Persicaria amplexicaule, beauté d’automne

Pour fleurir l’automne, je craque sur les persicaria amplexicaulis. Ce sont sans conteste des stars de la saison… mais aussi de la fin de l’été puisqu’ils sont en fleurs depuis août, faisant la joie des butineurs.

Le persicaire amplexicaule ‘Blackfield’ me plait beaucoup, énormément même!
Je ne pourrais plus me passer de ses longs épis rouge bordeaux intense aux effets graphiques mais à l’allure sauvage, qui se dressent à 80 cm de hauteur.

persicaria amplexicaulis ‘Blackfield’

Le persicaria (appelé aussi renouée ou polygonum) est une plante facile, saine et rustique. Il pousse au soleil, à mi-ombre ou même à l’ombre claire. Il aime les terres riches et lourdes, fraîches, même très humides mais supporte des périodes de sécheresse. Il fleurit de l’été jusqu’au gelées et ne craint même pas les limaces!

Le persicaria amplexicaulis s’élargit sans être trop envahissant (à moins que la terre soit particulièrement riche et fraîche, alors il peut paraît-il prendre des dimensions impressionnantes).

Le feuillage dense, semi-persistant, rougit un peu en automne et forme un couvre-sol efficace pour freiner les mauvaises herbes.
Si à tout hasard un été aride affecte un peu la plante, on la taille à la base et elle repart de plus belle, avec une nouvelle floraison.

persicaria amplexicaulis ‘Blackfield’ et aster

J’ai aussi un gros faible pour le gracieux persicaria amplexicaulis ‘alba’ aux fins épis blancs de 7 à 10 cm de long.  Il atteint à maturité une hauteur de 1,20 m pour 60 cm de large, ce qui le rend idéal pour un second plan de massif.
Chez moi, Il est au bord de l’allée, à l’entrée du jardin, où il apporte de la légèreté et de la verticalité.

persicaria amplexicaulis ‘Alba’

Mon troisième et dernier coup de coeur dans la famille est le persicaria amplexicaulis ‘Rosea’ dont une copine m’a offert un petit bout fin 2016. Il n’a pas un an au jardin et me comble déjà avec ses élégants épis de fleurs rose pâle.
Ses tiges solides restent droites et fières, dressées à 1m de hauteur.

persicaria amplexicaulis ‘Rosea’
persicaria amplexicaulis ‘Rosea’ encadré de calamagrostis brachytricha et rosiers

Elle remplace avantageusement le persicaria amplexicaulis ‘Pink Elephant’ qui ne me satisfaisait pas vraiment à cet endroit et qui a déménagé dans un autre coin du jardin.
‘Pink Elephant’ reste assez bas et compact (50 x 40 cm) avec un aspect plus ébouriffé. Il fleurit dès juillet avec ses épis rose bonbon.

persicaria amplexicaulis ‘Pink Elephant’

Lors de la foire aux plantes de Beervelde le week-end dernier, j’ai photographié quelques jolis mariages avec ces persicaires…

persicaria et aster
persicaria, sedum et graminées

persicaria, aster et graminées

Il existe bien d’autres variétés de persicaires amplexicaules qui méritent d’être plantées: ‘Speciosa’, ‘Taurus’, ‘Fat Domino’, ‘Dark Red’, ‘Golden Arrow’ au fauillage doré, et j’en passe…
J’ai d’ailleurs failli acheter la persicaria ampl. ‘Orange Field’ sur un stand, vendredi dernier.
J’aurais dû!

Mais la famille des persicaires est variée!
A la foire aux plantes, j’ai jeté mon dévolu sur la persicaria affinis ‘Donald Lowndes’ qui forme un tapis de 20 cm avec ses tiges étalées et ses épis de petites fleurs roses, devenant plus foncées à l’automne.
J’aimerais aussi planter une persicaire filiformis ‘alba’, pour sa finesse et son naturel.
J’ai déjà au jardin la P. microcephala ‘Red Dragon’ au si joli feuillage bronze pourpré.
Et je suis fan de la très belle persicaria bistorta ‘Superba’ que je présentais ici (clic).

Ces plantes ont tant de qualités, pourquoi ne pas en profiter?

5 commentaires sur “Persicaria amplexicaule, beauté d’automne

  1. Elle est très belle la « rosea », il va falloir que je la trouve! Je viens d’installer « speciosa » et Maryse m’a offert un bout de sa bistorba ce printemps. Ayant une terre argileuse, elles devraient s’y plaire. 😉

  2. J’ai aussi au jardin plusieurs persicaria. Je les aime beaucoup.
    Persicaria Amplexicaulis Fire Dance, Rosea, White Eastfield
    Persicaria runcinata Needham’s Form
    Persicaria filiformis
    Au début, j’en avais un peu peur à cause du coté envahissant. Mais en fait c’est tout à fait gérable. Je suis contente que tu en parles car se sont des plantes géniales qui en plus tiennent bien en bouquet. Du coup, j’ai partagé ta publication.
    Merci Malorie
    PS Caroline, je te donnerai un bout au printemps de la roséa

  3. allez, j’ose…dire que je n’aime pas le feuillage des persicaires, et leur côté envahissant me fait peur!
    J’ai mis un bout de bistorta superba ( offert)en pot pour voir….je crois qu’il drageonne déjà!
    bon, chez toi c’est très beau!

    1. Mais oui, il faut oser! 😉 Plantées en arrière plan d’autres vivaces, le feuillage passe inaperçu.
      Je n’ai pas un grand jardin mais je trouve les persicaires très gérables ici!
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *