Mon voisin l’écureuil roux

Depuis que nous avons déménagé dans un appartement à Strasbourg, dans un coin très arboré, j’ai le bonheur d’observer l’écureuil roux qui vient régulièrement sous mon balcon pour cacher ses noisettes dans le paillis et décortiquer des cônes de conifères ou qui joue comme un fou sur le tronc d’un grand pin avant de s’en aller en courant sur les branches des arbres

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie, est un petit rongeur arboricole et diurne. Corps entre 18 et 25 cm + presque autant pour la queue. Longévité en liberté jusque 7 ans.
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

Si je ne regarde pas par la fenêtre de la cuisine au bon moment, c’est le crissement rapide de ses griffes sur l’écorce qui me prévient de sa présence tandis qu’il bondit infatigablement de branche en branche, descend le long du tronc, tourne et remonte à vive allure pendant plusieurs minutes, avec une agilité remarquable!
Faire la vaisselle devient une activité plaisante avec ce spectacle sous les yeux! 😉

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

Son corps peut mesurer entre 18 et 25 cm et presque autant pour sa queue en panache!
La couleur du pelage peut varier du roux clair au brun sombre selon les individus, toujours avec le ventre blanc. Des couleurs qui le rendront encore plus discret en automne.
Son pelage est plus long et épais en hiver, y compris sur ses oreilles qui ressemblent alors à des petits pinceaux.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

J’ai fait quelques recherches car je me demandais où il habitait et si je le verrais encore aussi souvent en hiver…

Son territoire est de 5 à 30 hectares, selon la richesse du milieu, donc il n’habite pas forcément près de mon balcon 😉
Cela dit, la présence du grand pin dans le jardin voisin doit lui convenir car il aime particulièrement les graines contenues dans les cônes des conifères. Et puis j’ai le noisetier devant la terrasse qui lui fournit des noisettes! Il consomme aussi des noix, des faines, des châtaignes,… et beaucoup de champignons souterrains.
Il mange des glands mais ne les digère pas vraiment bien.

Écureuil roux sur une branche, en haut du pin
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Ecureuil roux

Il cache ses récoltes dans les arbres, à la fourche des branches, ou il les enterre, jouant ainsi un rôle important de dissémination des graines.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

En période de disette, il mange aussi des bourgeons, des fleurs d’arbres, des graines d’arbres précoces ou encore vertes (ormes, frênes, érables, tilleuls, charme, etc), quelques baies et fruits à pulpe et de l’écorce. Très occasionnellement, il peut aussi consommer des insectes, des œufs et des jeunes oiseaux encore au nid.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

Il construit plusieurs « hottes ». C’est ainsi que l’on appelle ses nids de 50 cm de diamètre, constitués de branchettes, de brindilles et tapissés à l’intérieur de mousse et d’herbes.

je l’observerai peut-être encore en hiver puisqu’il n’hiberne pas mais il ralentit quand même le rythme intense de son activité physique. Il sort de temps à autre pour aller prendre sa nourriture dans ses cachettes.
Ses hottes le protègent du froid hivernal et en cas de mauvais temps il peut tenir plusieurs jours sans sortir.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

L’Écureuil roux vit principalement dans les forêts de conifères qui lui fournissent une nourriture abondante toute l’année, ou dans les forêts mixtes.
On le rencontre assez souvent en milieu urbain, dans les parcs et jardins boisés où il est souvent nourri par les habitants et le public.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Écureuil d’Eurasie

Je suis ravie d’avoir fait plus ample connaissance avec ce charmant petit voisin, du genre individualiste mais quand même sympathique et plein d’énergie! 😉

17 commentaires sur “Mon voisin l’écureuil roux

  1. Coucou Malo, ravie d’avoir des nouvelles.
    J’ai pensé à vous en revenant de vacances car j’ai décidé mon mari à repasser par la pépinière André Ève… Je vais faire une belle commande pour Novembre!
    Habitant en pleine campagne j’ai le bonheur de voir se promener sur la pelouse un écureuil roux que ma fille appelait pompon quand elle était petite,on doit être au petit fils de pompon 1 maintenant. En ce moment il vient même sur la terrasse pour sauter le muret et aller faire sa provision de noisettes chez le voisin

  2. Bonjour Malo.
    Encore un bien joli et intéressant reportage.J’espère que vous et votre famille allez bien ,et souhaite que votre nouvelle vie se déroule du mieux possible.Donnez nous de vos nouvelles ,je suis toujours heureuse de vous lire.

  3. Coucou !
    J’aime aussi observer ce petit animal dans mon jardin! En automne, il vient « chiper » des noisettes avec une grâce sans pareille ! Par contre, je n’ai jamais su le photographier! Tu as de la chance d’avoir pu faire de si jolis clichés 🙂

    Céline

  4. Bonjour Malo
    Heureuse d’avoir de vos nouvelles par l’intermédiaire de ce petit écureuil.
    De temps en temps je peux voir moi aussi un écureuil dans mon jardin. Ce doit être le noyer et surtout les noix qui l’intéressent. Cette année je retrouve pleins de jeunes noyers qui poussent un peu partout et je pense qu’il y est pour quelque chose !
    Bonne continuation à Strasbourg

  5. des nouvelles via ce mignon petit écureuil! tant mieux si tu te plais à Strasbourg! et tes enfants? leur nouvelle vie leur convient?
    bonne continuation dans cette belle ville
    bises

  6. Coucou, « On » nous a dit que vous étiez bien installés et que pour les enfants tout se passait bien…que demander de plus ! Nous pensons souvent à vous. Merci pour ces jolies photos, quelle patience. A bientôt.
    Bernadette et Roger

  7. Coucou Malorie,
    Très contente d’avoir de tes nouvelles. J’espère que tout c’est bien passé et que tu prends doucement tes marques dans ce grand changement.
    Merci pour ces jolies photos.
    Chez moi, cela fait des années que j’observe régulièrement les écureuils dans mon jardin. Ils sont parfois trois ou quatre et s’amusent à tourner autour du tronc du chêne comme pour essayer de s’attraper. C’est un pur bonheur.
    Bien sûr ils ont de quoi se régaler : noix, noisettes, glands et parfois ils grimpent au silo à graines ou à cacahuètes pour nourrir les oiseaux. Sans compter qu’ils ont une mangeoire qui leur est spécialement destinées.
    En résumé c’est beau d’observer la nature.
    J’espère avoir l’occasion de relire souvent tes articles car sincèrement ils me manquent.
    Gros xoxo

  8. Bonjour Malo, trop contente de te lire et de voir que même en appartement tu es entourée de la nature. Ton nouveau copain a l’air bien sympathique mais un peu hyper actif, hihi.
    Bonne continuation et au plaisir de te lire.

  9. Merci pour ces photos sublimes. Contente d’avoir de vos nouvelles.
    A la maison, les écureuils viennent souvent et nous pouvons les photographier dans le noisetier.
    A bientôt de vous lire.
    marie

  10. J’ai le même charmant voisin lorsque je suis dans le nouveau jardin. L’observer m’occupe un temps certain. Il est si amusant. Il a de l’énergie. Les pies l’observe et dès qu’il a le dos tourné viennent lui piquer ses noisettes qu’il vient de cacher. S’il les voit il les chasse sans crainte. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *