❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier ‘Ritausma’ (syn. Polareis, Kamtschatka)

Ce vigoureux rosier rugueux se trouve dans le jardin de Grany.
A l’origine, il s’appelle Ritausma mais il est souvent commercialisé sous les noms Polareis ou Kamschatka.
Il porte d’innombrables bouquets de fleurs rose doux pâlissant presque au blanc, dont les pétales fins comme de la soie contrastent avec l’épais feuillage gaufré, très sain.
Selon la manière dont on le taille, il forme un gros buisson robuste et dense de 100 à 150 cm en tout sens, voire de 2 m et plus si on le laisse libre.
Il a été créé dans les années soixante en Lettonie, c’est dire qu’il est très résistant au froid!

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka, obtenteur Dr Dzidra Alfredovna Rieksta (Lettonie), 1963, Arbuste de 1 à 2 m et + en tout sens, indemne de maladies, fleurs moyennes (6 cm), légèrement parfumé**, pas de fructification, un peu remontant, Très résistant au froid (-35°C), Soleil, mi-ombre, Tout sol

Sa plus généreuse floraison est en juin et juillet et il remonte un peu avec un deuxième pic de floraison pendant la saison.

Les boutons s’ouvrent d’abord avec une jolie pointe de vert.
Ses fleurs de 6 cm, doubles et un peu lâches, ont environ 25 pétales d’un délicat rose nacré. Elles sont réunies en gros bouquets au parfum modéré.
La couleur change avec l’épanouissement mais aussi avec l’intensité du soleil.

Il ne fructifie pas.

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka (crédit photo Mo Sa)

Les branches fortement épineuses portent un feuillage gaufré, typique des Rugosa.

Comme tous les Rosa rugosa, il multiplie les qualités: Gros buisson dense et équilibré qui ne se dégarnit pas dans le bas, une grande résistance au froid et aux embruns, indemne de maladies, bonne adaptation aux sols sablonneux et à la sécheresse, un feuillage coriace qui ne plaît pas trop aux chenilles et autres petits ravageurs, et qui se teinte de jaune en automne.

Les rosiers rugueux ont néanmoins tendance à drageonner c’est-à-dire produire des pousses à distance du pied mère. Cela sera un avantage dans une haie défensive mais en revanche, il faudra arracher ces drageons si on ne veut pas que l’arbuste devienne trop imposant avec le temps.

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka (crédit photo du pépiniériste Daniel Schmitz)

Où l’installer?

Il se plaira bien sûr au soleil mais je trouve que c’est la mi-ombre qui lui sied le mieux, préservant ses coloris délicats.
Il sera à sa place à l’orée d’un petit bosquet ou dans une haie défensive
Comme tous les rosiers rugosa, il est très résistant au froid (-35°C) et s’adapte dans tout sol, même médiocre, sableux, et il supporte les embruns du bord de mer.

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka (crédit photo Grany)

Entretien

Les rosiers rugosa ne nécessitent pas vraiment de taille et c’est tant mieux vu leurs nombreux aiguillons.
On se contentera tout au plus de supprimer les rameaux morts s’il y en a et de raccourcir l’arbuste si nécessaire.

Voici ce qu’en avait dit ma copine Monique : « Kamtschatka n’a jamais reçu le moindre engrais et n’a jamais été taillé mais je vais le faire car il est devenu vraiment trop imposant. Sa floraison est époustouflante et dure presque 2 mois! (moins en cas de canicule et sécheresse trop prolongée). »

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka

Si ça ne suffit pas à vous convaincre, je ne peux rien faire de plus!
A moins de vous dire que c’est ce rosier qui a fait aimer les rugosa à Daniel Schmitz.
Quant à Philippe Brassine de chez Filroses, il dit que c’est l’un des rugosa les plus spectaculaires et qu’il remonte régulièrement durant toute la saison si l’on prend soin d’ôter les fleurs fanées.

rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka (crédit photo Grany)
rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka (crédit photo Grany)
rosa rugosa ‘Ritausma’, syn. ‘Polareis’, syn. Kamtschatka, obtenteur Dr Dzidra Alfredovna Rieksta (Lettonie), 1963, Arbuste de 1 à 2 m et + en tout sens, indemne de maladies, fleurs moyennes (6 cm), légèrement parfumé**, un peu remontant, pas de fructification, Très résistant au froid (-35°C), Soleil, mi-ombre, Tout sol

Voici un article pour découvrir d’autres rosiers rugueux (rosa rugosa)? (clic)

8 commentaires sur “❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier ‘Ritausma’ (syn. Polareis, Kamtschatka)

  1. Merci de votre professionnalisme à avoir repondu à mes questions. Je trouve ce rugosa très beau. Ce colori tendre et aussi resistant au froid c’est extraordinaire. Après résiste-t-il à la sécheresse et à la canicule. Merci si vous pouvez le dire. Bonne journee.

  2. Merci infiniment pour toutes ces informations, je ne connaissais pas ce rugosa…qui présente bien des qualités malgré son absence de fructification …et j’ai bien envie de me laisser tenter!
    Bien à vous,
    Magalie

  3. Merci Malo, pour ce focus! Ce rosier est bcp planté sur les îles de la Mer du Nord – donc, comme tu l’expliques, un signe de sa faculté d’adaptation aux situations en bord de mer. Les embruns ne sont pas faciles à vivre pour nos rosier… Bises à Strasbourg!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.