Tiarella, fougères et tulipes…

Les tiarella sont comme des éclats de lumière en bordure de massifs. Elles se plaisent bien ici, à mi-ombre fraîche. J’adore ces épis vaporeux, légers et lâches, qui émergent au printemps au-dessus d’un beau feuillage tapissant, et forment comme une écume mousseuse pendant près de deux mois, d’avril à juin.

on remarque de loin les épis lumineux et vaporeux de la tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’ (30 x 40 cm)
floraison nuancée de blanc crème et rosé de la tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’

Le feuillage décoratif, souvent persistant, prendra de belles couleurs automnales.
Les fleurs seront suivies par des fruits en capsules allongées, noirs et brillants. Les graines sont susceptibles de donner quelques semis spontanés lorsque le milieu de culture est favorable.

Tiarella cordifolia est une plante vigoureuse et rhizomateuse qui peut rapidement coloniser le sol grâce à ses stolons tandis que Tiarella wherryi est plus basse (20x40cm) avec une croissance non rhizomateuse et plus lente.

Tiarella cordifolia, un feuillage qui fait penser à celui des érables, souvent vert, parfois maculé de pourpre, avec, très souvent, de belles couleurs automnales. (feuillage de la tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’)
toarella cordifolia ‘Spring Symphony’
Tiarella wherryi ‘Sugar and Spice’, Abondante floraison rosée en mai/juin. H 20 à 35 cm. Feuillage persistant profondément découpé et veiné de pourpre foncé au centre.
Tiarella wherryi ‘Sugar and Spice’

Jolis mariages…

Dans mon jardin, je les ai plantées en bordure de massifs avec pour compagnie épimedium, geum, fougère, géranium sanguineum, ophiopogon, violettes, heuchère, ancolies, coeur de Marie…

Mariez-les avec d’autres plantes appréciant les mêmes conditions de culture : geranium phaeum, bugle, brunnera, corydalis, carex, hosta, ligulaires, hépatiques, hellébore, dryopteris, pulmonaire, Trillium, cyclamen, astilbes, alchémilles, primevères… et avec des bulbes printaniers tels que perce-neige, narcisses, muscaris, nivéoles, scilles et tulipes.

tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’ et geum ‘Peach of passion’

Où planter la tiarella ?

Elles s’épanouiront bien à mi-ombre ou à l’ombre légère, dans un sol riche en humus, neutre à acide, restant frais en été mais toujours bien drainé.  Elles fleurissent peu à l’ombre trop dense.
Une fois bien installées, elles pourront toutefois supporter une sécheresse passagère.

Ces couvre-sol s’intègrent parfaitement dans les ambiances de sous-bois, sous les arbres et arbustes caducs qui leur prodiguent la lumière tamisée qu’elles apprécient, mais aussi sur la berge d’un point d’eau ombragé ou dans les rocailles fraîches.

Les variétés stolonifères (T. cordifolia) colonisent des massifs d’arbustes et limitent la prolifération des mauvaises herbes. Les touffes prennent de l’ampleur au fil du temps tout en restant faciles à contrôler car les racines se développent juste sous la surface. .

En potées, elles apportent la touche de feuillage indispensable aux jardinières d’hiver.

tiarella corfifolia ‘Spring Symphony’, fougère, rosier, euphorbe ‘Chameleon’, geum ‘Peach of passion’ et épimedium

Tiarella, heuchère, heucherella…

Pas facile pour le jardinier néophyte de les différencier tant elles sont proches!
Les Tiarellas et leurs cousines les Heuchères s’hybrident facilement entre elles donnant les x Heucherella qui combinent la longue floraison mousseuse des premières avec le magnifique feuillage coloré et persistant des secondes. De nouveaux cultivars se déclinent aujourd’hui dans des couleurs très variées.
Elles demandent les mêmes conditions de culture. La floraison est plutôt printanière chez les Tiarelles, estivale et automnale chez les heucherellas.
Si l’heucherella ne connait aucun ennemi, la tiarella, elle, plaît aux limaces et escargots.

Tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’, euphorbe, geum et épimedium
entre la tiarella ‘Spring Symphony’ et le geum ‘Peach of passion’, une euphorbia ‘Chameleon’ a eu la bonne idée de se semer toute seule!

Tiarella et heucherella demandent peu de soins

Elles supportent tout type de terrain bien drainé, à condition de ne pas manquer d’eau en été.
Maintenez le sol frais, mais sans excès d’humidité. Un paillis organique permet de préserver la fraîcheur du sol. Arrosez régulièrement pendant la période estivale.
Une fois bien installées, elle ne demandent plus de soins particuliers.
Apportez un peu de compost mûr en mars/avril, surtout si votre sol est pauvre ou très drainant.
En fin d’hiver, supprimer les feuilles abîmées par le froid.
Divisez les touffes tous les 3-4 ans pour maintenir leur vigueur.

Multiplication

La tiarelle peut se reproduire par semis spontanés, ce qui n’est pas le cas de l’heucherella qui est stérile.

Les deux se multiplient facilement en octobre ou en mars. Replantez aussitôt dans une terre humide. Si vous procédez à l’automne, remisez le pot à l’abri du gel jusqu’au printemps.
– Tiarella cordifolia : séparer des rosettes de feuilles reliées au pied mère (stolons enracinés)
– Tiarella wherryi : diviser la souche en plusieurs éclats possédant chacun quelques racines et un départ de feuilles

Tiarella cordifolia ‘Spring Symphony’

 

Je m’extasie devant les frondes des fougères qui se déroulent… Et même ces tulipes jaune et rouge qui ne ressemblent en RIEN à ce que je pensais avoir planté, eh bien, de loin, j’arrive à leur trouver un je ne sais quoi qui n’est pas si vilain…  Trouveront-elles grâce à mes yeux finalement?

 

tiarella, tulipes, rosiers…

Mais de près, vraiment, le bicolore jaune et rouge me déplaît! J’ai un peu de mal à m’habituer!

tulipes inconnues. Peut-être Tulipa Darwin hybride ‘Juliette’?

Ce devait être le « coin des Lady » car j’avais commandé des tulipes ‘Charming Lady’, d’un joli ton doux, rose abricoté…  Elles sont au milieu de narcisses ‘Blushing Lady’ que j’aime beaucoup, eux!

narcisses ‘Blushing Lady’ et tulipes inconnues. Peut-être Tulipa Darwin hybride ‘Juliette’?
tulipes inconnues. Peut-être Tulipa Darwin hybride ‘Juliette’?

Bref, je continue à les regarder de loin, en me demandant ce que je vais en faire!?
Restera, restera pas, telle est la question…

5 commentaires sur “Tiarella, fougères et tulipes…

  1. Je les trouve plutôt jolies ces tulipes. Il est vrai que ce coloris est difficile à marier mais ça ne semble pas jurer dans ton massif. Quant aux tiarelles, tu as réussi à me donner envie d’en avoir!
    Seulement les places à mi-ombre sont chères dans mon jardin…

    1. Heureusement, je n’avais pas fais une association avec d’autres tulipes donc c’est vrai que ça ne jure pas à cet endroit. Ca se marie même plutôt bien avec le feuillage du rosier ‘Brother Cadfael’… 😉

  2. Je suis amoureuse de la Tiarelle, si délicate et raffinée… J’ai Morning Star au jardin et je ne me lasse pas de la contempler !
    Merci Malorie pour ce billet aussi précis et complet ; un vrai régal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *