Lumineux Doronic

Les fleurs de doronic font penser à des marguerites, à ligules très fines. C’est qu’elles sont de la même famille. Ses lumineuses fleurs jaune d’or, portées par des tiges frêles, éclairent le jardin dès le mois d’avril et attirent de nombreux insectes friands de leur nectar.

Doronicum, Doronic, Famille Astéracées, Plante à fleurs jaunes, feuillage caduc, H 30 à 100 cm x 50-60 cm d’étalement selon l’espèce, Entretien Facile, Sol neutre, drainé, sableux, Soleil,

Cette vivace vigoureuse demande peu de soins. Elle est rustique et facile à cultiver à condition que le sol lui convienne, sinon sa durée de vie assez courte.
La souche rhizomateuse s’étale lentement et, si elle se plaît, elle finit par former une large touffe, comme un coussin de feuilles vert clair, en forme de cœur, légèrement velues et dentées.

Doronicum, Doronic

Où l’installer?

Il se plaît au soleil non brûlant ou à mi-ombre, dans les bois clairs, les prairies, les rocailles, en bordure de sous-bois, au pied d’un arbre caduc ou en massif fleuri, dans les sols caillouteux ou sableux.
Installez-le en sol profond, frais en été et drainant en hiver, pas trop riche.
Une terre ordinaire, éventuellement mélangée à du terreau, devrait lui convenir.

Plantez-le de préférence à l’automne. Pour un effet de masse, espacez les pieds de 30 cm.

Si l’été est très sec et chaud, le doronic entre en repos après la floraison (il perd ses feuilles) mais le feuillage réapparaît en automne.
Si l’été est pluvieux, il peut être attaqué par le mildiou.

Un terrain trop humide fera pourrir la souche.

Doronicum, Doronic

Jolis mariages

On l’associera aux arbustes à floraison précoce et aux bulbes printaniers, aux primevères, aux fleurs bleues des myosotis ou des Brunnera…

Doronicum, Doronic
Doronicum, Doronic
Doronicum, Doronic

Entretien

Arrosez copieusement une fois par semaine pendant son premier été mais ensuite, ce ne sera plus nécessaire qu’en cas de canicule et de sécheresse prolongée.
Supprimez les fleurs fanées après la floraison.

Inutile de lui apporter du compost car un sol trop fertile risque de faire pourrir la souche.

On le multiplie facilement en divisant la touffe en automne et en replantant les éclats directement en place.

Doronic

3 commentaires sur “Lumineux Doronic

  1. Une piqûre de rappel car cette plante a disparu chez moi. L’argile ne lui convient certainement pas et je trouve qu’on n’en voit plus dans les jardins. Ce n’est pas grave car il y a tant de plantes qu’on aimerait avoir. Cette année, je ne sais plus où donner de la tête car il ne pleut plus depuis des semaines et ma citerne est vide. Il faut arroser, mais à ton avis à quelle fréquence doit-on donner de l’eau aux plantes; j’ai peur de trop donner ou pas assez.

  2. Bonjour Malorie, j’ai cultivé cette plante dans le jardin, il faut se méfier des limaces et escargots qui en sont friands, mon premier Doronic planté a pratiquement été dévoré complètement, il ne lui restait qu’un quart de feuille, j’ai creusé la terre tout autour de lui pour vérifier l’absence de limaces et ensuite je l’ai placé sous cloche de verre, il a survécu 6 ans.
    Je l’ai remplacé par un nouveau du type  »magnificum orientale »
    Pat

  3. Je l’ai aussi cultivé et je l’ai cultivé plusieurs années. Et un jour il n’est pas revenu, il était probablement en fin de vie et je ne l’avais pas rajeuni donc je l’ai perdu. C’était un costaud et facile de culture. Je l’avais oublié, merci pour ce rappel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.