🐝 Petites bêtes…

Les abeilles en butinant viennent polliniser les fleurs. Les syrphes aussi, tandis que leurs larves dévorent des centaines de pucerons. Les coccinelles commencent à pondre et leurs larves, bientôt, mangeront les pucerons également. Certains pucerons sont déjà parasités par les larves d’aphidius… Tout ce petit monde se débrouille plutôt bien!

Les butineurs s’activent… Ce sont des auxiliaires du jardinier puisqu’ils pollinisent les fleurs, notamment celles des fruitiers.

La coccinelle est la plus connue des prédatrices de pucerons. Elle en mange plusieurs dizaines par jour. Mais ce sont ses larves les plus goulues! Elles mangent plusieurs centaines de pucerons au cours de leur stade larvaire.
Pour attirer les coccinelles au jardin, laissez un petit coin avec des orties ou de la tanaisie qui sont leurs plantes hôtes fétiches (elles y pondent leurs oeufs).

Coccinelle sur fleur de cerfeuil sauvage

La syrphe est aussi un insecte pollinisateur. Ce sont en réalité des mouches rayées comme des petites abeilles. Il en existe différentes espèces. Elles ont la particularité de voler en faisant du “sur-place”.
Les syrphes pondent leurs microscopiques œufs blancs, solitaires, au milieu des colonies de pucerons. Les larves sont des grandes prédatrices de pucerons.

Syrphe
Syrphe porte-plume

Il existe différentes sortes de syrphe et leurs larves ne sont pas identiques.
Le syrphe ceinturé a une larve gris-blanc translucide, d’autres ont une larve vert pomme…
Dans tous les cas, elles ressemblent à de petites sangues sans pattes ni tête.
Pendant les 10 jours que dure leur stade larvaire, elles dévorent des centaines de pucerons et de cochenilles (elles sucent le contenu de leur corps et ne laissent que la peau).

Larve de syrphe, prédatrice de pucerons et cochenilles
Larve de syrphe, prédatrice de pucerons et cochenilles
Larve de syrphe, prédatrice de pucerons et cochenilles

Pupe de syrphe. Cela correspond au stade de nymphose de la larve qui se transforme en syrphe adulte.
Coccinelle
Un chat du voisinage qui squatte notre jardin
Papillon piéride sur Lunaria variegata
Elle étanche sa soif avec le miellat sucré sécrété par le bouton de pivoine
Elle étanche sa soif avec le miellat sucré sécrété par le bouton de pivoine
Coccinelle et larve de syrphe
La coccinelle à damier – Propylea quatuordecimpunctata, jaune et noire avec des motifs carrés, (4 à 6 mm)

L’aphidius est une sorte de petite guêpe minuscule, comme un petit moucheron noir, dont la femelle pond plusieurs centaines d’œufs directement à l’intérieur du corps des pucerons, à raison d’un oeuf par puceron. La larve qui parasite le puceron le colle à la feuille hôte, le transformant en une momie obèse et beige-doré, et elle le mange de l’intérieur…

Une momie de puceron, c’est un puceron parasité par une larve d’aphidius, sorte de petite guêpe noire, de 4mm environ, qui a pondu directement dans le corps du puceron.
Momies de pucerons parasités par une larve d’aphidius. C’est la première fois que j’en vois des noires…
Œufs de coccinelle pondus au revers d’une feuille de tilleul
Une toute petite pluie ce lundi a fait sortir les escargots…

5 commentaires sur “🐝 Petites bêtes…

  1. Bonjour Malo,
    Un grand merci pour vos envois de photos de jardin et d’insectes. J’ai une petite faveur à vous demander. Je fais des randonnées botaniques régulièrement et il existe une appli Plantnet.org qui renseigne sur le nom d’une plante photographiée. Vous avez une grande connaissances des insectes, connaîtriez-vous une appli analogue pour les reconnaître ? J’ai installé cette année un nichoir à mésanges charbonnières qui a été vite squatté par des « guêpes », comme il est près de ma terrasse et que nous mangeons dehors en été, je l’ai détruit au pyrèthre végétal mais j’ai un doute en voyant vos photos de syrphes. D’avance merci et bon jardinage, ici à Nantes on est sous l’orage bienfaisant. Belle journée. Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.