Retour sur un coaching-jardin, 5 ans après…

C’est en 2014 que j’ai réaménagé ce massif chez mamy et bon-papa. Aujourd’hui, les rosiers ont atteint une belle maturité et ces tonalités joyeuses et lumineuses sont un régal pour les yeux!  Pour l’instant, ‘Lady of Shalott’ tient le premier rôle mais à l’arrière plan, ‘Ghislaine de Féligonde’ est déjà très prometteuse! Ses teintes plus douces éclaircissent la scène. Je n’avais pas pris mon appareil photos et je m’en suis mordu les doigts mais le téléphone portable a fait de son mieux!
J’ai pris un tas de photos tant ce mariage me plaisait!

Evidemment, on a aussi un peu désherbé, pincé les asters et les camomilles, limité un peu les semis de géraniums…

rosa ‘Lady of Shalott’

rosa ‘Lady of Shalott’

Les géranium pyrenaïcum album entoure le rosier d’un nuage de fleurettes blanches, élégant et léger.

Quelques discrètes notes de rose se mêlent à tout ça assez harmonieusement : ancolies, valérianes, géranium vivace…

J’envie ce bel ensemble d’allure naturelle, avec les grandes marguerites!

rosier ‘Burgundy Ice’
rosier ‘Burgundy Ice’
rosier ‘Burgundy Ice’

Le désherbage a été assez rapide. Dans un massif densément planté, il reste peu de places pour les herbes indésirables.
De plus, avec le paillis installé, ces adventices ne s’enracinent pas trop profondément et s’arrachent aisément.
Le tout, c’est de savoir identifier les plantes qu’il faut enlever…

coaching jardin

Les premières pivoines déploient leurs corolles parfumées, on attend les hémérocalles et la potentille qui fleurira tout l’été…
Puis les achillées, l’agastache, les asters, les sedums… Les floraisons ne vont pas manquer! Mais quand j’y retournerai, je prendrai mon appareil photos, c’est sûr!

10 commentaires sur “Retour sur un coaching-jardin, 5 ans après…

  1. C’est toujours agréable de voir ce que devient un jardin après quelques années Ton « coaching » est très réussi.
    Bisous

  2. Encore une belle création! Tu ne nous ferais pas un « avant-après » de tes oeuvres? J’en suis très friande, on se rend mieux compte de ce que peut devenir un coin déserté ou simplement avec de la pelouse 😀

  3. Très beau jardin, beaux rosiers, les géraniums se marient bien avec les roses, j’ai pour ma part planté le géranium »Rozanne » parmi les rosiers »Gertrude Jekyll »,  »Yolande d’Aragon » et  »Double Delight », un lavandin cotoie le rosier  »The Mac Cartney Rose », un Daphné  »Eternal Fragrance » est l’écrin parfumé d’un rosier pleureur  »New Dawn » , des lis asiatiques jaunes contrastent un rosier  »Rose Gaujard », un jasmin officinal surplombe le rosier  »Pascali » tandis que des arums et un pavot d’orient orange tiennent compagnie au rosier  »Louis de Funes », un Fuschsia de Magellan voisine le rosier  » Roseraie de l’Hay », le rosier  »Joseph’s Coat » est entouré de Gauras, le rosier tige  »Liparfum »distille ses effluves à un Delphinium, des lupins et un Dahlia, plus loin nous avons pele mèle  »Fuschsia Meillandécor »,  »Dame de Coeur »,  »Sumer Song »,  »Rose de Rescht »,  »Rumba »,  »Hansa »  »Sweet Love » et  »Westerland » parmi des arbustes de printemps et d’été tandis que  »The Poet’s Wife » et  »Papa Meilland » partagent la vedette avec des rudbeckias »Fatal attraction » et Tangerine Dream » et Helenium  »Moerheim Beauty »et enfin les rosiers  »Joro » et  »Amber Queen » sot en compagnie d’un genet d’Espagne et un Weigela.
    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *