Hebe pinguifolia, véronique arbustive

Les Hebe ou véroniques arbustives sont des plantes faciles d’entretien à condition de trouver une place qui leur convient, à l’abri des grands froids, au soleil ou à mi-ombre, idéalement dans un sol ordinaire et drainant, mais ils tolèrent un sol pauvre et caillouteux.
De rusticité moyenne, il est préférable de les protéger pendant les premiers hivers si on veut les garder!

Mais une fois bien installé en pleine terre, c’est un petit arbuste précieux pour son port compact et son joli petit feuillage persistant, vert glauque.
Il forme rapidement un large coussin couvre-sol qui souligne à merveille une bordure, sans jamais nécessiter de taille et sans demander le moindre entretien.  Cela dit, la taille est possible, après la floraison, si on veut le réduire légèrement…  En effet, sur la plupart des sites on le donne à 40×90 cm mais chez moi, il atteint 70 x 120 cm.

Il trouvera aussi toute sa place dans une rocaille.   

hebe pinguifolia

Au sortir de l’hiver, il trouve un compagnon idéal auprès d’une hellébore en fleurs et de quelques saxifrages.
Le coussin écartelé sous le poids des dernières neiges se regonflera bien vite…

hebe pinguifolia et hellébore

Après sa floraison, l’hellébore apporte encore un contraste intéressant par son large feuillage vert sombre.

Il sera joli aussi en compagnie de quelques graminées. Ici un léger stipa tenuifolia…

stipa tenuifolia et hebe pinguifolia entourés de roses

Ce petit arbuste se pare de fleurs blanches en mai-juin.

hebe pinguifolia

 

rosa ‘Princesse Alexandra of Kent’, et hebe pinguifolia, entourés de nigelles et d’ancolies

J’ai perdu mon vieil hebe pinguifolia lors du glacial hiver 2012 mais je me suis empressée d’en replanter un au même endroit.  Malgré sa rusticité moyenne, cet arbuste a tant de qualités que j’en suis une fan inconditionnelle!
L’arbuste a donc 5 ans cette année dans mon jardin.

 

rosa ‘Princesse Alexandra of Kent’, hebe pinguifolia, rosa ‘Little White Pet’, hellébore et rosa ‘Scepter’d Isle’

 

Mon premier hebe m’avait été offert dans une composition en jardinière d’hiver et je l’avais repiqué en pleine terre dès le printemps. En effet, on utilise souvent les véroniques arbustives en potées, avec des vivaces fleuries.
Ces hébé conviennent donc parfaitement pour l’aménagement de balcons et terrasses où une belle poterie les mettra en valeur.

3 commentaires sur “Hebe pinguifolia, véronique arbustive

  1. Je l’ai aussi au jardin et je l’adore…sauf qu’il déborde un peu sur l’escalier de la porte d’entrée. Il se bouture aussi. Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *