❤  Focus sur le rosier ‘Cinco de Mayo’ et cie

Quand je l’ai acheté, Cinco de Mayo arborait une teinte lavande cuivrée, irrésistible, au coeur flammé de jaune doux. J’étais pleinement heureuse d’avoir déniché un rosier dans mes couleurs, qui se marierait à merveille avec mon cornus florida ‘Rainbow’ au feuillage si particulier, vert marginé de jaune et se parant de rose et de brique en juillet.  Un mariage audacieux et harmonieux.

rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
Cornus Florida Rainbow

Le jeune feuillage du rosier, sain et brillant, acajou bronzé, présageait d’une belle santé que le temps a confirmé! Aucun traitement n’est requis pour lui!

‘Cinco de Mayo’ est un rosier facile de culture, vigoureux, sain et très remontant. Il se marie joliment avec le feuillage du cornouiller mais également avec le cotinus pourpre.

les jeunes rosiers ‘Cinco de Mayo’ et ‘Alden Biesen’ près du cornus florida ‘Rainbow’

‘Cinquo de Mayo’, m’a conquise par ses grands pétales parfumés au remarquable coloris brique aux reflets cuivrés et lavande à l’épanouissement, avec un coeur jaune. Inouï.
Sa floraison extrêmement abondante et très remontante, recouvre tout le feuillage aux jeunes pousses pourpres.
Un rosier arbustif de 120 x 90 cm, parfait pour mon massif, dont les reflets lavandes rehausseront aussi, au passage, le bleu des agapanthes en bordure.
Parfaitement sain et rustique, il pourrait se passer de traitement.

rosier ‘Cinco de Mayo’

A l’éclosion, la couleur est tout autre… Lorsque les boutons suivants ont éclos, j’ai été surprise par la teinte rouge virant au brun cuivré. C’est réellement un rosier aux coloris surprenants, avec des reflets lavandes en fin de floraison. Mais ce ne sont plus là « mes » couleurs et je n’ai malheureusement plus jamais retrouvé les roses lavandes telles que je les avais aimées sur le rosier en pépinière. C’est probablement dû à la terre…
Après quelques temps, le rosier a donc déménagé… chez mes parents!

rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’

L’association de couleurs sur un même rosier est… surprenante!

rosier ‘Cinco de Mayo’

Toujours est-il que Cinco ne cesse de m’étonner. C’est tout un jeu de séduction quand il se pare de tels bouquets de fleurs doubles ébouriffées aux riches nuances. Il parvient à me charmer!

Malgré un départ au ras des pâquerettes au sortir d’un premier hiver très rigoureux, il s’est montré d’une belle vigueur pour reprendre du poil de la bête! Il est donné résistant à -20°! Mais il est bon, à mon avis, de le planter dans un endroit abrité, au soleil.

Dès son deuxième été, ce rosier floribunda au doux parfum de pomme a fleuri presque sans discontinuer.  Il devrait atteindre 120 x 90 cm.
Très florifère et sain, il a obtenu en 2009 le prix AAR (All-America Rose Selection).

cornus florida ‘Rainbow’ et rosier ‘Cinco de Mayo’

A l’automne, le cornus florida ‘Rainbow’ joue au caméléon, teintant son feuillage du même rouge. L’ensemble est harmonieux.

rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier ‘Lady of Shalott’ et ‘Cinco de Mayo’ avec geum chil. ‘Mrs Bradshaw’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo' et salvia nem. 'Schneehügel'
rosier ‘Cinco de Mayo’ et salvia nem. ‘Schneehügel’
rosier ‘Cinco de Mayo’ et salvia nem. ‘Schneehügel’
rosier ‘Cinco de Mayo’ et géranium pyrenaicum album
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Lady of Shalott' et 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Lady of Shalott’ et ‘Cinco de Mayo’ avec geum chil. ‘Mrs Bradshaw’
ancolie et geum chil. 'Mrs Bradshaw'
ancolie et geum chil. ‘Mrs Bradshaw’
rosier ‘Ghislaine de Féligonde’, ‘Lady of Shalott’ et ‘Cinco de Mayo’ avec geum chil. ‘Mrs Bradshaw’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’
rosier 'Cinco de Mayo'
rosier ‘Cinco de Mayo’

11 commentaires sur “❤  Focus sur le rosier ‘Cinco de Mayo’ et cie

  1. Bonjour, En voilà un que je voulais aller chercher, Philippe Brassine a préféré me mettre Herzogin Frederieke qui est magnifique aussi..
    Et pourtant je regrette beaucoup de ne pas l’avoir, dans un groupe de rosiers rouges et oranges et un peu tout .. il y a une place qu’il l’attent
    Et surtout quand on voit des photos aussi jolies ! C’est aussi pour moi une bonne nouvelle que de savoir qu’il fleuri tout l’été.. Merci

  2. Même si ma préférence ne va pas aux rosiers aux couleurs vives, celui-ci me plaît beaucoup. Et l’association avec le Cornus est à mes yeux, très réussie.
    Je vais noter le nom de ce beau rosier (si jamais il croise mon chemin…).
    Bonne journée, Malorie.

  3. Spontanément, je n’irais pas vers ce genre de ton mais c’est un fait incontestable, l’association avec le cornus est très jolie et Alden Biesen adoucit l’ensemble. Peut-être que le plein soleil accentue son côté plus rouge-brun ?
    Bonne journée, Malo !

  4. C’est le genre de rosier qui ne laisse jamais indifférent mais si c’est pour le détester ! personnellement je l’aime bien 🙂 il est sur ma liste, pas dans les premières places mais il est trop spécial pour ne pas avoir envie de le posséder !
    Bonne journée
    Lydie

  5. On a démarré la saison avec Cinco de Mayo, c’est vrai qu’il est attirant et déconcertant à la fois, passant du pourpre au rouge brique et vers la fin à des nuances violacées bleutées rose.
    Nous retenons surtout sa floraison abondante et permanente. Comme on a peur de rien, nous pensons l’associer à Burgundy Ice, histoire de mettre le feu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.