Des vivaces couvre-sol pour le printemps

Lors du dernier week-end de désherbage au jardin d’André Eve, j’ai admiré les floraisons du moment. Nous n’étions que début avril mais il y avait déjà beaucoup de fleurs chez notre ami. Les bordures sont soulignées de feuillages persistants et de coussins fleuris qui, bien avant les roses, mettent les massifs en valeur : les heuchères qu’André Eve collectionnait, arabis caucasica, myosotis, primevères, ibéris et aussi pulmonaires, véroniques, origan, helxine… Au milieu de tout ça, les bulbes dansent!

des vivaces de bordure pour le printemps
narcisses, tulipes, primevères et ibéris
arabis caucasica et narcisses
véroniques, tulipes et origan doré
au pied de l’albizzia, le lamier à fleurs roses et feuillage maculé de crème (probablement lamium maculatum roseum?)
tulipes et muscaris au milieu de l’absinthe dorée qui est une redoutable envahisseuse!

les pulmonaires qui se ressèment à tout va.
anémones blanda

Dans mon jardin, j’ai bien quelques vivaces couvre-sol tels les heuchères, épimediums, hebe, euphorbes, arabis caucasica, campanules des murs, aubriètes, ibéris, géraniums maccrorhizum, saxifrages… mais je n’ai pas tant de variétés que chez André pour ourler si joliment les bordures au printemps!

arabis caucasica
tulipes, primevères et aubriètes

Je vous ai déjà dit combien je suis fada des aubriètes mais il y a aussi les petites clochettes bleu violacé des campanules des murs pour prendre le relais et fleurir de mai à août (et plus si affinités).
Le feuillage persistant est précieux pendant l’hiver! C’est une plante très robuste et florifère qui accepte tous les sols mais préfère une situation ensoleillée ou légèrement ombragée.

campanules des murs au bord du bassin

Pendant ces deux journées à Pithiviers, je me suis justement attelée, avec Hugo, au découpage des bordures auxquelles le maître des lieux portait une attention toute particulière. On n’a pas pu faire aussi bien que lui mais on a fait de notre mieux.
Cela m’a permis de prélever quelques boutures ou semis spontanés qui poussaient dans le creux des bordures. Voici les petits trésors qui ont rejoint mon jardin :

  • une véronique qui a pris place près du rosier ‘Tapis Volant’, autour de la terrasse ronde, et une autre dans le massif jaune, près de ‘Golden Célébration’.
rosier ‘Opalia’ et veronique
  • un lamium blanc planté dans Park Allée
lamier blanc (lamium maculatum album?)
  • un lamium rose planté au pied de l’acer griseum
  • des petites violettes plantées autour de la terrasse ronde
  • deux pulmonaires plantées près des rosiers ‘Salet’ et ‘Zoé’
pulmonaire
  • une pulmonaire à fleurs jaunes repiquée près de la viorne ‘Watanabe’
  • un petit bout d’origan doré qui tient compagnie au millium effuseum de Marie
  • un bout d’ophiopogon près de ‘Cornélia’
  • de l’helxine pour garnir les joints des pavés, à l’ombre…
  • une heuchère qui ressemble à ‘Caramel’ devant ‘Sweet Juliet’

J’espère que toutes ces nouvelles vivaces de bordure se plairont chez moi autant que chez lui, pour me dessiner de jolies bordures dans 1 ou 2 ans!

 

18 commentaires sur “Des vivaces couvre-sol pour le printemps

  1. C’est ravissant.. J’en ajoute de plus en plus moi aussi.. mais cette année j’ai des lamiers qui ont étés dévorés par les limaces;; elles se cachent sous les couvres sol.. les coquines

    1. le lamier que Sophie m’avait donné est un peu mangé aussi! Il faut veiller avec ces satanées limaces! Ici, je les déniche sous les rosettes de feuilles des primevères!

  2. les petites véronique de mon jardin sont en fleurs en ce moment (ce sont les mêmes que sur tes photos) et s’étalent très vite, et font en effet de jolis couvre-sol!
    j’ai aussi planté des touffes d’helxine entre mes pas japonais, j’espère qu’ils vont ramper partout! c’est si joli!
    bonne nuit Malo

  3. Bonjour Malo il y a du choix pour les vivaces de bordure et je trouve un charme fou les bordures en fleurs et même au repos certaines sont très décoratives ,là vous avez un cacré choix quel bonheur pour vous de voir des petits morceaux de chez André Eve dans votre jardin.
    Vos photos sont superbes le printemps est beau chez vous.
    Belle journée Malo

  4. j’adore aussi les plantes de bordure . j’ai l’origan gold et pour ceux que ça intéresse je peut en envoyer . la véronique pousse a l’état sauvage et j’en ai retrouvé sur une bâche dans un massif cela me ravis . bonne journée ensoleillé

  5. Bonjour, j’ai modifié mes plantes de bordure dans un massif, j’ai choisi des pieds de bergénias, et de bruyère en alternance . Les bergénias végétaient, trop serrés, ils ne fleurissaient plus , laissons leur le temps de s’installer, je verrai le résultat l’hiver prochain . merci pour tous vos conseils . Très bonne dernière journée de soleil .

  6. Que de choix ! Moi aussi, cela fait quelques années que j’ai misé sur les couvre-sol de printemps. Au début c’était pour couvrir la rocaille, aujourd’hui, c’est davantage pour couvrir le pied des arbres ou le bord des massifs. J’aime beaucoup tes choix, notamment les pulmonaires, les véroniques (bizarrement, je n’en ai pas encore), les heucheres (que je n’ai qu’en potées pour l’instant) et mon petit coup de cœur pour l’origan doré. Bisous

  7. Ca me touche de t’écouter parler du jardin d’André: il est déjà si beau et plein de vie malo!

    Je ne l’avais jamais vu à cette période: on y était allé au moment des phaeums et des ancolies en fleurs, un peu plus tard dans la saison.
    J’imagine que tu découvres à chaque nouvelle visite de nouvelles merveilles.
    Notre regard la 1ère fois ne s’était porté que sur les roses, la structure du jardin, le volume des massifs. Il y a tant à découvrir et à retenir surtout de son jardin!
    Merci pour ces photos
    Belle journée

    1. L’émotion de la « première fois » restera unique en son genre! Mais c’est vrai que je découvre à chaque fois le jardin différent et c’est riche d’enseignement!
      Bisous

  8. Bj
    Au sujet des campanules des murs, une idée chez moi j’en mets un peu partout, surtout pour mettre en valeur les massifs, et à certains endroits je les taille en rond, comme ces vivaces ne disparaissent pas l’hiver j’ai de la verdure même à cette époque où bc de vivaces disparaissent.
    Qu’en pensez-vous ?
    Je suis également très fan des heucheres, tiarella, lamier, cyclamen de naple toutes ces vivaces avec un feuillage très diversifié au niveau des couleurs.
    Et les euphorbes également qui restent en hiver et qui illumine les massifs à la sortie de l’hiver.
    Amities

    1. J’adore aussi ces campanules qui chez moi garnissent les contre-marches des petits escaliers de la terrasse. Leur feuillage persistant est un véritable atout en hiver!
      C’est vrai que j’ai aussi une tiarella dont j’ai oublié de parler mais que j’aime vraiment beaucoup! Les cyclamen ont un très joli feuillage également! Il y a tant de jolis couvre-sol…

  9. Ton article tombe à pic !… Je constate à quel point mon jardin manque de couleurs quand le printemps arrive enfin ici !… Je me pose une autre question depuis longtemps : quand tous les bulbes fanent et que leurs feuilles jaunissent, comment fait-on pour les camoufler ? Je vois des jardins où il y en a un peu partout et où les vivaces sont encore bien basses …

    1. Les feuilles des jacinthes ne sont pas encore cachées car l’alchemille à côté n’a pas encore pris assez d’ampleur mais ça viendra. Sinon, j’ai aussi planté pas mal de bulbes autour des pivoines, dicentra, hosta… qui sortent de terre après les bulbes et viendront cacher le feuillage jauni dans quelques temps… Ici, les feuillages sont encore verts et les vivaces poussent déjà bien. J’espère que le timing sera correct 😉

  10. Si tu cherches, tu trouvera pleins de pulmonaires différentes. Il y en as des bleues layettes, des roses, des rouges sombres, et toutes celles à feuillage tellement argenté qu’on dirait des brunera mais au feuillage persistant. Ce sont vraiment des supers plantes qui se ressèment toutes seules et pas pénibles. Quand on en veux plus, on tire dessus et elle disparait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *