Plantations de pommiers double cordon

Je rêvais d’introduire des arbres fruitiers dans mon petit jardin, malgré mes massifs déjà très remplis.
J’envisageais des pommiers formés en palmette ou colonnaires, ou même une variété autofertile.
Il existe aussi des arbres fruitiers nains adaptés pour la culture en bac, sur une terrasse…

L’année dernière, mon ami Bruno m’a prêté le livre « Dingue de plantes », de Didier Willery, et j’ai été totalement séduite par la photo d’un pommier en cordon entouré de vivaces!

Hier, nous sommes donc allés à la pépinière fruitière de Blanmont chercher deux pommiers cordons pour border la terrasse ronde.
Choisir une pépinière spécialisée de ma région me garanti d’avoir un arbre adapté à mon terrain et mon climat. La nature de la terre donne des indications pour le meilleur choix du porte-greffe, ce qui est important pour optimiser les futures récoltes et avoir un arbre naturellement en bonne santé.

malus domestica ‘Blanksted cox’ cordon double.

J’en voulais au moins un à beaux fruits rouges, pour le planter du côté des rosiers ‘Sibelius’ et ‘Reine des Violettes’, en avant plan de ‘Thérèse Bugnet’ aux belles tiges rouges, et pas loin aussi de l’hydrangea quercifolia qui a un beau feuillage pourpre à l’automne.
Sur les conseils du pépiniériste, j’ai opté pour le pommier ‘Blanksted Cox’ aux délicieux fruits couleur lie-de-vin qu’il m’a décrit avec tant d’enthousiasme que je n’ai pas hésité longtemps!  J’ai même eu droit à un cours de taille improvisé!

Le second, qui avait sa place réservée face au massif jaune, c’est malus domestica ‘Alkmene’ dont les pommes juteuses et sucrées sont striées orangé sur jaune.

malus domestica ‘Alkmene’

Plantation d’un arbre fruitier à racines nues

Quand?

« À la Sainte Catherine, tout bois prend racine » dit-on. Mais il ne faut pas se limiter au 25 novembre pour réussir une plantation d’arbres. On peut planter à partir de novembre, quand la sève est redescendue et que les arbres caduques ont perdu leurs feuilles, et jusqu’en mars, pendant le repos des végétaux, en dehors des périodes de gel.
Une plantation en automne permet de moins arroser au printemps car les racines sont se seront installées au cours de l’hiver.
En terre argileuse et humide, préférez une plantation en fin d’hiver.

Comment?

Le trou de plantation doit être suffisamment grand. En terre trop argileuse, il faut mélanger du terreau et du compost et même parfois du sable pour obtenir un substrat capable de combler l’espace entre les racines sans laisser de poches d’air.

Au moment de la plantation, il faudra veiller à positionner l’arbre comme il l’était avant l’arrachage. Trop enterré, il poussera avec difficulté et inversement des racines insuffisamment enfouies souffrent de la sécheresse, la chaleur ou le gel.
Plantez un bon tuteur au fond du trou avant la plantation.
Tassez la terre au fur et à mesure de la plantation puis arrosez abondamment.

Fructification

Hugo et moi, on désespérait à l’idée de devoir attendre deux ans pour notre première récolte mais les deux pommiers choisis ont déjà quelques bourgeons à fleurs! En septembre et octobre, ils nous offriront donc déjà nos premières pommes! J’espère juste que Nala, qui adore les pommes, n’ira pas les croquer directement sur l’arbre, juste à sa hauteur! 😉

bourgeons de pommiers

Ne reste plus qu’à leur installer un tuteur pour les palisser à l’horizontal, chaque bras pouvant atteindre environ 2 mètres.
C’est là que ça se complique car je veux qu’ils épousent la courbe de la terrasse ronde…

Ce dimanche avait un avant-goût d’été avec 21,5°. Nous avons d’ailleurs dîné sur la terrasse ce midi et c’était vraiment agréable!
Bien sûr, j’ai passé la journée au jardin!
On sort faire quelques photos, on s’attarde pour observer les abeilles qui vont et viennent, on suit des yeux le vol des papillons, on se dit qu’il faudrait déplacer cet aster et planter l’hydrangea arborescens ‘Bella Anna’ acheté fin de semaine,… et on file chercher le sécateur et la fourche bêche pour se mettre au travail!
J’ai déplacé autour d’un pommier quelques bulbes, des primevères à la couleur trop criarde et un aster dumosus ‘Schneekissen’.

pommier ‘Blanksted cox’ entouré de primevères

Puis j’ai terminé par les bordures de tous les massifs! Une bonne chose de faite qui m’a mis le dos en compote! Du coup, Théo m’a aidée pour arroser encore un peu tout le petit monde qui avait joué à la chaise musicale dans la journée.

Mais demain, si il fait encore aussi doux, je bouquine au soleil! Vendredi, mon Chéri m’a fait la surprise de m’offrir un livre que j’avais envie de lire depuis longtemps…

35 commentaires sur “Plantations de pommiers double cordon

  1. C’est une super idée ces pommiers palissés. Tu va joindre l’utile à l’agréable. C’est vrai que le temps fut délicieux ce week-end. J’ai bien avancé aussi. Belle semaine. Bisous

  2. Ca fait un moment que j’y pense à ces pommiers en cordon pour mettre au potager …. Ton article est peut-être un signe!! :oDDD
    Ca va être super beau ta petite terrasse :o)
    Bisous

  3. tu as eu bien raison! les pommiers en cordon sont aussi productifs que les autres..nous en avons trois, le long du potager, mais ils montent à 2 mètres environ, palissés en 4 bras chacun, de chaque côté du tronc, tu verras, du bonheur!
    bonne journée Malo, repose toi bien

  4. Oh quelle bonne idée…en lisant aussi Dingue de plantes, je me suis dit que j’installerai un pommier cordon. J’ai d’ailleurs contacté l’an passé une pépinière spécialisée, en ardenne. Mais ils ne m’ont jamais répondu. Du coup j’ai un peu laissé tombé.

    1. Difficile la recherche de la pépinière idéale pour trouver mes pommiers bio et tout et tout… avec parfois des prix exagérés…
      Alors que la pépinière fruitière de Blanmont est tout près de chez moi, si j’avais su!

  5. Bravooo Malorie, cela va être vraiment agréable d’avoir des pommes autour de la terrasse , ce jardin est si foisonnant qu’il semble être très grand .

  6. Bonjour Malo ,oh un nouveau décor autour de la terrasse avec des jolies pommier ,une superbe idée ,affaire à suivre .
    Belle semaine Malo .
    Emmanuelle

  7. Super ces deux nouveaux pommiers ! J’ai planté il y a 3 ans et demi un pommier en palmette. Il fleurit chaque printemps mais ne m’a encore jamais offert de pomme. Il les avorte à chaque fois assez rapidement. J’espère donc que cette année sera la bonne.

    1. Il y a tant de variétés, de goûts, de couleurs, des récoltes précoces ou tardives, des pommes à croquer ou à cuire, et ces histoires de pollinisation en plus… C’est vrai que j’étais contente de pouvoir parler à un spécialiste pour faire mes choix!

  8. Vous avez encore bien bossé.
    Mes pommiers sont palissés le long d’un mur et j’ai fait quelques erreurs de taille en voulant les palisser à l’endroit voulu 🙁
    Bonne soirée

    1. Je suppose que tu pourras corriger cela au prochain printemps non? Ou ce sont des grosses bêtises?
      Ici, j’avais bien pensé en planter en double U contre la palissade en béton mais je leur avais finalement préféré un cornus kousa! Il faut bien reconnaître que ma passion première, ce sont les fleurs! Mais je n’ai pas pour autant renoncé aux fruits vois-tu! mdr

      1. Je crois que c’est une grosse bêtise car j’ai supprimé les bourgeons en « vert » comme on dit. Mais je ne désespère pas, un bourgeon va vouloir me faire une branche que je pourrais palisser
        Bon WE

  9. C’est rigolo, j’en parlais avec Cécile (un nouveau jardin) car elle a décidé face au prix et à la difficulté de trouver ce qu’elle veut, de former des pommiers en cordon elle-même et je pensais en faire autant d’ici un an ou deux. Je ne connais rien aux fruitiers, il faut que j’apprenne comment on les taille. J’espère que Nala vous laissera quelques pommes ! Et que tu as pu lire au soleil ! Aujourd’hui c’était bien gris chez nous, et le vent un peu froid mais j’ai quand même pu poursuivre le nettoyage des massifs. Je suis trop contente de retourner dan sle jardin tous les jours ! Bonne semaine. Bises

    1. En fouinant sur internet, j’avais trouvé cela très cher! Mais à la pépinière de Blanmont, je les ai acheté 30€, c’est pas donné mais ça va encore…
      Le pépiniériste m’a montré comment tailler. Je ne vais pas prétendre que c’est facile, mais cela n’a pas l’air trop compliqué. Le tout est de distinguer les bourgeons à fleurs (plus gros) des bourgeons à feuilles. Après, c’est une question de logique, de formation du cordon… Mais on verra comment je me débrouille quand je devrai le faire moi-même! Ça paraît toujours simple quand on le voit faire! LoL

  10. Allier fleurs et fruits/légumes au jardin, une de mes marottes. Il y a de la place pour tout le monde et les petits fruitiers palissés sont une bonne solution. J’ai encore les photos de Dingue de Plantes dans la tête, je comprends que tu aies craqué. Joli projet ! Ton jardin va finir d’allier le beau et le bon. Je retrouve un peu aussi le jardin ces jours-ci et pétard, que cela fait du bien.

  11. Décidément ‘Dingue de plantes’ marque les jardiniers et ne laisse pas indifférent. J’ai moi même craqué cet hiver et ai installé 3 pommiers colonnaires (la flemme de tailler !!!). La forme cordon est magnifique et très approprié à ta petite terrasse ronde. J’ai hâte de voir le résultat 😉

  12. Quelle merveilleuse idée pour encadrer ta terrasse ronde !
    J’ai hâte de voir ta récolte !
    On envisage de planter un pommier et un poirier colonnaire dans le grand potager.
    Des jolies fleurs ET des fruits, c’est royal non ?!
    Aude.

  13. Ah oui, je vois à quelle page tu fais allusion !!! J’adore ce livre et cette utilisation de pommiers en cordons au milieu des fleurs, j’ai adoré l’idée aussi ♥ Ça va être superbe autour de la terrasse et bien gourmand … Beh c’est quoi ce livre surprise !?! lol Bisous

    1. On a tous craqué sur la même photo je crois!
      Le livre c’est « Elizabeth et son jardin allemand » de Elizabeth von Arnim. Mais je n’ai pas encore commencé la lecture 😉

  14. Comme je vois, on a la même source d’inspiration pour le même projet ! La difficulté pour moi étant de trouver l’endroit où installer ces cordons… Mais ça se précise : un projet en entraînant un autre, je crois que j’ai trouvé ! Et là, c’est ta petite placette qui m’inspire. Bon… le printemps est propice aux travaux d’aménagement, il va falloir que je m’y mette ! <j'adore ce coin de ton jardin. Enfin, j'adore tout ton jardin ! Bisous et belle fin de semaine, Malo !

  15. Je n’aurais jamais eu l’idée de planter des pommiers en cordons. Superbe idée. Tu auras des fleurs et des fruits pour ta terrasse ronde. J’ai hâte de voir les voir en fleurs et en fruits. Quel bonheur d’avoir à nouveau du soleil.
    Bisous.

  16. Salut Malo,
    Mon chéri m’avait offert ce livre l’an dernier pour mon anniversaire. J’ai été aussi marqué par les cordons de pommiers, mais chez moi j’ai déjà des palmettes. Par contre l’idée des plantations denses de vivaces à leurs pieds je vais la reprendre dans mon potager.
    J’aime bien ton concept d’entourer ta terrasse et d’avoir des cordons en cercle et non tout droit.
    Malgré ton petit espace hyper rempli tu trouves encore des solutions pour ajouter d’autres plantes sans surcharger, bravo!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *