Jardin sous la neige

Depuis quelques jours, le jardin est bien emmitouflé sous un épais manteau blanc qui protège les plantes du gel
Je m’en réjoui car je trouve cela très beau, épuré, reposant… La neige donne de l’audace aux oiseaux affamés et j’observe qu’ils sont plus nombreux à se rapprocher de la maison pour venir se nourrir aux mangeoires et chercher de l’eau.
Par ailleurs, la neige a quelques avantages, notamment pour les sols.

Mme pinson des arbres et merle dans la neige

Il est vrai que la neige peut abîmer les téméraires qui auraient démarré trop tôt leur végétation ou quelques plantes sensibles au gel mais dans mon jardin, je n’ai pas installé de plantes trop fragiles…
Je n’ai pas envie de m’imposer la pose de voiles d’hivernage à chaque fois que la météo annonce de grands froids.
Je me suis donc contentée d’ôter délicatement le manteau neigeux sur les arbustes persistants pour éviter que les branches ne ploient ou se rompent sous le poids de la neige.

le jardin sous la neige

Je ne peux empêcher Nala de piétiner la pelouse. Cela risque d’abîmer le gazon, ou ce qu’il en reste vu qu’il était déjà dans un sale état avant l’hiver.

ma Nala

Mais dans les massifs, la neige contient beaucoup d’air puisqu’elle n’est pas compactée, et constitue par conséquent une excellente couverture isolante qui protège les souches, les racines et les bulbes des températures négatives.

iris nains, iris reticulata

La fonte progressive de la neige agit comme un arrosage doux et également comme une fertilisation naturelle du sol. Lors de leur chute, les flocons se chargent en azote atmosphérique, et même si la quantité est infime, cela a un effet bénéfique sur les cultures.
Aux premiers beaux jours, la végétation démarrera de plus belle !
Il y a d’ailleurs un dicton qui dit « Neige en février vaut du bon fumier ».

Par ailleurs, la neige accélère la décomposition des feuilles mortes et des engrais verts laissés en paillage dans les massifs.  Ainsi, ils sont plus vite transformés en matière organique assimilable par les plantes.

l’épaisseur de neige diminue : la fonte de la neige agit comme un arrosage doux et une fertilisation du sol

A cause de la neige, les oiseaux n’accèdent pas facilement au sol pour trouver leur nourriture. Aussi, je prévois toujours plusieurs points de nourrissage au jardin pour les aider à passer ce cap difficile, sans oublier des mangeoires au sol et un abreuvoir!

Il faut aussi penser à offrir un abris aux auxiliaires du jardinier en hiver : nichoirs, maison ou tas de branchages pour les hérissons, etc.  On s’assure ainsi qu’ils seront prêts à nous aider dès le retour du printemps !

le rougegorge dans la neige
Mésange charbonnière
des arbustes à fruits permettent aux oiseaux de trouver de la nourriture en hiver

La neige et le gel ont en plus l’avantage de détruire une partie des larves et œufs des parasites du jardin. 
Elle limite ainsi l’apparition de certains ravageurs, notamment les limaces, les escargots, les cochenilles…
Ils nous laisseront donc peut-être un peu tranquilles cet été! Du moins, on l’espère…

le jardin sous la neige

Dans le petit bassin, la surface de l’eau n’a pas complètement gelé car la pompe, munie d’une sécurité, continue de fonctionner.
On peut aussi déposer un fagot de bois qui dépasse de l’eau.

Certaines vivaces sont avachies au dégel mais la plupart s’en remettront dans les prochains jours…

un hellébore flétris à la fonte des neiges. Il se redressera aux premiers redoux.
cyclamen coum sous la neige
mésange bleue
bruyère
mésange charbonnière
mésange charbonnière
un hellébore sous la neige
le jardin sous la neige
cyclamen coum

Les jardins sous la neige ont un graphisme intéressant.
Et bientôt l’hiver cèdera la place au printemps…

13 commentaires sur “Jardin sous la neige

  1. Comme toujours, une petite chronique sympa pleine d’informations judicieuses 🙂
    Avec une mésange charbonnière qui se fait passer pour un pinson !? 😉
    Belle fin d’hiver,
    S.

  2. Malheureusement ici en Sâone et Loire il n’y a plus de neige mais le froid est bien présent : – 8 ce matin et ça ne dégèle pas de la journée bien que la température remonte un peu. Ca fait déjà plusieurs jours que nous sommes dans ces températures. On nous avait annoncé de la neige mais elle n’est pas venue jusqu’ici hier.
    Il y avait longtemps que l’on n’avait pas eu autant d’épisodes neigeux bien que pas plus de 5 cm à chaque fois. J’adore voir la neige tomber et ce paysage blanc tant que je n’ai pas à sortir en voiture sur la route.

  3. Bonjour Malorie,
    Ayant emménagé dans un lotissement il y a peu, avec un « très petit jardin » encore plus nu que la steppe, vos photos et commentaires nous font du bien, et nous permettent de nous projeter pour l’aménagement de notre terrain.
    Merci pour toutes ces belles photos et commentaires.

  4. Merci pour ces photos Malorie. A Obigies, c’ est également le ballet des oiseaux et une Grive Litorne fait la loi sous le Malus Everest, chassant infatigablement les merles qui veulent également avoir leur part du festin. Tu peux voir sur mon blog, une note sur cet oiseau. Bonne fin d’ hiver.

    1. Je ne suis pas parvenue à laisser un commentaire sur ton blog!
      Quelles belles photos tu as fait! J’ai aussi écrit un article de blog sur la grive litorne après l’avoir observée pour la première fois au jardin cet hiver, mais elles n’étaient pas assez près pour pouvoir les photographier aussi nettement! Bravo!

  5. Nous avons effectivement eu droit à de très belles images grâce au manteau blanc qui a recouvert nos jardins.
    Les oiseaux ne cessent de courir d’une mangeoire à l’autre et à picorer les graines que je dépose sur le sol.
    Petite question : j’ai deux nichoirs que j’ai nettoyés en octobre dernier. Je me pose la question suivante : faut-il « renettoyer » les nichoirs maintenant car je ne sais pas s’ils ont eu des visites.
    Merci de ta réponse.

    1. Bonjour,
      Je ne pense pas que ce soit nécessaire si tu l’as fait en automne. Le nettoyage des nichoirs est surtout important me semble-t-il pour enlever d’éventuels oeufs pourris ou oisillons morts. Or, il ne doit pas y avoir eu de nichée après octobre.
      Et si il y a quelques parasites qui s’y sont installés en hiver, les oiseaux feront bien le ménage…
      Belle semaine

  6. Tu penses que les hellébores vont se remettre? Je ne les ai jamais vus aussi minables, couchés au sol ! On verra ça la semaine prochaine. Le gel va être remplacer par la flotte, ce n’est pas mieux !

  7. Oui, la neige peut-être un bienfait… mais dans les Préalpes, le gel vient durcir la couverture et cela finit par former une croûte qui met longtemps à fondre… Bref, j’ai chaque année beaucoup de dégâts (branches cassées, bourgeons brûlés). Et pourtant, je n’ai pas de plantes délicates, hormis les pivoines arbustives qui sont sous voile d’hivernage dès fin octobre! La première neige est belle, c’est féerique, mais les suivantes sont moins magiques! Vivement le redoux!

    1. Quelle idée d’habiter dans les régions froides! Viens en Belgique! 😉
      Mais ici on n’a pas le plaisir d’avoir plusieurs belles neiges… C’est rare qu’elle tienne plusieurs jours comme cette semaine. Alors on en profite!… Tant qu’il ne faut pas prendre la voiture dans des petites routes non dégagées 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *