Ail de Bulgarie (allium nectaroscordum siculum)

La floraison farfelue des alliums nectaroscordum a débuté avec ce mois de mai.  Ils ont déchiré leur bonnet de lutin et ont sorti une à une leurs petites clochettes pendantes.

allium nectaroscordum (allium bulgaricum )

Ils portent de gracieuses ombelles de fleurs en clochettes pendantes, de 1 à 2,5 cm de long, blanc crème nuancé de rose ou de pourpre et teinté de vert à la base.

allium nectaroscordum (allium bulgaricum)
allium nectaroscordum (allium bulgaricum)
allium nectaroscordum (allium bulgaricum)

Ils s’épanouissent entre mai et juin, pendant au moins 6 semaines, et la floraison coïncide un temps, en juin, avec celle de l’astrantia ‘Buckland’ et d’une persicaria.

allium nectaroscordum (allium bulgaricum) et astrantia ‘Buckland’

Le feuillage, qui dégage une forte odeur d’ail, peut aromatiser une salade ou un plat cuisiné. Je ne l’ai jamais utilisé personnellement. Je tresse les feuilles pour les maintenir en bordure de massif, sans quoi elles s’épanchent sur la pelouse et la tondeuse les abîme!

Comme l’allium traditionnel, il a besoin de soleil et s’accommode de tous type de sol, même pauvre et caillouteux, pourvu qu’il soit bien drainé car il redoute l’humidité.
On le dit parfois envahissant car il se multiplie par semis et par bulbilles. Ce n’est pas du tout le cas chez moi, où ils se naturalisent gentiment.  A l’automne 2013, j’ai planté 5 bulbes, 5 ans après, j’ai une quinzaine de fleurs environ.
Il paraît qu’il faut les diviser tous les 3 ou 4 ans, sans quoi la floraison diminue progressivement au fil des ans.
Une jardinière avertie en vaut deux. Si j’y pense, je m’en occuperai peut-être cet automne…

allium nectaroscordum butiné par une abeille

16 commentaires sur “Ail de Bulgarie (allium nectaroscordum siculum)

  1. Coucou Malorie,
    Comme promis, je te rends visite sur ton nouveau blog et cette fois-ci, je prends le temps de te laisser un commentaire.
    J’adore cet allium, mais je trouve les tiges bien trop souples. Elles se tortillent et ont bien du mal à rester droites. Chez mou, les bulbes se multiplient très facilement. En automne, je les déterre pour recuperer les petits bulbes et les replanter ailleurs.
    Je ne savais pas qu’on pouvait consommer le feuillage. Je testerais pour une salade composée.
    Au plaisir de te relire.
    Bisous et bon week-end.

    1. Coucou Armelle,
      Merci pour ta visite et ton message qui me fait très plaisir!
      C’est amusant, chez moi ces allium se tiennent vraiment bien droits! Le sol sans doute!?
      Belle journée ensoleillée! Bises

  2. Je les ai vu en vrai chez toi hier. Un vrai coup de coeur. Ils sont vraiment ravissants. Et je me rends compte que j’en ai plantés chez moi à l’automne mais ils sont encore sous la forme « lutin ». Beau dimanche.

  3. Coucou Malo
    Chez-moi ,on peu dire qu’il se plaît bien ,il fait le bonheur des abeilles qui le butinent non stop ,c’est un vrai spectacle .
    Bon dimanche à toi et toute ta famille y compris rats ,tritons sans oublier Nala ,gros bisous

  4. Bonjour Malo .J’ai eu ,je n’ai plus …chez moi ils était planter près d’un euonymus et ils ont fleuries plusieurs années ensuite que du feuillages ,voilà peut être la raison avec le temps il faut diviser .C’est une fleur superbe .
    Beau dimanche Malo

  5. Vraiment joli ! J’adore les tonalités.. j’ai fait une découverte similaire avec une variété de fritillaires.. fritillaria uva-vulpis Comme quoi on gagne a sortir des sentiers battus ! Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *