🐞 Coccinelle européenne ou coccinelle asiatique?

Les rosiers sont de véritables hôtels à coccinelles.
MAIS, l’ennui, c’est quand ce sont des coccinelles asiatiques  (harmonia axyridis) donc une espèce invasive!
On les reconnaît entre autre à leurs taches mal dessinées et dont le nombre varie.

Il en existe de couleurs différentes (orange, noire, rouge, jaune).

Importées d’Asie dans les années 1980 pour aider à lutter contre les pucerons sans utiliser de pesticides, ces voraces trouvent au jardin un hôtel grand luxe avec buffet petit-déjeuner et dîner à volonté!

La suite est classée X…
Elles s’accouplent avec ardeur, entre les feuilles et les épines!
Le mâle est plus petit que la femelle.

Oui, je sais, c’est du voyeurisme!…

Il semble donc qu’une armada de larves insatiables se régalera bientôt des milliers de pucerons du jardin. Vu sous cet angle, c’est plutôt positif n’est-ce pas!?

MAIS, si ce sont bien des coccinelles asiatiques  (harmonia axyridis), c’est moins bien!
Elles prolifèrent rapidement et fragilisent très fortement les populations de coccinelles locales, sans compter les dégâts sur les cultures de fruits en automne et le fait qu’elles logent dans les maisons en hiver.
Voilà un des meilleurs exemples de lutte biologique mal contrôlée…
Alors, que faut-il faire?

 

Les coccinelles de votre jardin sont-elles de nos bonnes vieilles auxiliaires européennes ou des invasives asiatiques?
Question importante puisque ces dernières, importées d’Asie pour lutter contre les pucerons, se répandent au détriment de la coccinelle européenne.

  • La coccinelle européenne : petite larve à points oranges, coccinelle avec des points bien dessinés (le plus souvent 7) qui reste dehors en hiver. Celle dont les larves sont les plus gourmandes en pucerons est la coccinelle à deux points, moins répandue dans la nature.
  • La coccinelle asiatique : larve avec deux bandes parallèles oranges, coccinelle avec des taches mal dessinées (le nombre varie) qui rentre dans les maisons en hiver. Il en existe de couleurs différentes (orange, noire, rouge,…).
    Si elle ne trouve pas de pucerons, cochenilles ou acariens, la larve dévore les oeufs ou les larves des coccinelles bien de chez nous. Oh la vilaine!
la larve de coccinelle asiatique présente deux bandes parallèles oranges tandis que celle de coccinelle européenne a des petits points oranges

13 commentaires sur “🐞 Coccinelle européenne ou coccinelle asiatique?

  1. Bon ben au moins j’aurai appris quelque chose ! Je ferai bien attention aux larves ! Je garde en favoris l’article que tu nous as linké histoire de me rappeler le temps venu qui est qui !
    Bonne semaine
    Lydie

  2. bonjour ! Les asiatiques provoquent aussi des allergies chez les humains, certains du moins.. demande à moyesii sur le forum de fil roses… nous avons aussi un peu des deux, quand j’étais enfant, coccinelle a été mon surnom, car je les mettais dans des boites d’allumettes lorsqu’elles rentraient l’hiver.. je ne crois donc pas qu’elles puissent seulement se reconnaitre sur le fait qu’elles restent dehors ou qu’elles rentrent. Par contre, les formes et les couleurs sont plus variées chez les asiatiques… et l’odeur !!! nous avons des deux ici.. mais le grenier est infesté d’asiatique depuis quelques années. je les prends dans l’aspirateur, car il y a d’autres insectes et je ne veux pas utiliser de produit

    1. Bonjour Coccinelle! 😉
      Tu m’en apprend encore davantage : les allergies possibles, l’odeur, etc.
      Ca n’a pas l’air simple de lutter contre les asiatiques avec l’aspirateur si elles reviennent depuis plusieurs années! Bon courage!

  3. Et les coccinelles asiatiques ne supportent pas les hiver très froid !
    Il y a quelques années, j’ai eu une invasion de coccinelles asiatiques, mais elles n’ont pas aimé les 2 hivers froids. Et cette année, je me suis rendue compte que les coccinelles européennes étaient très nombreuses et avaient bien ré-investi le jardin. Donc tout est rentré dans l’ordre, même si je croise encore de temps en temps une asiatique. Bonne journée

    1. Il paraît qu’on annonce un hiver rigoureux cette année encore. Les invasives n’y survivront peut-être pas! 😉
      Cette année, j’ai aussi vu de très très nombreuses coccinelles au jardin (et aucun puceron!). J’ai pensé que la météo printanière avait joué en leur faveur… Tant mieux!

  4. Intéressant votre article sur les coccinelles qui répond à notre questionnement sur la présence depuis quelques temps de nombreuses coccinelles à notre porte. Désormais nous comptons leurs points avant de les laisser entrer.

  5. Nous avons vu beaucoup de coccinelles asiatiques l’année dernière, je me suis chargée de les supprimer et cette nous n’en n’avons presque pas vu. Par contre, les coccinelles européennes sont revenues en force. L’insecte qui nous ennuie le plus c’est le hanneton, surtour ses larves qui dévorent les racines des légumes et des plantes.
    Bon week-end
    Nicole

    1. Comment les avez-vous éliminées? Karine a dit que les coccinelles asiatiques ne supportent pas les hivers très froids. C’est peut-être aussi une des raisons de leur diminution chez nous! Une bonne chose!
      Les hannetons ne nous embêtent pas (ou pas encore) ici! Je ne m’en plaidrai pas!
      Bonne fin de WE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *