Avec les Amis d’André Eve: taille et palissage des rosiers lianes

Jeudi soir, Béné et moi sommes parties à Pithiviers, dans le Loiret, pour une charrette dans le jardin personnel d’André Eve.
Nous avons consacré deux jours à tailler et palisser les lianes des pergolas avec les autres bénévoles, Pierre-Adrien, Bénédicte, Rachida, Fatima, Cordula, Patou, Eliane, Alain, Sandra, Martine et Bernard…


Gilles passait les branches au broyeur au fur et à mesure, Odile toilettait les bordures de massifs et Bernard a eu la lourde tâche de déraciner un très vieux rosier mort : le sublime ‘Cerise Bouquet’ qu’il nous faudra remplacer.

Quoi de mieux que tous ces sourires ravis pour vous montrer que l’ambiance était une fois de plus formidable? Et au soleil en plus!

Cordula, Alain, Béné et Pierre Adrien
Béné 2, Gilles et Fatima
radieuse Béné, quand on lui permet de tailler des lianes, elle est aux anges!

J’adore cette photo! Cordula, ton sourire me met de bonne humeur!

Cordula, Alain, Béné et Pierre Adrien
Béné, ma complice…
Patou et sa complice Eliane
Sandra et moi, fières d’avoir réussi à démêler et palisser sur le mur ce vieux liane tout emberlificoté!

Déjà, la végétation reprend, les jeunes pousses affleurent parfois, le printemps est proche!… En dehors de la taille des lianes, j’attends encore un peu pour nettoyer mon petit jardin car de nombreux insectes auxiliaires s’abritent du froid sous les feuillages et tiges sèches.

En attendant, vous en saurez plus sur cette chouette charrette en lisant mon article sur le blog de l’Association des Amis d’André Eve, (cliquez ici…)

12 commentaires sur “Avec les Amis d’André Eve: taille et palissage des rosiers lianes

  1. Vous faites un travail remarquable. Bravo
    Je suis étonnée de la taille des rosiers lianes en cette saison, je croyais que ce devait être juste après la floraison. Je n’aurais pas oser le faire de peur de ne pas les voir fleurir.
    Donc merci pour cet enseignement et bravo encore pour ce projet magnifique.

    1. Bonsoir et merci beaucoup pour vos encouragements.
      André Eve taillait toujours ses rosiers lianes en décembre et janvier. Evidemment, on laisse les jeunes tiges de l’année précédente, sans quoi on compromet la floraison puisque ce sont principalement celles-là qui vont fleurir cet été! On en coupe donc que les branches âgées de 1 ou 2 ans ayant déjà fleuri. Il est par ailleurs plus facile de tailler maintenant les tiges « nues » que juste après la floraison, avec toute la végétation.
      Joli printemps à vous, c’est pour bientôt! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *