Mes incontournables : les anémones du Japon

Incontournables vivaces à floraison automnale (de juillet à octobre), les Anémones du Japon sont remarquables dans les massifs déclinants.

Légère et gracieuse, elle vibre avec la lumière des matins d’automne, tout en transparence, ou joue avec le souffle léger du vent jusqu’aux premières gelées.

l’anemone hupehensis ‘September Charm’
anémone du Japon
anémones du Japon

Différentes variétés

Elles se déclinent dans tout un camaïeu allant du blanc au rose soutenu.
Hautes de 40 à 150 cm selon la variété, elles sont souvent à fleurs simples mais quelques-unes offrent de généreuses fleurs doubles.  Il y en a pour tous les goûts!
Les plus hautes seront parfaites en fond de massif avec des asters, graminées, hdyrangea paniculata… et les variétés plus basses orneront les bordures avec des gauras, pennisetums…

J’ai depuis des années au jardin l’anemone hupehensis ‘September Charm’ que j’adore!
Lentement mais sûrement, elle s’est étalée et meuble à présent un bel espace avec son ample feuillage vert sombre, 8 mois sur 12.  Au début de l’été, le feuillage couvre les feuilles jaunissantes des bulbes printaniers.
En fin de saison, les tiges légères s’élèvent à près d’1,20 m (1,50 m chez moi, pour une plante déjà bien installée), pour éclore en centaines de délicates fleurs simples, rose pâle, aux étamines dorées.

anemone du JApon, anémone hupehensis ‘September Charm’
anémone du Japon, anémone d’automne, anemone hupehensis ‘September Charm’
anémone du Japon, anemone hupehensis ‘September Charm’, des fleurs de 7 cm
anémones d’automne, anemone hupehensis ‘September Charm’
anémones du Japon, anemone hupehensis ‘September Charm’

Entretien

Elles ne demandent aucun entretien et sont encore décoratives une fois fanées!
Il paraît qu’en supprimant les fleurs fanées au fur et à mesure, on stimule l’apparition de nouvelles fleurs.  Je ne me donne pas cette peine, la floraison est de toute façon toujours très généreuse!

anémone du Japon, anémone d’automne, anemone hupehensis ‘September Charm’
graines d’anémones d’automne
anémones d’automne, anemone hupehensis ‘September Charm’
anémone d’automne, anemone hupehensis ‘September Charm’, des fleurs de 7 cm

Où les planter?

Elles préfèrent les sols humifères, comme ceux des sous-bois mais peu exigeantes, elles poussent aussi facilement dans tous types de sols, pas trop calcaire.
Un sol lourd et argileux, argilo-limoneux (riche et léger) ou pauvre et caillouteux lui conviendra dès lors qu’il reste frais pendant la période de floraison.
En sol vraiment lourd ou argileux, apportez du terreau à la plantation pour l’alléger.

A mi-ombre ou au soleil pas trop brûlant, dans un sol ordinaire, neutre, frais mais bien drainé, riche en humus, elles sont parfaitement robustes.  A l’aise à l’ombre claire, même ponctuellement sèche, elle redoute en revanche les sols inondés l’hiver.
Je les ai installées en milieu de massif, au pied d’un amélanchier dont le feuillage lui offre un soleil tamisé, avec une fougère, des valérianes roses et un sédum.  Les branches basses de l’amélanchier sont taillées pour les laisser voir en transparence.
Mais vous pouvez aussi les planter en lisière de sous-bois ou en bordure…
Elles s’étalent en drageonnant dans les terres légères jusqu’à former de belles masses.

Anémones du Japon, valérianes, fougères et sédums. (photo 2014)

L’anémone ‘Honorine Jobert’ a des fleurs blanches avec une couronne d’étamines jaunes. Bien que réputée vigoureuse, elle est bien moins hardie que sa cousine chez moi mais je dois admettre qu’elle est là depuis moins longtemps (plantée en 2013). Peut-être qu’avec les années… Pour l’instant elle n’atteint pas 1 m de hauteur et la touffe reste assez étroite.
On dit qu’elle peut devenir envahissante… J’attends toujours! 😉

anémone du Japon ‘Honorine Jobert’
anémones du Japon ‘Honorine Jobert’, blanche
anémones du Japon ‘Honorine Jobert’, blanche
anémone ‘Honorine Jobert’

Multiplication

Les anémones d’automne se multiplient aisément par simple division des souches.  Un jeu d’enfant!
Procédez au début du printemps ou juste avant l’hiver.

11 commentaires sur “Mes incontournables : les anémones du Japon

  1. Superbe la première photo !

    Ce sont des plantes hautes non ? à mettre en fond de massif alors ? ça me tente bien, elles ont un effet vaporeux et délicat, j’aime ! et tu en parles divinement bien 😉

    Biz

    1. La première année, elles restent plus basses (80cm) mais prennent 10 cm chaque année. Elles s’élèvent en effet à 1,50m chez moi Leur légèreté permet de les placer en milieu ou en fond de massif. Je te les conseille vraiment, elles ne m’ont jamais déçue! N’hésite pas à planter des bulbes printaniers au pied!

  2. Oh que je me réjouis de retrouver mon jardin ! j’en ai planté 6 godets en juin
    aussi à mi ombre dans un sol riche et un peu frais.

    Je ne demande que de les voir s’étendre.. les photos sont superbes, sont elles de maitenant dans ton jardin ?

    1. Bonjour Françoise! Profite bien de tes vacances, tu auras certainement de belles surprises au jardin à ton retour! Les anémones sont en fleurs depuis une dizaine de jours environ. Mes photos sont d’hier… ou avant hier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *