et d’autre. Une campanule s’est semée… Le fusain panaché embrasse les briques et intègre le banc dans la végétation. La grande cardère de Sophie s’installe volontiers…

DSC_4931

Nous avons installé l’acer griseum en février de cette année. Le trou de plantation était très large et la pelouse n’a pas encore repoussé uniformément  (je n’ai pas semé).
A droite de la grande cardère, il y a l’aster ‘Ezo Murazaki’ de Claire, puis un véronicastrum alba, une pivoine ‘Duchesse de Nemours’ et un kalimeris…

DSC_4933

 

DSC_4935

 

DSC_5553
rosa ‘sibelius’

Le géranium ‘Lilac Ice ‘ sous le banc, le géranium macrorrhizum de Caroline, le stachys de Karine…

DSC_4984

DSC_4309

La grande cardère prend bien la lumière!  A l’arrière, on aperçoit le massif jaune.

DSC_4985

Près des orlaya, la pivoine ‘Duchesse de Nemours’…

DSC_5572

DSC_4991
pivoine ‘Duchesse de Nemours’

D’un côté de ‘Sibelius’, il y a le banc, la pivoine, les orlaya… Mais de l’autre côté?
Le rosier blanc ‘William et Catherine’…

DSC_4849

DSC_4848
rosa ‘William et Catherine’
le 17 juin, 'William et Catherine' et 'Sibelius'
le 17 juin, ‘William et Catherine’ et ‘Sibelius’
DSC_4850
rosa ‘Sibelius’
DSC_4852
rosa ‘William et Catherine’

Et puis un panicum ‘Squaw’ et le rosier ‘Reine des Violettes’

2016-06-1019

A côté du second banc, j’ai planté ce printemps une viorne ‘Davdii’ pour apporter un feuillage persistant, large, coriace, structurant qui, de la même façon que l’euonymus en face, va intégrer le banc dans la végétation. Il pousse très bien, je ne m’attendais pas à ce qu’il grossisse si vite! Il faut croire que la météo lui convient! Les petits semis d’annuelles que j’ai mis autour pour boucher les vides en attendant n’auront peut-être pas lieu d’être finalement!?

DSC_4961

De l’autre côté de ce deuxième banc, le rosier ‘Belle de Sardaigne’…

DSC_4963

Il grimpe le long de la palissade avec le rosier ‘Théo’.

DSC_4965

Et puis à côté de ces deux là, il y a le généreux ‘Charles de Mills’ qui, heureusement, n’est pas remontant, car tous ces rosiers forment une masse un peu indigeste à la longue…

DSC_5353

DSC_5530
‘Belle de Sardaigne’ et ‘Théo’

Derrière le panicum ‘Squaw’, l’hydrangea quercifolia ‘burgundy’ prendra la vedette dans quelques années, avec ses belles feuilles de chêne! Il n’y aura plus de place pour autant de semis spontanés à cet endroit mais davantage de structure.

DSC_4967

DSC_6281

DSC_4971

 

Les hautes campanules bleues en fleurs prennent la place d’un flâneur qui voudrait peut-être s’asseoir 😉

DSC_5355

2016-06-1016

2016-06-1023
scabiosa ‘Paper Moon’

A droite de la terrasse ronde, le tout nouveau petit bassin passe presque inaperçu! Cette semaine, une visiteuse est passée devant et m’a demandé 5 minutes plus tard « mais alors, il est où ce petit bassin? »

DSC_4988

Il est encadré du ravissant rosier ‘Tapis Volant’, d’une alchemille…

DSC_5537
rosa ‘Tapis Volant’

D’un géranium ‘thurstonianum, d’une pivoine que m’a offert la voisine et du formidable ‘Charles de Mills’.
Trop de fleurs, trop de fleurs… Puisque je ne peux, par amour, supprimer aucun de ces rosiers là, il faut y amener du feuillage. Le géranium ‘thurstonianum  va être remplacé par un bergenia ‘Bach’ de chez Anemona, pour son feuillage persistant, large et rond, qui apportera plus de contraste.

DSC_5538
rosa ‘Charles de Mills’

La pivoine de la voisine était pourtant bien tendre, lovée dans le géranium… Un duo que j’aimais beaucoup mais le jardin doit évoluer.

DSC_5525Trop de fleurs, trop de fleurs… Tant pis! C’est trop tard, je les aime tous!
Peut-être qu’un jour j’enlèverai ‘Munstead Wood’ et ‘Acropolis’, tout à droite puisque ce sont ceux auxquels je tiens le moins dans cette scène.
‘Charles de Mills’ est un must et comme il n’est pas remontant, ce sera plus léger dans 1 ou 2 semaines. 😉

DSC_5607

‘Tapis Volant’ est bien trop mignon!

rosa 'tapis Voalnt'
rosa ‘Tapis Volant’ (14 juin)
rosa 'Tapis Volant'
rosa ‘Tapis Volant’

Le petit rosir ‘Puccini’ est adorable aussi, au bord du bassin.
J’ai installé l’ancien enclos des lapins pour éviter que Nala n’aille piétiner la terre détrempée par les pluies où la pelouse pousse enfin…

DSC_5843

DSC_5852
rosa ‘Charles de Mills’, ‘Puccini’ et ‘Munstead Wood’
DSC_5877
rosa ‘Puccini’ et ‘Munstead Wood’

Une photo prise depuis la fond du jardin, dans la petite allée pavée récemment, celle qui mène à l’appentis à bois et au compost. A l’avant plan, les rosier ‘Acropolis’ et ‘Munstead Wood’.

DSC_5519

Du même point de vue, on aperçoit le banc, l’acer griseum, ‘Sibelius’…

DSC_5520

En arrière plan, le rosier ‘Roville’ et le beau sambucus nigra.

DSC_5920

DSC_5922

Encore une photo, du 14 juin, pour partager avec vous mon « OverdRoses » du moment. Celle-ci est prise depuis le massif du toboggan où les digitales, depuis, ont disparu, couchées par un violent orage.

DSC_5793En face de la terrasse ronde, le massif jaune… Il faudra que je vous en parle aussi car j’en ai quelques photos que je n’ai pas encore publiées non plus!
Fin mai, on a rentré 6 stères de bois pour l’hiver prochain. Les palettes sont toujours posées là, contre la tour du toboggan, en attendant qu’on en fasse du petit bois…

DSC_4888

Une dernière photo du fond du jardin…

DSC_6277

17 commentaires sur “Autour de la terrasse ronde: un an après

  1. Que dire? C’est superbe Malo. Toutes ces associations si bien choisies. Tu as si bon goût… Quand au sujet de l’overdrose, ne faut-il pas simplement en profiter? Ca ne dure qu’un mois… Prenons-en plein la vue pour se remémorer cette abondance en hiver. Gros bisous.

    1. Exact, il ne peux pas y a voir d’ overroses ! Superbe comme toujours! Une question : as tu greffé une aubépine avec un rosier ?J’en ai 2 énormes dont j’aimerais faire autre choses que de les tailler pour circuler.

  2. Une overdose ? Non Tout est en harmonie et les roses ne font que passer. Après, il faudra patienter 11 mois pour en profiter à nouveau. Un mélange de remontants et de non-remontants associés à des vivaces est une bonne solution….En tout cas, c’est agréable à regarder. Belle journée.

  3. oui moi aussi je dis profite!!! ces roses par centaines, quel plaisir tu dois avoir, les senteurs qui embaument! je t’envie fortement..
    ton jardin est un petit paradis..bravo, tu es une artiste!
    bon début de semaine

  4. Aaaaah mais que c’est beau Malo ! Plein de scènes divines. Mais pourquoi n’ai-je encore pas ce Charles de Mills ! J’aime beaucoup Sibelius aussi. Et tu sais le duo Munster wood et Acropolis sur la 7e avant dernière photo est sublime ! Quant à la scabieuse paper moon je craque !

  5. Bonjour Malo c’est magique et quelle ampleur en si peu de temps autour de votre terrasse un endroit fabuleux si pour vous l’overdose de roses est là moi j’admire mais je suis convaincue que cette overdose vous l’aimez .
    Belle semaine à vous Malo merci pour ce rayon de soleil dans une journée qui s’annonce grise

  6. Ton jardin déborde de générosité…peut-être un peu trop à certains moments à certains endroits. C’est mieux qu’être trop vide, non? Sibelius et Charles de Mills sont sublimes!
    *des bises et une belle semaine, profite, Malo*
    Cécile

  7. OverRose, c’est vite dit. A ta place, je passerai des après midi sur la terrasse a laisser mon esprit vagabonder d’Acropolis en Sibélius, Charle de Mills, Reine des violettes et Puccini. Surtout qu’il y a juste a côté des mélanges subtils d’annuels et vivaces pour tempérer tout ça. Les mélanges de couleurs sont chaleureux et équilibrés. Rien d’agressif alors l’overRose, je dis oui, oui et encore oui

  8. Superbe Malo ,moi je suis pour l’overdose ,j’adore trop les roses !
    Tu te débarasserais de Munsteadwood ? C’est un de mes chouchous !!!!
    Je sais qu’il faut faire des choix mais c’est en dehors de mes convictions …. Je suis tellement intime avec mes fleurs que ce serait pour moi un abandon lol !
    Continue de m’émerveiller j’adore trop ton jardin et tes commentaires ,bisous

    1. Coucou Maryse,
      Je déplacerais peut-être ‘Munstead Wood’ mais je le garderais quand même. Dans le même genre, j’ai ‘Darcey Bussel’ dont le feuillage est moins sain. Si il me fallait choisir, je donnerais peut-être plutôt ‘Darcey’ 😉
      Pour ‘Acropolis’, je ne sais pas, je n’arrive toujours pas à être certaine que je l’aime… Mais avec un pourpre à côté, il fait de l’effet et en plus, il est très florifère!
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.