Chroniques de mon jardin : fin mai…

Une semaine qui m’as mis K.O. mais si belle, intense, joyeuse, une semaine de voyages, de rencontres, de retrouvailles, de restos, de repas entres amis, de fête de famille…
Ce week-end, à priori reposant, sera le bienvenu!
Cela ne m’a pas empêchée de faire des photos régulièrement et, de jour en jour, le jardin a changé. Il est à son apogée en ce moment et ça tombait bien pour la communion des garçons hier!

Avant notre départ pour Lyon, les pivoines étaient en boutons, prêtes à éclore…

DSC_1180

DSC_1188

Le grimpant ‘Iceberg‘ était prometteur…

DSC_1159Charles Rennie Mackintosh’, comme d’autres au jardin, s’était écroulé sous le violent orage de mardi soir…

DSC_1161mais il continuait à fleurir généreusement.

DSC_1193

A ses côtés, ‘Bossa Nova‘ ou ‘The Faun‘ était déjà si beau!

DSC_1194

Devant le muret, ‘Princesse Alexandra of Kent’, ‘Marie-Louise Drevon’ et ‘Scepter’d Isles’, la jolie saponaire rose de Béné, les linaria qui allaient fleurir, le fenouil bronze et le bel hebe.

DSC_1163

 

La douce ‘Marie-Louise Drevon’.

DSC_1195

Et ‘Sceper’d Isles’ qui commençait à peine à fleurir.

DSC_1198

 

Tous deux un peu affalés eux  aussi!

DSC_1200

Sur la clôture de Park Allée, ‘Roville‘ ne manquait pas d’allure.

DSC_1210

‘Rose des Quatre Saisons‘ croulait sous les boutons et, à ses pieds, le géranium pratense Mrs ‘Kendall Clark’ mêlait ses premières fleurs bleues à celles des ancolies.

DSC_1219

L’allée des roses m’emplissait de fierté, oui, je le l’avoue sans fausse modestie…

DSC_1220

Le rosier ‘Violette‘ levait tous ses boutons vers le ciel…

DSC_1236

 

Mais la joie fut à notre retour, dimanche soir, quand j’ai retrouvé le jardin tout fleuri!

Quand on sort sur la terrasse, le rosier ‘Constance Spry‘ offre une vue éblouissante.

DSC_1778

DSC_1658

DSC_1781

DSC_1659

A ses pieds, la pivoine ‘Bowl of Beauty’ montrait ses froufrous.

DSC_1660

Les pivoines blanches embaumaient près de la terrasse…

DSC_1653

Avec pour voisin ‘Blush Noisette’

DSC_1913On devine ‘Adélaïde d’Orléans’ à l’arrière plan, avec ‘Iceberg‘ et les asters et le thalictrum…

DSC_1766

Sur la structure qui encadre la terrasse, le rosier ‘New Dawn’ …

rosa ‘New Dawn’

DSC_1771

Il rejoindra bientôt, pour un tendre mariage, la belle ‘Adélaïde d’Orléans‘ qui atteint déjà le haut de la pergola.

DSC_1731

DSC_1735

DSC_1734

 

 

J’aperçois encore ‘Eglantyne‘…

DSC_1662

DSC_1661Mais je ne m’éternise pas sur la terrasse alors qu’il y a tant à voir plus loin…  Devant le muret, ‘Marie-Louise Drevon’ et ‘Scepter’d Isles’ continuent de fleurir.

DSC_1664

Ainsi que les grosses fleurs de ‘Princesse Alexandra of Kent’ allégées par des fines linaria violettes qui émergent. On aperçoit le beau ‘Charles Rennie Mackintosh’ et ‘The Faun’ à droite.

DSC_1782

Puis si on s’éloigne dans l’allée des roses…

DSC_1784

DSC_1785

DSC_1930

‘Harlow Carr’ et ‘Brother Cadfael’

DSC_1934Kathleen‘ se laisse admirer.

DSC_1675

Avec son bel ami ‘A Shropshire Lad’

DSC_1674‘Violette’ va à son aise…

DSC_1938

DSC_1943Et les linaires à côté du banc

DSC_1931

DSC_1666Plus loin, on s’arrête sur le beau ‘Zoé‘ à hauteur de nez!

DSC_1796

DSC_1668

Il est déjà haut sur l’arche bien que ce ne soit pas un grimpant. Ses longues tiges étaient balayées par les récentes tempêtes alors je l’ai attaché! Après la floraison, je le couperai plus court pour lui redonner forme mais en attendant, c’est un plaisir de profiter de son parfum.

DSC_1790Avec ‘Héritage’ …

DSC_1941

DSC_1802

Au sortir de l’allée, c’est ‘Rose des Quatre Saisons’ que l’on respire…

DSC_1799

DSC_1682

DSC_1948Avec le géranium ‘Mrs Kendall Clark’

DSC_1808

Près du chemin de briques, les oeillets de Marie, le géranium phaeum alba et le géranium ‘Catherine Deneuve‘ nagent dans les stipas. Les verveines de Buenos Aires arrivent, les alliums sphaerocephalon poussent au milieu de tout ce chahut!

DSC_1806

 

Mais alors quelle surprise de voir éclore là ces fleurs jaunes! Je ne me souvenais pas de ce que j’avais planté là! Pas moches du tout mais elle n’y resteront pas! Un déménagement s’impose!

DSC_1681

DSC_1954Derrière tout ça, les nouveaux massifs de l’automne ont déjà bien profité.

DSC_1803

Cornélia‘ part à l’assaut de la balançoire d’un côté,…

DSC_1685

DSC_1688

DSC_1687et ‘Belle des Fagnes’ de l’autre’…

DSC_1705

Dans le parterre jaune, ‘Ghislaine de Féligonde‘ fleurit seulement

DSC_1851

Avec ‘Wollerton old Hall, ‘Sweet Juliet’, ‘Golden Célébration’ …

DSC_1856

 

Et ‘Graham Thomas’

DSC_2018

Oh mais le chèvrefeuille ‘Halliana‘ est en fleurs! C’est donc lui qui me mène par le bout du nez! Il sent si bon!

DSC_2017Au fond du jardin, ‘Coraline‘ salue au passage les passants. Elle grimpera bientôt sur le toit de l’appentis à bois…

DSC_1721

DSC_1719

 

‘Comte de Chambord’ sent toujours aussi bon.

DSC_1711Cet endroit manque d’un feuillage large pour amener du contraste. Rien ne ressort, ça fait très fouilli.

DSC_1998

DSC_1826

A gauche, on devine le beau rosier ‘Théo‘ mais ma photo n’est pas terrible

DSC_1842

Et il y a ‘Pearl Drift’ qui ne fait jamais défaut!

DSC_1858Les nuances fabuleuses de ‘Charles de Mills‘ qui réclame un support d’envergure pour mieux se tenir! Quand on voit celui de Béné, on comprend mieux!

DSC_2010Quand je passe par là, c’est aussi le parfum de ‘Félicia‘ qui m’attrape par la manche et me retiens un instant.

DSC_1716
Au retour, on n’échappe pas à l’attraction de ‘Sibelius

DSC_1723Il ne manque pas d’attirer tous les regards. Il est de toute beauté et sa couleur est fabuleuse!

DSC_1703

DSC_1859

DSC_1702

 

Mêlé à ‘William et Catherine’, un beau rosier blanc, résistant bien à la pluie.

DSC_1701

DSC_1994

 

Plus loin, ‘Gertrude Jekyll’ a trouvé belle compagnie…

DSC_1699

 

DSC_1698

 

L’adorable géranium ‘asphodéloïde’ au petites fleurs rose lavande

DSC_1972

Merveilleux, le rosier ‘Reine des Violettes’

DSC_1978

On retrouve, toujours aussi généreux, ‘Roville’ et ‘Rush’.
Près d’eux, j’ai planté la bouture du rosier ‘Shéhérazade‘, plein de petites plantounes que Sophie m’a offertes après St Jean et j’ai aussi repiqué des semis de pavots pourpres simples…

DSC_1696

Aussi occupe que j’aie pu l’être cette semaine, sûr que le jardin ne m’a pas attendue!…

18 commentaires sur “Chroniques de mon jardin : fin mai…

  1. Je suis en extase devant l’opulence de ton jardin, tes rosiers ont littéralement explosé pendant ton absence ! Chez moi, encore beaucoup de boutons…

    1. C’est trompeur, certains ont le marsonia déjà! Et ‘The Alexandra rose’ est un peu malade aussi, couvert de blanc! Mais c’est un jardin bio et je ne m’en formalise pas trop! j’enlève les feuilles abîmées.
      Ca doit être fatiguant d’ouvrir son jardin aux visiteurs mais enrichissant aussi! Bon repos maintenant! Tu l’as bien mérité!

  2. Des avalanches de roses! Quand je me contente de quelques boutons par rosiers… il y a des climats où il ne vaudrait mieux ne pas jardiner! 😉 Mais je me console chez toi: c’est trop beau!

    1. Tu as sans doute juste un peu de retard par rapport ma région mais les roses vont arriver, ne t’inquiètes pas! Quand les rosiers ont 3 ou 4 ans, c’est l’explosion! Patience!
      Bisous!

  3. Sois fiere malorie, profite du spectacle et continue de nous prendre des photos. J’avais l’impression d’y etre. Les petales qui jonchent le sol dans l’allée centrale donnent un air si romantique.
    Ce week end s’annonce radieux, il n’y a plus qu’à s’installer sur nos chaises longues.
    Je t’embrasse.

  4. Extraordinaire ! Magnifique ! Romantique ! Splendide ! Charmant !
    Harmonieux! Apaisant ! Ravissant ! …
    Merci de ton partage.. Profites-en bien ce Week-End…

  5. WAW WAW WAW !!!!!!!! Mais que c’est beau tout ça !!!!!!!!!!! J’ai complètement craqué pour Shéhérazade chez Béné, dommage qu’il ne soit pas commercialisé !!!!!! Gros bisous

  6. Et bien dis-donc ! On en prend plein les mirettes, c’est fabuleux !
    C’est l’opulence dans ton jardin !
    Quelle veinarde de pouvoir te balader au milieu des tous ces rosiers.
    Bon dimanche

  7. Bon, c’est officiel, je craque pour Sibelius. Est-ce que tu pourrais nous présenter quelques gros plans de ton Sibelius ? en fait, je lui trouve une couleur différente des autres photos du net trouvées. Comme si le coeur du tien était plus rouge que celui des autres qui l’ont plus jaune. Je me trompe ?
    Bravo en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.