Quand et comment tailler les hydrangea?

Il est indispensable de tailler les hydrangea pour qu’ils restent bien vigoureux et florifères au fil des années.
Mais avant tout, il faut savoir qu’il existe différentes familles d’Hydrangea. Toutes n’ont pas les mêmes exigences de culture et ne se taillent pas de la même façon!

Notez également que la période de taille est toujours à adapter en fonction de votre région : on pourra donc avancer ou retarder la taille de 1 à 2 semaines selon le climat.

 

Les Hydrangea macrophylla

Ce sont ceux que l’on appelle communément Hortensia. On les plante à l’ombre claire ou à mi-ombre mais on leur évitera le soleil brûlant en milieu de journée!
Ils craignent les gelées tardives car ils fleurissent sur le bois de l’année précédente, c‘est-à-dire que les bourgeons à fleurs se forment déjà en septembre et sont donc présents à l’extrémité des branches durant l’hiver.
Ainsi, si on les taille en hiver, on n’aura pas de fleurs puisqu’on supprime les boutons floraux!

Les 5 ou 6 premières années, on se contentera simplement de supprimer les fleurs fanées en avril, en coupant juste sous la fleur, au-dessus d’un bourgeon.

Mais quand l’arbuste prend de l’âge, on peut tailler très court certaines branches charpentières afin de forcer la plante à se ramifier de la base. Pour ce faire, on va couper au-dessus d’un bourgeon latent, dans le bas de la branche, afin qu’il refasse une pousse feuillue, évitant ainsi que l’arbuste se dégarnisse complètement du pied.

hydrangea macrophylla

Les Hydrangea serrata

Ils sont proches des H. Macrophylla mais craignent un peu moins les gelées printanières car les bourgeons démarrent un peu plus tardivement.
Les H. serrata apprécient un emplacement lumineux mais en évitant de préférence le plein soleil aux heures les plus chaudes. Choisissez donc un endroit au soleil le matin et/ou en fin de journée.
En ce qui concerne la taille des serrata, c’est tout pareil que pour les macrophylla.

hydrangea serrata ‘Shihenge’

Les Hydrangea arborescens & paniculata

Ils apprécient le plein soleil ou l’ombre claire, et sont très résistants au froid.
Les hydrangea paniculata sont totalement indifférents au pH du sol et tolèrent le calcaire!
A part quelques exceptions (voir ci-dessous), la plupart fleurissent sur le bois de l’année càd que ce sont les nouvelles tiges qui démarrent au printemps qui porteront des fleurs en été…
Ceux-ci peuvent donc être taillés court avant la mi-mars sans risque de supprimer des boutons floraux… (cette taille peut être faite entre novembre et mi-mars).
Cela va favoriser la pousse de nouvelles tiges plus robustes pour supporter le poids des fleurs.

Taille des H. arborescens (par exemple H. ‘Annabelle’) : on peut les tailler fortement, à environ 25-40 cm du sol, ou au moins les 2/3 de la plante.  Plus on taille court, plus grosses seront les fleurs dit-on…

hydrangea arborescens ‘Annabelle’

Taille des H. paniculata : on les taille en ne laissant que 1 ou 2 yeux sur chaque branche qui a fleuri l’année dernière (donc on enlève chaque fleur fanée avec sa tige et ainsi on recoupe presque entièrement la pousse de l’année précédente mais sans descendre dans le vieux bois). On élimine les branches trop grêles (diamètre inférieur à un crayon) et le bois mort évidemment 😉

Attention, parmi les H. paniculata il y a des exceptions qui fleurissent principallement sur le bois de l’année précédente et qu’il faudra donc tailler plus légèrement.
Il s’agit de Early Sensation, Prim White, Wim’s red, Dharuma, Switch Ophelia, White Moth, Preacox, Bobo, Pole Star, Sparkling, Yuki kesho et Little Quick Fire.
Pour ceux-là, ne retirer que les fleurs fanées et éventuellement retailler de ¾ les branches trop fines.

Hydrangea paniculata

Les Hydrangea aspera

Ils demandent un emplacement à l’ombre ou à mi ombre, à l’abri du soleil brûlant et des vents violents. Ils sont très résistants au froid. Les bourgeons des H. aspera ne démarrent que fin avril, si bien qu’ils sont généralement épargnés par les gelées printanières.

C’est encore une famille d’hydrangea qui fleurit sur le bois de l’année précédente donc si on taille trop au printemps, on n’aura pas de fleurs! On se contentera, en mars, de supprimer les fleurs fanées de l’année précédente, en laissant 1 bourgeon.
Et on forcera la plante a se ramifier de la base en raccourcissant une des branches maîtresses, comme conseillé pour les macrophylla et les serrata.

Les Hydrangea quercifolia

Vraiment pas exigeants, ils se plaisent à peu près partout!
C’est en plein soleil qu’il y aura le plus de fleurs et que les couleurs automnales seront les plus belles mais l’arbuste se développe aussi bien en situation ombragée. Il s’accommode aussi bien d’un sol acide que d’une terre à tendance calcaire. Il tolère sans soucis la sécheresse mais ses racines redoutent l’excès d’humidité.
Les Quercifolia fleurissent sur le bois de l’année précédente mais pourtant ils ne craignent pas les gelées printanières car les boutons floraux démarrent très tardivement, fin avril/début mai.
On les taillera comme les macrophylla et, afin d’éviter que l’arbuste aie un port trop avachi, on peut retailler en hiver (jusque fin mars) toutes les branches basses poussant latéralement,… On supprime ainsi de futures fleurs mais au moins on aura un arbuste plus dressé, mieux structuré.

hydrangea quercifolia

A part ça…

Contrairement à une croyance tenace, les Hydrangea ne sont PAS  des arbustes de terre de bruyère! Une terre ordinaire, riche et profonde, acide à neutre, leur convient parfaitement! La terre de bruyère est trop pauvre et ne garde pas suffisamment l’humidité!

En réalité, plupart des hydrangea tolèrent même très bien les terres à tendance calcaires!  (Sauf les hydrangea macrophylla et serrata).

La plupart demandent un arrosage régulier en cas de sécheresse mais les quercifolia résistent assez bien au manque d’eau car leur enracinement est très profond.

Une couche de bon compost étalé sur le sol, autour des arbustes, en fin d’hiver, leur sera profitable puisque les Hydrangea aiment les sols riches, frais et drainés (pas d’eau stagnante).

hydrangea macrophylla et clématis ‘Lady Diana’

14 commentaires sur “ Quand et comment tailler les hydrangea?

  1. Bonjour Malo, j’espère que votre nouvelle vie à Strasbourg se passe bien,c’est toujours un plaisir de vous lire.Je n’ai pas encore nettoyé mon petit jardin.Merci pour vos conseils qui me seront d’un grand secours.A très bientôt.

    1. Bonjour Malorie
      Merci pour ce bel article bien nourri
      Ici au domaine de kerusten il y a beaucoup dhygrangea je ne sais pas si j’aurai le temps de tout nettoyer
      On laisse le jardin au naturel
      J’ai un hortensia à fleurs de lilas qui est fantastique avec de belles fleurs aux tons lavande et je voudrais en faire des boutures
      Quand le faire ?
      Merci pour tes conseils
      Belle journée
      francesca

  2. Merci Malorie pour cet article très intéressant.
    Je le note dans mon cahier perpétuel.
    Espérant enfin pouvoir garder des macrophilas en suivant tes conseils.

    Lydie

  3. Merci pour cet article synthétique sur tous les hydrangéas. J’avais prévu de tailler les miens ce matin donc l’article tombe au bon moment pour moi !
    Question subsidiaire, je dois déplacer mes hydrangéas macropylla car ils sont trop au soleil et les mettre dans un coin plus à l’ombre et je me demande si je dois tailler toute les branches très court de façon à mieux leur permettent de reprendre. Qu’en penses-tu ? Merci pour ta réponse.
    Belle journée à toutes et tous.

  4. Un grand merci de mon jardin au pied du Jura pour cet article si intéressant sur les hydrangeas, je ne connaissais pas toutes ces variétés bien que j’en aie trois dans mon jardin et je me demandais quand simplement enlever les fleurs fanées. Maintenant que je sais que ce ne sont pas des plantes de terre de bruyère, je vais certainement en planter encore quelques uns sans me faire de souci, bien que les trois que j’ai plantés l’année dernière se portent à merveille.
    Vos articles sont toujours un enchantement 🙂

  5. Merci pour ce guide complet, non seulement pour la taille mais aussi pour les préférences des différentes variétés d’hydrangéas. Très utile! Je voulais aussi vous dire que j’ai pensé à vous en taillant un rosier ce week-end: j’avais beaucoup apprécié votre guide sur les maladies des rosiers qui m’avait expliqué pourquoi certaines branches taillées l’année précédente étaient creuses et semblaient se dessécher – un insecte y pond ses oeufs. Et bien samedi j’ai trouvé une chenille verte ‘la main dans le sac’ si je puis dire.

  6. Bonjour Malorie,
    Comme toujours un article très documenté et facile à lire, entre parenthèses j’aime beaucoup votre style.
    Cet article vient à point car j’ai des macrophylla, un Annabelle et un paniculata et j’allais les tailler de la même manière.
    Encore merci et prenez bien soin de vous.
    Lisy

  7. Grosse discussion à ce propos sur Facebook. Une grande connaisseuse (!) prétendait qu’il fallait tailler les hortensias maintenant. Elle montrait un schéma où elle les taille même de moitié ! Et elle prétend qu’elle a des fleurs tous les ans !

  8. Moi aussi je fais tout à l’envers ! Petit hortensia bleu dans petit jardin, à l’abri d’un mur,
    je désire qu’il reste bien compact, donc : je lui coupe toutes les têtes fanées et raccourci toutes
    ses branches en descendant de 2 ou 3 bourgeons en .. février ! et à chaque fois, il se pare
    d’un nouveau feuillage magnifique, puis en été il est couvert de superbes fleurs !
    Super chance ? ou réchauffement climatique ?
    Ou peut-être son emplacement bien protégé du vent et du froid ? ….. Mystère ….
    Amicalement, M-France

  9. Bonjour,
    Merci pour ce bel article, mais je me posais malgré tout toujours une question: j’ai des hydrangéas depuis peu, je les ai taillé l’année dernière en mars, et j’ai remarqué qu’à chaque coupe, 2 branches se sont formées. Donc je me demande si il faut tailler au niveau de ces 2 branches, plus haut, plus bas?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.