🦋 Papillon Moro Sphinx

Le papillon Moro-Sphinx butine les fleurs en vol stationnaire. Ses battements d’ailes sont si rapides qu’on les voit Ă  peine et son corps trapu semble immobile au-dessus des fleurs! Il est plutĂŽt difficile Ă  photographier! Du coup, je suis hyper contente d’avoir rĂ©ussi Ă  lui tirer le portrait aujourd’hui!
J’allais pourtant passer mon chemin quand mon regard a Ă©tĂ© attirĂ© par ce papillon qui faisait du sur-place.

papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)
papillon Moro sphinx
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)  en vol stationnaire butinant un phlox paniculata (août 2019)

C’est un petit papillon diurne (4 Ă  5 cm d’envergure). Son corps grisĂątre et velu a des petites taches blanches et ses ailes sont grises et rousses.

papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)

On l’appelle Sphinx colibri car sa trĂšs longue trompe lui permet de butiner les fleurs en vol stationnaire Ă  la façon d’un colibri. Il se rĂ©gale souvent du nectar des plus profondes corolles que les autres insectes ne peuvent pas atteindre.
Il aime particuliĂšrement les fleurs parfumĂ©es, bleues, violettes ou blanches, comme les sauges, les lavandes,…

papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)
papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)

Il passe inlassablement de fleur en fleur. Ce fĂ©roce appĂ©tit lui permet de faire le plein d’Ă©nergie pour effectuer sa longue migration. Il passe l’hiver surtout en Afrique du Nord.
Chez nous, on le voit habituellement voler d’avril-mai Ă  aoĂ»t-septembre.

papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)

Excellent pollinisateur, il peut passer plusieurs jours dans le mĂȘme jardin si il y trouve des fleurs nectarifĂšres (verveines, phlox, fausse valĂ©riane, la giroflĂ©e ‘Bowles Mauve’
).
En revanche, sa trompe peut rester coincĂ©e dans les fleurs roses de l’onagre (Oenothera speciosa), ce qui le condamne Ă  mourir d’épuisement!

papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (20 avril 2020)
papillon Moro sphinx
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum) en vol stationnaire butinant un phlox paniculata

Le saviez-vous ?

Record de vitesse, ce papillon est un des plus rapides au monde! Il peut atteindre 50 km/h, à raison de 75 battements d’ailes par seconde,.
Record de longévité, le moro-sphinx peut vivre deux ans!

papillon Moro sphinx
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum
papillon Moro sphinx
papillon  Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)  en vol stationnaire butinant un phlox paniculata

La plante hĂŽte est principalement le galium (aspĂ©rule) mais la femelle peut aussi pondre sur des valĂ©rianes, des oeillets, des silĂšnes, des stellaires ou d’autres plantes de la famille des Rubiaceae comme la cruccianella.
Elle y dĂ©pose ses Ɠufs verts, par un ou par deux, en mai et en juillet/aoĂ»t (2 gĂ©nĂ©rations par an).
On peut donc particuliĂšrement observer les chenilles en mai et en aoĂ»t. D’abord vert pĂąle puis marron, on la distingue surtout Ă  la corne foncĂ©e avec une pointe orangĂ©e, sur ses fesses!
La nymphose s’effectue ensuite sous un tas de feuilles mortes et au bout d’un mois, le papillon sort de sa chrysalide.
La premiĂšre gĂ©nĂ©ration migrera vers le Grand Sud, la seconde passera l’hiver sous forme de cocon pour Ă©clore au printemps.

Phuopsis Stylosa (cruccianella)
Phuopsis Stylosa (cruccianella) au bord du bassin
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum) en vol stationnaire qui butine un erysimum
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum) en vol stationnaire qui butine un erysimum
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum (avril 2020)
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri en vol stationnaire qui butine un erysimum (avril 2020)
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum
Papillon Moro-sphinx, Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum)
papillon Moro sphinx qui butine un erysimum

12 commentaires sur “🦋 Papillon Moro Sphinx

  1. Bonjour Malorie ! C’est donc ça ce drĂŽle d’insecte… ObservĂ© rĂ©cemment Ă  Kerusten. Un papillon… migrateur… qui vit 2 ans ! Et bien, on en apprend des choses ! Mais que la nature est belle.

  2. Il y en a Ă©normĂ©ment dans mon jardin (rĂ©gion Val de Loire) oĂč certains les nomment « oiseaux-mouches » carrĂ©ment !!
    Je les observe toujours avec plaisir

  3. Bonjour Malo Bravo pour vos photos il est ici au jardin dans les lavatĂšres .C’est un rapide je vois Que des vies courtes les beaux papillons .
    Beau weekend Malo et merci de tout les articles ou aprĂšs la lecture je suis plus Ă©rudite …..

  4. Donc si je comprends bien , tu t’es dit  » Aujourd’hui , je photographie le Moro , je rĂšgle sur ‘ sport ‘ et j’attends !  » … Je suis morte de rire 😉 !!!!!!!….. ( faut bien se marrer un peu … gros bisou ! )

    1. C’est lui qui s’est dit en me voyant, « Tiens, elle est lĂ , je vais aller m’exhiber prĂšs d’elle. Courir chercher son appareil photos ne peut pas lui faire de tort, ça lui fera du sport! »
      Alors j’ai couru, et quand je suis revenue il Ă©tait toujours lĂ … 😉

  5. Bonjour Malorie, merci pour ce belle article et ces superbes photos. Tout comme Sylvie, j’en observe trĂšs souvent dans mon jardin en Val de Loire ! Mes clichĂ©s ne sont pas aussi bien rĂ©ussis que les vĂŽtres, je finis souvent par lĂącher mon appareil pour contempler ces curiositĂ©s vĂ©loces 🙂
    Une trÚs belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *