Zeuzère, misère!

Je crois bien que c’est la zeuzère qui a fait périr toute une partie de mon viburnum plicatum ‘Mariesii’.
Il y a déjà bien 2 ans que Momo (Maurice Laurent), grand spécialiste des viburnums, a identifié les affres d’une zeuzère sur une branche de ma viorne. J’avais supprimé la partie attaquée mais voilà que tout un pan de l’arbuste est mort…

viorne fragilisée par une larve de zeuzère

Il ne faut pas accuser sans preuves et je n’ai pas de preuves parce que je n’ai pas poussé le zèle jusqu’à chercher la bestiole… mais si c’est bien elle la coupable, la chenille de ce papillon nocturne a creusé des galeries dans les branches…
Les arbres vigoureux se défendent mieux mais cela fragilise les plus âgés, surtout en cas de sécheresse paraît-il. Et il a fait particulièrement sec en 2018!

J’ai saisi l’occasion pour aller faire un tour en jardinerie évidemment! Inutile de se laisser abattre!
Pour combler le trou laissé après la suppression des branches atteintes, j’ai replanté un hakonechloa macra ‘Aureola’ et un petit hosta. J’avais dit que je ne planterais plus d’hosta à cause des limaces mais j’aimais bien ce feuillage marginé de jaune, lumineux.

viorne ‘Mariesii’ : le côté gauche a été diminué après une attaque de zeuzère.

4 commentaires sur “Zeuzère, misère!

  1. Un si beau papillon à la chenille dévastatrice!!! Zut! Heureusement, Hakonechloa est un cadeau dont la lumière ne se dément jamais. Et qui se bouture très facilement, je viens de tenter l’expérience, puisque je ne le trouve plus en jardinerie par chez moi.
    Ce sera tout beau par là et la viorne pourra retrouver sa belle envergure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *