Chroniques de mon jardin : plantations dans le massif du toboggan

Vous aviez deviné juste, vous auriez pu parier, vous auriez gagné!
J’ai trouvé à Saint Jean de quoi remplir l’agrandissement du parterre du toboggan où il n’y a plus de toboggan!

J’y ai planté les hellébores doubles, le carex, le geum, l’épimedium, le veronicastrum,…

Puis j’ai ajouté quelques primula denticulata bleu pâle et des blanches, de la jardinerie.

Le massif est donc fini mais je n’arrive pas à en faire de bonnes photos car tout est trop fin, trop petit, et ne ressort pas sur la terre et les cosses de cacao toutes fraîches (elles fonceront avec le temps et la pluie, ce sera mieux).

Mais si je ne mets pas quelques photos pour mémoire, je vais oublier ce que j’ai planté d’ici le prochain printemps… Je me connais! Y’a qu’à voir avec mes tulipes de chez « Promesses de fleurs » dont je n’ai pas noté l’endroit de plantation à l’automne!

 

A l’extrême gauche du parterre, près de la tour du toboggan, j’ai planté un des hellébores doubles, le plus clair des deux.

DSC_5755

Derrière lui, bientôt, poussera le beau feuillage de l’hosta et puis, à sa droite, un géranium ‘magnificum’ qui végétait un peu sous la rampe verte mais qui pourra prendre ses aises maintenant.

Juste à droite de ce géranium, il y a l’hellébore et l’épimedium rubrum qui étaient vraiment sous la pente du toboggan, sans jamais s’en plaindre pour autant!
J’ai coupé un peu le feuillage de l’épimédium qui s’apprête à fleurir en rose vif. Ce faisant, je me suis aperçue qu’il s’est fort étalé. Des hampes florales pointent même devant l’hellébore!

2015-04-171
Derrière, une heuchère pourpre qui se trouvait déjà là, au pied du rosier ‘Jacques Cartier’.
A coté de l’épimedium, j’ai planté le carex testacea ‘Prairie Fire’ que mon Homme a choisi à Saint Jean.
A droite, le second hellébore, le plus foncé. J’ai mis un tuteur fée pour le protéger des pattes de Nala!
On devine encore dans le coin de la photo le petit papaver ‘Patty’s Plum’ de Sophie.

DSC_5397

 

 

Une photo de l’hellebore double foncée pour le plaisir

DSC_5562

 

En milieu de massif maintenant: le géum ‘Bell Banks’

DSC_5748

 

On le devine à côté du carex, ce petit géum rosé que le lapin protège de la tornade Nala! (j’ai vraiment regretté les petites barrières repérées sur le stand à St Jean!)…
Des petites primevères sont repiquées ici et là. Il y a les tulipes ‘Turkestanika’ aussi.

DSC_5403

DSC_5745
En fond de massif, entre les rosiers ‘Jacques Cartier’ et ‘Blue Eden’, j’ai mis le véronicastrum ‘Red Arrow’s’.
Dans le coin inférieur droit de la photo ci-dessous, on devine la bordure de géraniums sanguineum qui se trouvait déjà là mais qui a fait un pas en avant quand le parterre s’est agrandi!

massif du toboggan

Voici enfin l’épimedium ‘Anaérion’, planté devant les rosiers ‘Lavender Dream’.
Un des rosiers a d’ailleurs profité de l’agrandissement du parterre pour faire un pas en avant aussi. Il respirera mieux!

DSC_5738
épimedium ‘Anaérion’

 

DSC_5394

On le voit encore ici, à droite.

DSC_5395

Nala trouve l’endroit agréable pour la sieste!
Depuis la photo ci-dessous, j’ai encore modifié la courbe du massif… Vous voyez, en bas à gauche, la courbe ne me semblait pas assez douce.

DSC_5401
En photo, ça ne donne vraiment rien, c’est triste!

DSC_5491

De retour de la jardinerie j’ai ajouté des primula denticulata blancs et bleu pâle. Je les ai même d’emblée divisées en les sortant des pots!

2015-04-17

 

Elles sont à coté d’une petite violette de chez André.

DSC_5744Pour couronner le tout, la spirea ‘arguta’ entame sa floraison…

DSC_5716

DSC_5718Voilà, au moins, je me souviendrai de tout!

17 commentaires sur “Chroniques de mon jardin : plantations dans le massif du toboggan

  1. C’est normal que ça ne donne pas encore bien. On a tous connu ça. Mais la nature est tellement volontaire que déjà l’an prochain, ce sera beaucoup plus rempli. Tu as bien fait de faire ce pense-bête… Gros bisous

  2. Au début, les massifs nous paraissent toujours un peu clairsemé. Mais en peu de temps tout change. Le jardinier a une qualité : la patience. Le coin du toboggan n’aura pas attendu longtemps avant d’être aménagé….Ce sera très joli d’ici peu si Nala ne déterre pas tout 🙂 Bon w-e.

  3. Rassure-toi, chez moi c’est tout le jardin qui a cette allure clairsemée 😉 Comme d’habitude, j’aime beaucoup beaucoup les plantes que tu as choisies… Vivement qu’elles se développent !

    1. Ce sera vite la profusion de fleurs chez toi aussi, j’en suis sûre! je suis toujours épatée de la vigueur avec laquelle les plantes s’installent!
      Bisous, bon weekend!

    1. Heureusement que j’ai le blog et les photos comme pense-bête parce que je n’ai pas le réflexe de prendre note dans un cahier!
      Je me réjoui de voir le résultat dans quelques mois!
      bon weekend!

  4. Mais on imagine déjà très bien ce que cela donnera dans quelques mois!Ca va être très chouette!
    Tu as bien fait de diviser tes primulas: j’ai fait de même avec les miennes et je viens de récupérer 6 pieds comme ça, sans rien acheter! Elles sont tellement jolies!
    Les héllébores doubles sont vraiment belles! Je regrette de ne pas en avoir pris une ou 2 de plus.. Mais j’ai réalisé 8 godets de mes semis spontanés! Il y a peu de chance qu’elles soient doubles mais ce seront les miennes!
    Tu pensais ton jardin terminé et tu vois qu’on trouve toujours à faire!
    Bon week end malo!

      1. Oui, je suis tombée sur un article dessus dans le Rustica de cette semaine. Pour une fois que je l’achète, j’ai bien fait ! Quand j’ai montré à mon mari, il ne les trouvait pas si belles que ça. Mais j’ai réussi à le convaincre qu’il en fallait dans le jardin en lui donnant ce nom justement, fleurs des elfes. Il a dû s’imaginer dans les univers de fantasy qu’il adore lire… Et c’est tant mieux pour moi 🙂
        Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *