Des grenouilles brunes dans mon bassin!

« Crôa » fait mon Namoureux ce matin, en regardant le bassin, tandis que je photographie un rosier tout à côté.
Je lui jette un regard en biais… Qu’est-ce qui lui prend?
Il y a une grenouille dans le bassin m’explique-t-il.

Ça alors, j’y crôa pas! Où ça? Fais voir!…

Une grenouille brune au bord du petit bassin

Tandis que celle-ci se chauffe au soleil sur une pierre, on entend un « plouf » de l’autre côté!
Ça alors! J’y crôa pas! 2 grenouilles qui se tapent l’incruste dans MON bassin!
Notez, c’est bon signe: la biodiversité s’installe…

une grenouille brune dans mon bassin

Identification : la grenouille « brune »

Au vu de sa couleur brun-cuivré et de la tache sombre sur sa tempe, je sais déjà que c’est une grenouille «brune».
Mais ce groupe comprend 2 espèces difficile à différencier l’une de l’autre.
La grenouille rousse et la grenouille agile ont des pattes arrières puissantes, avec de longs doigts, et des pattes avant plus petites.
La Rousse a une peau plus granuleuse et le museau bombé, tandis que l’Agile a la peau lisse et le museau plus allongé.
La différence est tellement infime que je ne me risque pas à une identification précise, d’autant plus qu’elles ne m’ont pas montré leur bidou pour voir s’il était uni (agile) ou tacheté (rousse)…
Je note quand même que les deux lignes renflées sur le dos (replis latéro-dorsaux) sont parallèles chez la grenouille agile tandis que ceux de la grenouille rousse se rapprochent au milieu du dos…  La grenouille agile à de plus longues pattes postérieures, d’où son nom.
La grenouille rousse est la plus commune et la plus répandue en Europe des grenouilles « brunes ».

une grenouille brune dans mon bassin

Avantages

Leur présence est un signe très positif de l’équilibre naturel qui s’est établi et favorise la biodiversité.
On peut rencontrer les grenouilles brunes le jour, le plus souvent par temps pluvieux.
Les grenouilles rousses adultes se nourriraient principalement d’insectes, en particulier de ceux de l’ordre des coléoptères, mais aussi d’araignées et de nombreux petits invertébrés (ver de terre, limaces,…).  Un bon point pour elles qui débarrasseront certainement le jardin de quelques nuisibles.

Inconvénients

Je ne suis pas certaine d’avoir envie d’entendre le croassement des mâles sous mes fenêtres les nuits d’été et de l’imposer aux voisins!
Quoique…  les croassements nocturnes sont-ils vraiment plus insupportables que les ronflements d’un mari adoré? (mais le mien ne ronfle pas!)

Heureusement, à l’inverse des grenouilles vertes qui sont aquatiques et bruyantes, les grenouilles brunes sont nettement plus terrestres et leurs chants sont peu sonores car les mâles chantent sous l’eau. Aller, encore un bon point pour elles!

Reproduction

Elles ne dépendent donc pas d’un milieu aquatique, sauf pour la reproduction, qui a lieu à la sortie de l’hiver.

Elle hiberne de la mi-octobre à fin-février ou mars. Elle se réfugie alors sous une pierre, une souche, dans un tas de bois, sous la mousse, ou s’enfouit dans la vase d’une mare ou d’un point d’eau, où souvent elle se reproduira après l’hibernation.

Si les poissons rouges et Tonton le triton veulent bien manger les oeufs afin de limiter la descendance, ce serait cool… Je leur en toucherai un mot le moment venu, si je repère une masse gélatineuse blanchâtre au pied des plantes ou des abords.

Evidemment, elles ont la belle vie ici, l’eau est à bonne température et ne refroidit pas beaucoup dans mon tout petit bassin en plein soleil!

9 commentaires sur “Des grenouilles brunes dans mon bassin!

  1. nous avons aussi des grenouilles dans notre mare depuis cette année, on en a compté 8, dont 3 femelles (ce sont les grosses), et 5 mâles (ils font à peu près les 2/3 de la taille des femelles)
    Faciles à compter, car après quelques minutes tranquilles devant la mare, on peut les voir qui se dorer la pilule sur les feuilles de nymphéa, ou sur la « terrasse » de la mare.
    la première fois que j’ai entendu un crôaaa, j’en ai presque pleuré! je les attends depuis si longtemps..(4 ans)
    mais les crôaaa ne sont pas très forts, et il faut bien tendre l’oreille..surtout quand un mâle s’approche d’une femelle.
    Je te lis, Malo, mais ne commente pas, je suis très occupée, il faut absolument que je t’envoie des photos de mon massif..
    bises et à bientôt

  2. Bonjour,

    J’ai un crapaud depuis 2 ans et voila une jolie grenouille qui lui tient compagnie depuis cet été.Je ne sais pas d’où ils viennent et je n’es pas de mare.

  3. Si tu ne veux pas de têtards, invité un dytique ou deux… Je les récupère avec la passoire des nouilles, et je les congèle…
    Moi j’en aurais pleuré car je pense qu’ils ont « bouffé la grenouille » ( en argot pour mangé le capital), et aussi les descendants de mes poissons rouge.
    Sympa les grenouilles brunes, elles traversent ma route pour aller se reproduire…
    Bises

  4. Un jour j’ai trouvé un petit crapaud sur le pas de la porte et ça a été une sacrée surprise. Pas de point d’eau fixe chez moi hors les soucoupes pour les oiseaux vidées et emplies régulièrement pour ne pas aider les moustiques à proliférer. Et avec l’été que nous avons je serai encore bien plus étonnée de voir à nouveau un batracien ! Bonne journée. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *