Petite bête : La trichie (trichius rosaceus )

La trichie adulte butine les fleurs de mai à août. D’un vol rapide, elle se déplace sans cesse de fleur en fleur.
Elle mesure de 10 à plus de 20 mm. Avec ses élytres jaune clair rayées de 3 bandes noires et son corps tout velu, ce joli scarabée peut faire penser à un bourdon.
La larve, elle, vit dans le bois mort des feuillus et participe à sa décomposition.

trichius rosaceus sur l’heptacodium, août 2017 (coléoptère, de la famille des cétoines)

Au jardin, ses fleurs de prédilection sont les roses, les marguerites, les pivoines, l’heptacodium…
Dans les prairies sauvages, elle cherche les ombellifères et les chardons.

Ces insectes gourmands mangent les étamines et le pollen. Ils peuvent donc parfois contribuer à la pollinisation mais avec relativement peu d’efficacité, et ne rendent pas forcément service à la plante.

le trichius rosaceus sur l’heptacodium

Elles s’accouplent sur les fleurs dont elles se nourrissent, causant ainsi parfois quelques dégâts.
Les larves, proches des larves de hanneton et de cétoine, mais elles vivent 2 ans dans le bois en décomposition avant de se nymphoser.

trichius rosaceus sur l’heptacodium

 

un insecte, le trichius rosaceus sur une rose de ‘Cornélia’
un trichius rosaceus sur une rose de ‘Cornélia’

2 commentaires sur “Petite bête : La trichie (trichius rosaceus )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *