🐦 Oiseaux du jardin : le Pinson du Nord

Encore un oiseau que je n’avais jamais vu en vrai et que j’ai aperçu aujourd’hui Ă  la mangeoire, devant la fenĂȘtre de notre appartement! Mes photos sont de mauvaise qualitĂ© mais Ă©tant donnĂ© que je ne suis pas sĂ»re que l’occasion se reprĂ©sente avant qu’il reparte vers ses forĂȘts nordiques, en avril, je me contenterai humblement de ces quelques clichĂ©s pour vous le prĂ©senter


Pinson du Nord, Fringilla montifringilla, Taille : 16 cm, Fringillidé

Sans mes lunettes, j’aurais pu le confondre avec le Pinson des Arbres: mĂȘme taille, mĂȘme poitrine orangĂ©e, mĂȘme bec court et conique
 pourtant, imperceptiblement, j’ai devinĂ© qu’il y avait une diffĂ©rence et, quittant la table en plein milieu du repas, j’ai saisi l’appareil photo pour y voir plus clair.  Entre-temps, l’oiseau s’était rĂ©fugiĂ© plus loin, dans le noisetier


Bref, je ne m’y suis pas trompĂ©e, c’était bien un nouveau venu que j’ai distinguĂ© parmi mes autres visiteurs ailĂ©s! Mais quelle caractĂ©ristique m’a mis la puce Ă  l’oreille ?
Ses couleurs plus claires sans doute: son ventre est blanc et tel qu’on peut le voir en hiver chez nous, le mĂąle a perdu le noir de la tĂȘte et du dos pour devenir plutĂŽt brun-gris tachetĂ© et son bec est devenu jaune avec le bout noir.
Ainsi, en hiver, le mĂąle ressemble beaucoup Ă  la femelle. Madame a toutefois une teinte orange moins prononcĂ©e et sa tĂȘte est d’un beige uni, plus pĂąle, ce qui fait que les 2 lignes noires qui se prolongent sur la nuque sont plus visibles.

Fin fĂ©vrier-dĂ©but mars, le mĂąle change de couleur avant de rentrer dans ses contrĂ©es nordiques pour se reproduire. Il se pare d’un beau plumage nuptial pour sĂ©duire sa belle! On notera l’apparition d’une capuche noire sur sa tĂȘte, son dos devient gris-brun plus foncĂ© et son bec aussi. Les bandes noires s’accentuent et le orange devient plus vif.

Pinson du Nord, Fringilla montifringilla, Taille : 16 cm, Fringillidé

Jamais vu dans mon petit jardin en Belgique, c’est l’environnement boisĂ© qui doit lui plaire ici, Ă  Strasbourg! Comme le pinson du Nord se nourrit principalement de faĂźnes, on le rencontre plus facilement sur les arbres, dans les hĂȘtraies mais il est aussi attirĂ© par la fructification d’autres arbres tels que les charmes, les bouleaux, l’Ă©picĂ©a, l’érable, le pin, le tilleul.

Le Pinson du Nord est insectivore et granivore suivant la saison.
Il cherche souvent sa nourriture au sol, ramassant des graines ou cherchant des insectes. On le rencontre aussi dans les champs, les friches, et mĂȘme aux mangeoires!

Sur ses lieux d’hivernage, il se mĂȘle souvent aux Pinson des arbres, aux Verdier d’Europe, aux moineaux

À cette saison, ils forment de grands rassemblements pour passer la nuit en forĂȘt. Il est spectaculaire d’observer, le soir, plusieurs millions d’oiseaux qui convergent vers la forĂȘt-dortoir!
Le jour, ils se dispersent pour se nourrir.

Pinson du Nord, Fringilla montifringilla, Taille : 16 cm, Fringillidé

Ce visiteur de l’hiver arrive chez nous en septembre-octobre et repart en avril car il niche l’étĂ© dans les forĂȘts Scandinaves et du nord-est de l’Europe.
Le verrai-je encore avant son départ?

9 commentaires sur “🐦 Oiseaux du jardin : le Pinson du Nord

  1. Merci pour cette fiche d’identitĂ© du Pinson du Nord. Justement ce matin j’en ai vu un groupe d’une vingtaine ‘picorer’ dans l’herbe dans mon jardin et je ne savais pas de quel oiseau il s’agissait! De loin, je pensais que c’Ă©taient des moineaux (quelle excellente ornithologue je fais) mais maintenant grĂące Ă  vous je sais qui ils sont vraiment. Ma rĂ©gion est trĂšs boisĂ©e en hĂȘtres, sapins et bouleaux, ils doivent se rĂ©galer pendant leurs quartiers d’hiver.

  2. Bonjour Malorie,
    J’en vois un Ă©galement depuis une dizaine de jours dans mon jardin, trĂšs calme au milieu des mĂ©sanges, des moineaux etc. qui frĂ©quentent les mangeoires. J’ai Ă©tĂ© interpellĂ©e par son allure un peu diffĂ©rente du pinson des arbres et sa tĂȘte mouchetĂ©e de gris.
    Ce matin, j’ai lu sur le site Birdlab que cette annĂ©e ils sont particuliĂšrement nombreux en France ! On ne sait pas pourquoi, ni si ça va durer
 C’est fascinant de voir un petit nouveau chez soi 😉

  3. Pour la premiĂšre fois j’en ai qui viennent dans mon jardin, et les verdiers sont revenus aprĂšs plusieurs annĂ©es d’absence. Et les chardonnerets sont beaucoup plus prĂ©sents que d’habitude. Par contre les mĂ©sanges sont plus discrĂštes. C’est un tel bonheur de les voir s’affairer et adopter mon jardin mĂȘme si c’est momentanĂ©. Bonne fin de semaine. Bises

  4. Pas vus cette annĂ©e, ceux-lĂ ! Pourtant, quand ils arrivent, ils ne font pas dans la discrĂ©tion : ils pillent les mangeoires et dĂ©fendent Ăąprement leur pitance contre les autres espĂšces… Aurait-il fait trop froid et auraient-ils continuĂ© plus au sud ? MystĂšre…

  5. Bonjour,
    Se matin un pinson du nord Ă©tait venu se nourrir dans la mangeoire s’est il perdu pendant sa migration !
    Espérons le revoir dans les prochains jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.