lysimachia nummularia ‘aurea’, lumineuse plante de berges!

Ce lumineux couvre-sol d’à peine 5 cm de haut borde aujourd’hui le petit bassin…
Elle se plaît ainsi installée sur les berges où ses feuilles s’en vont régulièrement flotter sur l’eau.

la lysimachia nummularia aurea (herbe aux écus), couvre-sol au feuillage doré, sur les berges du bassin
Malgré les avertissements au sujet de sa capacité à s’étendre, je dois dire que j’arrive sans effort à la contenir ici, en plein soleil. Je dois juste la rattraper quand elle veut plonger.  C’est assez joli cela dit mais notre petit bassin est déjà assez végétalisé…
Plantée au bord du bassin, elle est souvent piétinée mais peu importe, la plante est robuste. 
lysimachia nummularia aurea au bord du bassin

Où la planter?

Cette vivace tapissante à petites feuilles rondes se plaît dans tous sol riche et assez humide, quelle que soit l’exposition.
Son feuillage très découpé, qui évoque une mini fougère, éclaire à merveille une berge de bassin ensoleillée comme une bordure de massif plus ombragé ou même une rocaille fraîche.
Elle forme rapidement un bon couvre-sol en massif de vivaces (8 cm x 100 cm) et illumine aussi bien les potées d’annuelles estivales.

La Lysimachia mummularia est donc une vivace facile de culture et robuste! Même si elle préfère les sols riches, argileux à humides et une exposition mi-ombragée, elle tolère néanmoins un sol plus sec.  Le plein soleil est possible, comme chez moi, pour peu que le sol soit frais.

lysimachia nummularia aurea au bord du bassin

Quel entretien?

Cette lysimaque ne nécessite aucun entretien si elle est dans un sol assez frais.

Evidemment, il est parfois nécessaire de contrôler son développement et, en sol sec, il faudra arroser l’été…

Comme je n’aime pas trop sa petite floraison jaune, pourtant assez discrète (8cm de haut) en juillet-août, je la supprime parfois. Question de goût! De toute façon, elle n’intéresse pas non plus les butineurs…
J’ai lu que le feuillage plaisait aux limaces mais je n’ai jamais constaté aucun dégât.

Comment la multiplier?

Elle se propage par stolons: ses tiges prostrées s’enracinent au contact des sols humides. Il est ainsi facile de la multiplier ou de la partager avec les amis…
D’ailleurs, il y a quelques temps, c’est Geneviève qui m’avait envoyé par la poste plusieurs petites pousses de cette lysimaque dorée que j’admirais tant chez elle…

L’hiver, elle prend de belles teintez rousses…

lysimachia nummularia
lysimachia nummularia

8 commentaires sur “lysimachia nummularia ‘aurea’, lumineuse plante de berges!

  1. tu peux aussi en mettre dans des compositions en pots, c’est très joli. Bien sûr comme tous les lysimaques, c’est un peu comme le lait sur le feu, ça a vite fait de déborder…..
    mais bon ça permet de beaux contrastes au jardin.

    1. Il faut être attentif… Mais les racines sont quand même plus faciles à arracher que celles des acorus ou des lamier.
      J’aime tellement cette luminosité qu’elles apportent que je me sens prête à les dompter!
      Je note pour les compositions en pot. On ne sait jamais…

  2. Merci ! On m’a donné de cette jolie rampante acide il y a un moment et je ne savais la nommer. Grâce à vous, j’ai appris quelque chose ….et en bonne (j’espère) prof, j’adore apprendre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *