🌳 A l’ombre de l’heptacodium miconioĂŻdes

En 2016, nous avons plantĂ© un arbre au bord du chemin de Park AllĂ©e, pour ombrager un peu la fenĂȘtre du bureau de mon Homme, plein sud.
L’idĂ©e est donc de dĂ©gager le tronc sur une belle hauteur pour laisser passer le regard par la fenĂȘtre, mais que la ramure de l’arbre filtre les rayons du soleil afin de garder un peu de fraĂźcheur dans la piĂšce, l’Ă©tĂ©.
Quitte Ă  dĂ©gager ainsi le tronc, autant que l’Ă©corce soit jolie…
Nous avons donc choisi un jeune heptacodium miconioïdes.

mon jeune heptacodium miconioides Ă  2 ans, au bord de Park AllĂ©e, devant la fenĂȘtre du bureau

Ses nombreux atouts

Sa floraison tardive et mellifĂšre est son principal attrait: peu d’arbustes fleurissent en septembre, attirant les abeilles et les papillons.
Il se couvre de panicules de petites fleurs blanches qui sentent le jasmin.  J’aurais aimĂ© qu’il exhale son parfum alentours mais pour ĂȘtre franche, il faut mettre le nez dans les fleurs…
Peut-ĂȘtre en profiterons-nous mieux quand il sera plus grand?…

sur une fleur de l’heptacodium miconioides (syn. jasminoĂŻdes)
floraison de l'heptacodium
floraison de l’heptacodium

Cette annĂ©e Ă©tant exceptionnellement chaude, avec une trĂšs douce arriĂšre saison, j’ai enfin le plaisir de voir les fleurs fanĂ©es cĂ©der la place aux calices rose-rouge, dignes d’une seconde floraison et dĂ©coratifs jusqu’en octobre-novembre
 C’est hĂ©las assez rare sous notre climat : le gel arrive souvent trop hĂątivement. Je suis d’autant plus ravie d’en profiter pour son troisiĂšme automne au jardin!

heptacodium miconioides
heptacodium miconioides

Les grandes feuilles pointues de 10 cm de long, vertes, Ă©troites et incurvĂ©es, sont trĂšs originales. Chez moi, le feuillage tombe tard Ă  l’automne mais sans rĂ©el changement de couleur. Dans les rĂ©gions oĂč les automnes se prolongent davantage, il prend de belles teintes chaudes.

heptacodium miconioides
heptacodium miconioides

Avec l’Ăąge, sa belle Ă©corce beige s’exfolie. Elle sera mise en valeur si on Ă©lĂšve l’arbuste en cĂ©pĂ©e (plusieurs troncs) en dĂ©gageant les branches faibles qui encombrent les troncs.

avec l’Ăąge, l’Ă©corce de l’heptacodium s’exfolie
heptacodium miconioides, Ă©corce
heptacodium miconioides, Ă©corce

Une culture simple

L’heptacodium s’adapte Ă  la plupart des sols bien drainĂ©s et plutĂŽt acides qu’alcalins, dans les emplacements ensoleillĂ©s à mi-ombragĂ©s.
Il semble toutefois plus heureux dans un sol riche et humide, mĂȘme si les plants bien Ă©tablis tolĂšrent la sĂ©cheresse.  Le mien, pour sa troisiĂšme annĂ©e, n’a pas nĂ©cessitĂ© d’arrosage lors de cet Ă©tĂ© caniculaire et trĂšs sec.

Il est trĂšs rustique et supporte bien le vent.

C’est un superbe arbuste que l’on peut mettre dans une haie.
Dans mon jardin, je l’ai intĂ©grĂ© dans un parterre, au bord du chemin pavĂ©, au milieu de vivaces qui mettent en valeur son Ă©corce: campanules, gĂ©rĂ©nium, aster, pennisetum, persicaria,…

heptacodium miconioides

Comment le tailler?

Il ne nĂ©cessite pas de taille pour bien pousser et fleurir, mais il la supporte trĂšs bien. C’est un arbuste ou petit arbre Ă  croissance assez rapide, au port Ă©rigĂ©. Selon la taille effectuĂ©e, il peut atteindre 2,5 Ă  8 m x 3 m d’Ă©talement.  La taille, si nĂ©cessaire, se fait au printemps.

Dans mon jardin, je le veux en arbre donc je le taille de façon Ă  lui donner une silhouette plus Ă©lancĂ©e, en supprimant les branches basses.  J’avoue que son port naturellement dĂ©gingandĂ© ne me facilite pas vraiment la tĂąche.

Il est plus facile de le maintenir en buisson rond de 2,50 m Ă  3 m, en supprimant chaque printemps les branches les plus hautes.
Il a un port naturel Ă©vasĂ© car le tronc donne naissance, trĂšs bas, Ă  plusieurs branches latĂ©rales. Par consĂ©quent, il se prĂȘte bien Ă  la taille en transparence. Il est intĂ©ressant de le monter en gobelet avec 3 ou 4 troncs, avec l’Ă©corce bien dĂ©gagĂ©e pour la mettre en valeur.

heptacodium miconioides
heptacodium miconioides dans la roseraie ‘AndrĂ© Eve’ Ă  Chilleurs aux Bois
Heptacodium taillé en arbuste de 250 dm dans la roseraie Roses André Eve à Chilleurs-aux-Bois

A vous de choisir la maniĂšre de le mener: en gros arbuste touffu ou en arbre Ă  la charpente aĂ©rĂ©e. Si on veut changer d’avis, il suffit de le recouper…

Mon jeune heptacodium cet été, au bord de Park Allée

 

Park allĂ©e, bordĂ© du bel heptacodium miconioides (Ă  droite). On voit aussi l’amĂ©lanchier taillĂ© en transparence (Ă  gauche)
heptacodium miconioides
trichius sur les fleurs de l'heptacodium miconoides
trichius sur les fleurs de l’heptacodium miconoides
heptacodium miconioides
heptacodium miconioides
heptacodium miconioides
heptacodium miconioides (2020)

36 commentaires sur “🌳 A l’ombre de l’heptacodium miconioĂŻdes

  1. J’ai dĂ©couvert cet arbre l’an dernier dans un magazine. La description m’a tellement plu que je viens d’en installer un au jardin. C’est vrai que les feuilles changent de couleurs et que son Ă©corce est trĂšs intĂ©ressante. Merci pour ton partage et bon lundi

    1. Nous en avons plantĂ© un en mai et son dĂ©veloppement est spectaculaire de 50cm il est Ă  1mx1m et rempli de promesses de fleurs .il attire les bons soins par sa gĂ©nĂ©rosité 
      Nous sommes artisans parfumeurs et l’on se demande si l’on pourra par distillation prendre ses molĂ©cules olfactives ?
      Qui le sait ?
      Merci pour ces Ă©changes charmants

  2. Bonjour Malo, j’en ai plantĂ© un ici aprĂšs avoir vu le sublime Heptacodium de Liliane Broussaudier du cĂŽtĂ© de Limosges (un trĂšs bel endroit, et des chambres ravissantes! ), sans savoir qu’il valait mieux lui Ă©viter l’argile…. il pousse et survit, mais a besoin d’eau par temps sec.
    Le prfum est lĂ©ger, c’est vrai.
    Belle journée !

  3. Coucou Malo,

    Cette annĂ©e, et il y a deux ans, le mien a pu offrir ces jolies bractĂ©es rouges. Pour l’instant, ce n’est pas encore pour l’ensemble de l’arbre, car il y avait encore des branches en fleurs la semaine derniĂšre.
    Quand je cherche des papillons ou des butineurs, c’est chez lui et sur les verveines que je me dirige.. ils sont d’une attraction redoutable !
    J’ajouterais que je trouve son Ă©corce RAVISSANTE… De si jolie desquamations, en hivers les tons de beige sont sublimes

    Pour ma part, j’ai arrosĂ© cet Ă©tĂ©, car il y a un gĂ©ranium Rozanne Ă  ses pieds et que sans eau, il ne fleuri pas et mĂȘme dĂ©pĂ©rit..

  4. C’est un arbre merveilleux
    Je l’avais plantĂ© dans le jardin de mon fils et quand il a dĂ©mĂ©nagĂ© 4 ans plus tard je l’ai rapatriĂ© Ă  la maison sans soucis il est reparti en terre plutĂŽt argilo-calcaire chez moi…c’est une merveille de la fin de l’Ă©tĂ©
    Ne pas hĂ©siter dĂšs le dĂ©part de le tailler ,moi j’ai optė pour un petit arbre en forme de parasol
    Je le recommande vivement dans les petits jardins

    1. Ces calices semblent prolonger la floraison mais il n’apparaissent que si les premiers frimas ne sont pas trop tĂŽt en saison… Et la floraison, la vraie, est vraiment trĂšs intĂ©ressante pour les abeilles car il y a sensiblement moins de fleurs Ă  butiner en septembre…

  5. J’adore l’heptacodium. J’en ai plantĂ© un il y a 3 ans, il pousse gentiment bien que je le taille pour garder un effet de transparence. Et c’est pas simple ! Mais je ne suis pas mĂ©contente de sa silhouette de base. On verra si l’avenir me donne raison.
    Je n’avais encore jamais remarquĂ© les fructifications rouges ! Je te remercie pour les infos partagĂ©es.
    Bises

    1. Je confirme que sa taille en transparence n’est pas si aisĂ©e, car il a un port un peu dĂ©sordonnĂ© 😉 Mais son Ă©corce en vaut largement la peine…
      C’est la premiĂšre fois qu’il rougit ici. D’habitude le froid arrive trop prĂ©cocement…

  6. J’aime aussi beaucoup cet arbre. Nous en avons plantĂ© un en juin dans le nouveau jardin aprĂšs l’avoir admirĂ© chez Fabienne! Nous l’avons plantĂ© aux abords de la mare. Il nous a dĂ©jĂ  fait une super floraison en septembre! Merci pour tes conseils de taille! Je pense que ce sera en transparence pour nous. Bisous et bonne journĂ©e!

  7. Comme Ă  ton habitude Malo ,tu me fais dĂ©couvrir une merveille ,le soucis c’est qu’il faut de la place et je me sens frustrĂ©e lol
    Cet automne est exceptionnel,que de belles couleurs au jardin .
    Gros bisous

  8. Mon heptacodium a fleuri (deux fleurs), je vais aller voir demain s’il prĂ©sente aussi des calices colorĂ©s. Et regarder de plus prĂšs comment il pousse. Encore petit mais j’aimerais arriver Ă  l’avoir en plusieurs troncs bien aĂ©rĂ©s et formant un parasol lĂ©ger pour les plantes en dessous. Le tien est trĂšs joli et remplit parfaitement son office. Bonne semaine. Bises

  9. Bonjour Malorie,
    Je suis fan de vos commentaires sur les plantes et les insectes.
    Je viens d’acheter un Heptacodium (1,30 environ) que j’ai plantĂ© pour l’instant Ă  1,70 m du saule tortueux (1,50 m ) qui m’a Ă©tĂ© offert lors de mon arrivĂ©e en pays royannais (France). Je compte dĂ©placer l’un ou l’autre de ces arbustes qui sont tous les deux Ă  2 m du mur. Que pensez-vous si je dĂ©place le saule tortueux Ă  1 m du mur car je compte le tailler de la mĂȘme façon que le vĂŽtre.
    Ou, dĂ©placer l’Heptacodium et Ă  quel distance du saule.

    1. Bonjour,
      Euh… Et si vous dĂ©placiez le mur?… 😉
      Mon saule tortueux, mĂȘme Ă©tĂȘtĂ© chaque annĂ©e, mesure en ce moment au moins 4m de diamĂštre et de hauteur. Il faut donc prĂ©voir ces dimensions dĂšs le dĂ©part… Donc minimum Ă  2 m du mur et 2,50m Ă  3m de l’heptacodium…
      L’heptacodium pousse relativement vite. MĂȘme si il supporte assez bien la taille, je ne le mettrais pas Ă  moins d’1,50m du mur.
      Enfin, si c’est un mur mitoyen, vous ĂȘtes obligĂ©e par le code rural belge de planter Ă  au moins de 2m de la mitoyennetĂ© les vĂ©gĂ©taux qui feront plus de 2m de hauteur…
      Bonnes plantations, et merci pour votre gentil petit mot 😉

  10. Merci beaucoup Malorie,
    La rĂ©glementation est la mĂȘme en France. Je laisserai donc le saule Ă  sa place et dĂ©placerai l’Heptacodum Ă  2,50 du Saule tortueux quand j’aurai arrachĂ© le chĂȘne vert qui semble mort vu que les feuilles sont marrons ainsi que les branches. Je compte faire ce transfert dans une semaine ou deux ou au mieux Ă  l’automne.
    TrĂšs cordialement
    Sylvie

    1. L’automne sera le meilleur moment pour dĂ©placer de jeunes arbres avec de plus grandes chances de reprise et ils profiteront ainsi des pluies de l’automne au printemps pour installer leurs racines 😉

  11. Bonjour, je possĂšde un heptacodion depuis 2 ans 1/2 qui fleurit sans pb, mais vers la fin de l’Ă©tĂ© les feuilles deviennent moches et leurs pointes largement marron. Ne tombant pas, je suis obligĂ©e de les enlever Ă  la main tant l’esthĂ©tique est douteuse. Une idĂ©e sur ce qui peut provoquer ce dessĂšchement des pointes et pourtour des feuilles ?

    1. ouiii en septembre l’annĂ©e derniĂšre, le mien Ă©tait couvert de centaines de papillons. J’avais fait un article d’ailleurs! Je n’ai pas observĂ© cela cette annĂ©e mais je n’étais peut-ĂȘtre pas en Belgique au bon moment

      J’ai dĂ©jĂ  entendu parler du cephalanthus et l’ai rĂ©cemment introduit dans un projet chez une cliente. HĂąte de voir son Ă©volution

      Tu en as un chez toi?

      1. Pour le cephalanthus il faut la mi-ombre et un sol frais voire humide … Chez Bruno (avec la rĂ©cupĂ©ration de l’arrosage des rosiers), c’Ă©tait devenu un monstre… chez moi, je l’ai perdu. Je viens d’en racheter un, tant il me manque… Faut aller voir ses fleurs (jamais vu des sphĂšres aussi parfaites)… Il est parfaitement adaptĂ© Ă  nos insectes puis lĂ©ger parfum vanillĂ© (style reine des prĂšs) …
        Sinon pour les papillons sur l’heptacodion, je pense qu’on en a moins vu cette annĂ©e Ă  cause de la fraĂźcheur au moment de sa floraison…. Sinon, je l’avais dĂ©couvert Ă  Metz couvert d’une cinquantaine de paons du jour … je n’avais jamais vu une telle concentration

    1. Bonjour , c’est un plaisir de lire vos articles. Merci.
      Comment se porte votre heptacodium depuis sa plantation de 2016 , résiste-t-il au froid, sécheresse ? Quel est sa pousse par année ?
      Concernant ses fruits, Ă  quoi ressemblent t-ils? Sont-ils toxiques ?
      Nous souhaiterions le planter dans notre jardin.

  12. Bonjour,j’ai plantĂ© un hepta il y a 3/4 ans mais les feuilles sont assez petites et leurs bords est noircit, cest pas trĂšs joli. Je ne sais pas si je vais le garder. En fin d’étĂ© les feuilles se dessĂšchent complĂštement et reste sur l’arbre. Super déçue. Une idĂ©e sur la cause de se pb ?

    1. Je l’ignore, il n’est pourtant pas compliqué  Quelle rĂ©gion habitez-vous?
      Sol et climat adaptés? Soleil brûlant? Sécheresse excessive?
      Pas assez d’arrosage les 2 premiers Ă©tĂ©s pour favoriser un enracinement suffisant qui lui permette de supporter une sĂ©cheresse passagĂšre?

      Essayez peut-ĂȘtre de le dĂ©placer Ă  mi-ombre en automne, pour voir si il s’y comporte mieux et arrosez rĂ©guliĂšrement l’étĂ© pour favoriser un enracinement en profondeur.

      1. Bjr, il est plantĂ© en isolĂ© dans une terre plutĂŽt argilo-calcaire. J’ai fait un trou d’environ 60×60 Ă  la plantation Ă  la pioche car le sol Ă©tait tassĂ© par les engins de chantier. J’ai ajoutĂ© de la fumure. Je l’ai achetĂ© en pĂ©piniĂšre dĂ©jĂ  adulte en cĂ©pĂ©e mais il n’était pas en grande forme. Il a repris immĂ©diatement. Il est dans un espace gravillonnĂ©. Je suis dans le sud de la France et il est cotĂ© couchant. Les premiĂšres feuilles sont dĂ©jĂ  ourlĂ©es de noir (pas toutes)ce n’est donc pas la sĂ©cheresse. Au printemps il est couvert de pucerons, j’ai donc traitĂ© prĂ©ventivement cette annĂ©e. VoilĂ , je pensais en effet que ce serait un petit arbre sans soucis d’aprĂšs mes recherches mais quelque chose lui dĂ©plaĂźt.

        1. Bonjour,

          J’en ai plantĂ© un Ă  l’automne passĂ© aussi. Comme vous terre fort argileuse et en cĂ©pĂ©e. Il semble trĂšs bien reprendre pour sa 1ere annĂ©e.

          Mais des feuilles noircissent ici aussi. Je ne ne comprends pas trop pourquoi non plus. Pas (encore) de puceron dessus. Je l’avais aussi achetĂ© en voyant qu’il Ă©tait plutĂŽt « facile ».

          Avez-vous trouvé une piste ?

  13. Bonsoir, non je n’ai pas plus d’info pour remĂ©dier Ă  cela. J’ai traitĂ© prĂ©ventivement contre les pucerons et Ă  chaque pluie dĂšs que le moindre puceron se montrait. Pour l’instant il a bcp plu et je n’ai pas de feuilles noircies. Je vais essayer de bcp l’arroser cet Ă©tĂ© pour voir si cela vient de lĂ . Pour ma part, je pense que le sol archi tassĂ© par les engins lui pose un pb. Je ne vois rien d’autre ou alors une faiblesse dĂ» Ă  un mauvais Ă©tat de dĂ©part. Je le garde car j’espĂšre tjrs . Je crois qu’il faut envisager plusieurs hypothĂšses et tester arrosage, fumure, anti-pucerons, voire mĂȘme purin d’ortie pour essayer de renforcer ses dĂ©fenses. Je pensais Ă©galement qu’il s’agissait d’un petit arbre facile mais en botanique rien n’est jamais acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *