Le massif de Hugo: massif jaune

Le massif de Hugo, c’est le massif jaune parce qu’il y a là son rosier, qui est jaune, bien entendu!

Le rosier du ‘Père Hugo’ ou ‘Hugonis’ a fleurit du 6 au 24 mai ce printemps, illuminant de ses églantines dorées ce coin encore si peu fleuri, simplement entouré du deutzia gracilis, de quelques narcisses et d’ancolies.

rosier ‘Hugonis’, ancolies et deutzia
rosa ‘Hugonis’
rosier 'Hugonis'
rosier ‘Hugonis’
rosa 'Hugonis'
rosa ‘Hugonis’
Hugonis

Il est donc fané depuis belle lurette maintenant, alors revenons au mois de juin pour voir ce qu’est devenu ce massif jaune.

C’est le rosier ‘Graham Thomas’ qui est le principal point de mire! Il est de plus en plus beau, d’année en année! Planté en 2011, il a maintenant 4 ans.

massif jaune avec le rosier 'Graham Thomas' et le chèvrefeuille
massif jaune avec le rosier ‘Graham Thomas’ et le chèvrefeuille
rosier 'Graham Thomas'
rosier ‘Graham Thomas’

 

rosa ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’ sur fond de cornus florida ‘Rainbow’

Avec les alchemilles au pied.

rosier 'Graham Thomas' et alchemilla mollis dans le massif jaune
rosier ‘Graham Thomas’ et alchemilla mollis dans le massif jaune

Ensuite, il y a ‘Golden Célébration’, légèrement en retrait, dont la masse se confond avec celle de ‘Graham Thomas’.

rosier 'Golden célébration'
rosier ‘Golden célébration’
massif jaune

Puis vient le beau ‘Wollerton old Hall’…

rosier 'Wollerton old Hall'
rosier ‘Wollerton old Hall’
rosier 'Wollerton old Hall'
rosier ‘Wollerton old Hall’
rosier 'Wollerton old Hall'
rosier ‘Wollerton old Hall’
rosier 'Wollerton old Hall'
rosier ‘Wollerton old Hall’
rosier ‘Wollerton old Hall’ et nigelles de Damas
rosier 'Wollerton old Hall'
rosier ‘Wollerton old Hall’

Derrière ‘Wollerton old Hall’ grimpe le chèvrefeuille ‘Halliana’, un des plus parfumés dit-on! Et il est vrai que c’est agréable, ce parfum qui embaume tout au fond du jardin!

chèvrefeuille 'Halliana' et rosier 'Wollerton old Hall'
chèvrefeuille ‘Halliana’ et rosier ‘Wollerton old Hall’
chèvrefeuille, lonicera 'Halliana'
chèvrefeuille ‘Halliana’
chèvrefeuille, lonicera 'Halliana'
chèvrefeuille, lonicera ‘Halliana’

En bout de massif, près du bel arbuste au feuillage doré, Cornus florida ‘Rainbow’, on devine les églantines rose abricoté de ‘The Alexandra Rose’.

massif jaune
massif jaune
massif jaune
rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’
rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’
rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’
rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’

Avec un beau feuillage sain.

rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’
rosier 'The Alexandra rose'
rosier ‘The Alexandra rose’

Derrière ‘Wollerton old Hall’ et ‘The Alexandra Rose’, en fond de massif, il y a ‘Ghislaine de Féligonde’ qui grimpe doucement sur la clôture avec le chèvrefeuille ‘Halliana’, au parfum divin!

rosiers 'The Alexandra rose' et 'Wollerton old Hall'
rosiers ‘The Alexandra rose’ et ‘Wollerton old Hall’
rosa ‘Ghislaine de Féligonde’ et ‘Wollerton old Hall’, chèvrefeuille ‘Haliana’

Plus tardif que ses voisins, ‘Ghislaine’ ne fleurit que depuis quelques jours…

rosier ‘Ghislaine de Féligonde’
rosier ‘Ghislaine de Féligonde’
rosier 'Ghislaine de Féligonde'
rosier ‘Ghislaine de Féligonde’
rosiers 'Ghislaine de Féligonde ' et 'Wollerton old Hall'
rosiers ‘Ghislaine de Féligonde ‘ et ‘Wollerton old Hall’

Mais il faut quand même revenir en arrière pour voir, à droite de ‘Graham Thomas’, les trois rosiers ‘Opalia’.

rosiers 'Graham Thomas' et 'Opalia'
rosiers ‘Graham Thomas’ et ‘Opalia’
rosier 'Opalia'
rosier ‘Opalia’
rosiers 'Opalia'
rosiers ‘Opalia’

Plus à droite encore, de l’autre côté du saule, ‘The Pilgrim’ s’appuie sur la clôture et le petit ‘Omi Oswald’ est en avant de massif…

massif jaune
rosier 'The Pilgrim'
rosier ‘The Pilgrim’
rosier 'The Pilgrim'
rosier ‘The Pilgrim’
clémaitis recta
clémaitis recta
clématis recta
clématis recta
rosier 'The Pilgrim' et clématis recta
rosier ‘The Pilgrim’ et clématis recta
rosier 'The Pilgrim'
rosier ‘The Pilgrim’

Le ravissant ‘Omi Oswald’, petit blanc à l’avant plan…

massif jaune
rosier 'Omi Oswald' dans le massif jaune
rosier ‘Omi Oswald’ dans le massif jaune

A côté de lui, l’hémérocalle ‘Stella de Oro’ et les rosiers ‘Opalia’ qui commencent leur floraison cette semaine…

rosiers 'Graham Thomas', 'Opalia', Omi Oswald' et hémérocalle 'Stella de Oro'
rosiers ‘Graham Thomas’, ‘Opalia’, Omi Oswald’ et hémérocalle ‘Stella de Oro’

Et on voit aussi s’ouvrir le premier bouton de pivoine arbustive ‘Garden Treasure’.

Pivoine 'Garden Treasure', hémérocalle 'Stella de Oro', rosier 'Opalia'
Pivoine ‘Garden Treasure’, hémérocalle ‘Stella de Oro’, rosier ‘Opalia’
Pivoine 'Garden Treasure'
Pivoine ‘Garden Treasure’
Pivoine 'Garden Treasure'
Pivoine ‘Garden Treasure’


Encore une ou deux photos de groupe, juste pour le plaisir…

massif jaune et blanc
massif jaune
massif jaune
massif jaune

Les examens se terminent et il flotte comme un petit air de vacances même si le ciel est un peu grisouille. Bon weekend!

 

7 commentaires sur “Le massif de Hugo: massif jaune

  1. Les filles ont fini leurs examens. Et c’est qui la plus contente? C’est moi pardi. Je ferai bien un feu avec leurs cahiers… hihi Il est très joli ton coin jaune… A dimanche!!

  2. Ravissant ce massif dans cette nuance jaune. Effectivement, les examens se terminent et les vacances approchent. Mes deux fils ont passé leur dernier examen aujourd’hui. Mais après le stress des examens, commence le stress de l’attente des résultats. Surtout qu’ils terminent tous les deux….et que l’on aimerait bien en avoir fini avec les études….Bonne soirée.

  3. C’est magnifique ! quelle profusion ! et quelle harmonie !
    Je suis estomaquée par le nombre de plantes que tu es parvenue à installer.. et pas toujours des petites en plus ! et tout est superbe !
    Il faut dire que cette année est particulièrement exceptionnelle puisque nous n’avans pas eu de pluie torrentielle.. jusqu’ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.