Rétrospective de l’année 2019 au jardin

En janvier, les hellébores sont en fleurs, les feuillages persistants assurent le décor.
Je commence la taille des rosiers lianes.
Par la fenêtre, je guette les oiseaux qui viennent aux mangeoires.
A la fin du mois, le jardin s’est couvert d’un manteau blanc. Bien vite saccagé par Nala, il a quand même tenu toute la semaine. La neige a incité les oiseaux à s’approcher de la maison. L’occasion de faire la connaissance de petits hôtes de mon jardin que je n’avais pas l’habitude d’observer: l’accenteur mouchet, le troglodyte mignon et la grive mauvis!

mésange charbonnière et verdier d’Europe

Février, les hellébores, les perce-neige, les petits iris, les premiers crocus fleurissent.
On découvre les jeunes pousses de sedum, quelques semis spontanés…
Les miscanthus restent décoratifs.
Je poursuis la taille des rosiers lianes et de la glycine.
Le printemps prend de l’avance : les 15 derniers jours de février nous avions entre 15° et 20°!

mon premier perce-neige double, ravissant!

Mars commence avec le vent, la pluie, les dernières giboulées, c’est de saison après tout!
Mais on avait plus de 21° au thermomètre le premier jour du printemps! Les vivaces en éveil, les jeunes pousses sur les arbustes, les bulbes qui pointent, les abeilles qui butinent, une mésange fait son nid…
Je finis le nettoyage des vivaces sèches, la taille des rosiers, les bordures des massifs…
Je suis complètement sous le charme de ces nouveaux narcisses ébouriffés plantés à l’automne!

narcisses ‘Rip van Winkle’ et le feuillage de géranium oxonianum ‘Katherine Adèle’

En avril, le viburnum plicatum ‘Mariesii’ est bien amoché par la zeuzère mais le rosier ‘Hugonis’ est un véritable soleil au jardin!
Soleil et pluies boostent les plantes! L’abelia, les lilas, la clématite montana, les choisya et la glycine embaument! Les parfums sont partout au jardin! Mon nouveau skimmia japonica ‘Kew Green’ m’a offert sa première fleur très parfumée!
Le bassin accueille une grenouille! Le potager reprend du service. Nala creuse des trous dans la pelouse!

Mai… De nouveaux érables arrivent au jardin mais c’est le cornus florida ‘Rainbow’ en habits d’or qui reste le véritable point de mire au fond du jardin.
Les alliums, les annuelles, les ancolies sont en fleurs. Et déjà, les premières roses s’épanouissent!
Ma petite azalée ‘Schneewittchen’ n’en finit pas de fleurir…

azalée ‘Schneewittchen’

En juin, sécheresse et canicule sévissent mais le jardin tient le coup grâce au paillage et… à l’absence de tonte pour la pelouse!
Les clématites explosent, les hydrangea fleurissent, les rosiers se succèdent, c’est le temps des pavots et des hémérocalles,…

Juillet! Début du mois, avec la canicule, on file au jardin tôt, ou tard, en évitant les heures les plus chaudes. La deuxième quinzaine de juillet, les températures sont plus supportables mais c’est toujours très sec.  Les hémérocalles sont moins florifères, les annuelles peinent un peu, mais les clématites et les hydrangea fleurissent, certains rosiers encore…

En août, plusieurs arbustes gardent les stigmates de la canicule mais ce mois-ci est déjà plus agréable grâce à l’alternance de pluie et de soleil.
Mon chéri et Hugo construisent un appentis pour abriter mes plants de tomates.
La pyrale dévaste mes buis… Mais par ailleurs, certaines floraisons sont encore généreuses: sedum, clématites, rudbeckia, anémones du Japon, hydrangea, teucrium, persicaires… et les nymphea dans le petit bassin! Et les rosiers qui remontent!

rosier ‘Scepter’d Isle’ près du muret au bord de la terrasse

En septembre, on récolte de belles petites tomates cerises et beaucoup de rhubarbe!
Coup de coeur pour le rudbeckia ‘Goldsturm’, une vivace à grandes fleurs mellifères, jaune citron, oui, jaunes! Je trouve qu’elle égaie les massifs de la fin de l’été à l’automne et accompagne à merveille les asters, les sedums, les persicaires, etc.

floraison jaune du Rudbeckia fulgida ‘Goldsturm’

En octobre, les feuillages se colorent, les chrysanthèmes prennent le relais des derniers asters, les rosiers jettent leurs derniers feux.
J’ai décroché les nichoirs pour les nettoyer avant l’hiver. Dans l’un d’eux, j’ai retrouvé des oeufs non éclos. Les parents ont peut-être été dérangés ou pris par un prédateur?

Puis vient Novembre. Les chrysanthemes vivaces prolongent les plaisirs du jardin!  Les graminées jouent avec les rayons du soleil. Les feuillages rougeoyants ou dorés me comblent! Les cynorrhodons des rosiers défleuris sont jolis sous le givre matinal. Nous plantons un joli pommetier pour nourrir les oiseaux.
Mais notre Timinou s’en va pour toujours…

Décembre enfin… Aux premiers froids, je recommence à nourrir les oiseaux qui me rendent visite… La boucle est bouclée 😉

le rouge-gorge

14 commentaires sur “Rétrospective de l’année 2019 au jardin

  1. Une jolie rétrospective… Ca fait du bien de voir nos jardins dans leurs beaux atours et c’est réconfortant de savoir que les mois prochains seront pareils – ou presque!
    Merci, j’ai passé un moment fort agréable!

    1. On a beau dire, chaque année on oublie le foisonnement estival et on se le remémore avec plaisir en regardant les photos! Ça paraît presque irréel qu’il puisse à nouveau être si fleuri dans seulement quelques semaines! Est-ce possible? 😉

    1. Bonjour,
      J’ouvrirai mon jardin le dimanche 7 juin, sur inscription. Je viens de publier un article sur mon blog pour en parler…
      Vous habitez aussi la région de Gembloux?
      Au plaisir de vous rencontrer peut-être en juin 😉

  2. Une année tout en fleurs ! Une autre commence avec la floraison des hellébores. J’ai commencé à couper le feuillage.
    2019 n’a pas été une très bonne année pour le jardin ! J’espère que 2020 sera meilleure.
    Merci pour cette rétrospective !

  3. bonjour Malorie,
    Jolie rétrospective qui fait du bien.
    Novembre du être triste chez vous. Pour nous c’était en octobre après 21 ans de présence.
    Belle année jardinesque.
    Lydie

  4. ton jardin est toujours pour moi une référence..que de jolies floraisons, ton jardin te rend toute ta passion..
    Timinou a été heureux dans ce jardin, j’en suis sûre, quel tristesse quand ils nous quitte ces petits compagnons..ici c’est Misti ma douce qui est partie aussi pour très loin début décembre..
    bises Malo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *