Bordure de noisetier tressé

Pour encadrer le carré potager de Hugo, j’ai réalisé une jolie bordure de noisetier tressé qui donne un air chic et rustique…
On a d’abord installé de solides piquets le long de la bordure, tous les 50 cm environ. Ensuite j’ai entamé le tressage entre les piquets.
J’étais tombée à court de branches pour atteindre la hauteur désirée… mais les voisins m’en ont gentiment proposé : les rejets autour des noisetiers sont généralement abondants !

plessis tressé en noisetier

Le voilà donc terminé ce plessis et sapristi, quel travail! Ça n’a pas été si simple que ça!  J’y ai passé presque 3h.
N’empêche, ça ne m’a pas coûté un kopeck!  C’est l’avantage d’utiliser les ressources végétales disponibles sur place!

La terre a été amendée avec du compost mûr et un bon terreau organique spécial potager.
Les légumes (les vrais!) arriveront d’ici 15 jours/3 semaines probablement: ici on plantera des haricots à rame, un plant de courgette, un plant de potiron et quelques aromatiques…

Le noisetier (ou coudrier) est très répandu dans les jardins et les haies sauvages. Choisissez des rejets bien droits de 3 ou 4 cm de diamètre, récoltés à l’automne quand la sève est redescendue. Plus les tiges sont grosses, plus il sera difficile de les travailler, mais plus elles seront solides et durables.

On pourrait tout aussi bien tresser d’autres essences qui forment de longues tiges (clématite, ronce…).
Pourvu qu’il retienne efficacement la terre du potager surélevé pendant au moins 3 ou 4 ans….

4 commentaires sur “Bordure de noisetier tressé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *