Coaching jardin: chez M-C

Le projet

Cette semaine, nous avons aménagé un grand massif de 8m x 2,50m en façade de maison, exposé au nord-ouest.

Voilà plusieurs mois que les clients avaient envie d’arranger ce grand parterre où des envahissantes prenaient un peu trop de liberté et étouffaient progressivement les autres vivaces.  Ils m’en avaient parlé lors d’une précédente intervention chez eux.
En effet, il fallait rendre à chacun sa place, limiter les plantes traçantes, ajouter des floraisons colorées et de la structure, et bien sûr agencer tout cela avec plus d’harmonie.

Mais avant d’organiser tout ça, il fallait nettoyer le parterre, ce qui a un peu retardé la réalisation du projet.
Et puis, il y a quelques jours, monsieur a tout désherbé et passé le motoculteur.  Ça c’est l’effet qu’a toujours le printemps sur les jardiniers : les beaux jours nous propulsent au dehors…

Plantations à 6 mains

Quant à moi, j’avais préalablement réfléchi au projet et proposé un choix de végétaux aux clients.
Après avoir étudié mes suggestions, ils ont pris rendez-vous pour que je les aide à faire aboutir ce projet.
Comme ma voiture était chez le garagiste, ils sont même venus me chercher à la maison!
Coach avec chauffeur, le grand luxe! 😉

Nous avions donc rendez-vous à la pépinière ce vendredi après-midi pour acheter les plantes ensemble. On ne s’en est pas strictement tenus au plan initial car toutes les plantes n’étaient pas disponibles, surtout les persistantes qui, en cette saison, ont laissé leur place aux vivaces dans les étals.
Et puis madame et moi avons eu quelques coups de coeur imprévus…  En un seul regard, madame a adopté un Thé du Labrador (ledum groenlandicum ‘Compact’) et on a entre autre craqué pour la floraison immaculée de l’exochorda ‘Niagara’.

De retour chez eux, j’ai disposé les godets dans le massif pour que chaque chose soit à sa place et que les espaces entre les plantes soient respectés, puis nous avons passé l’après-midi à planter à 6 mains.

En fin de journée, le massif était terminé, le paillage étalé, et il ne restait plus qu’à bien arroser tout ça!

Comme disait monsieur, « Avec le jardinage, on a toujours envie d’être 6 mois plus tard pour voir le résultat de notre travail! »…  Moi aussi j’ai hâte et je retournerai faire des photos de l’évolution de ce grand massif dans les mois qui viennent!

N’hésitez pas à vous abonner au blog ou à la page facebook « Les Jardins de Malorie » pour ne pas rater la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *