❤ Focus sur le rosier ‘Harlow Carr’, romantique et parfumé

Grâce, légèreté et robustesse… ‘Harlow Carr’ est un petit bijou!
Ses fleurs très romantiques forment de délicieuses rosettes rose pur, de taille moyenne, avec un puissant parfum de rose ancienne.

Un rose superbe et parfumée qui tient bien en vase. Encore faut-il avoir le courage d’en faire un bouquet car les tiges sont très épineuses!

rosier anglais ‘Harlow Carr’ (David Austin, 2005), rosier arbustif, 1m à 1,20m, remontant, très sain et très rustique, fleurs de 9 cm, très parfumées, Exposition Soleil, Mi-ombre

C’est un rosier robuste et bien résistant aux maladies, avec une belle végétation dense.
Très florifère, il a le charme des roses anciennes avec la remontée en plus.

Les 2 ou 3 premières années, le rosier vous salue bien bas, les jeunes tiges fines se penchent vers le sol et des roses sont avachies dans la boue quand il pleut.
Mais ensuite, il forme un joli buisson arrondi de 1m à 1,20m, souple et naturel, qui fleurit de haut en bas!

rosier anglais ‘Harlow Carr’ (David Austin, 2005)
rosier anglais ‘Harlow Carr’ (David Austin, 2005)
rosier ‘Harlow Carr’

Plantation

Il est superbe en massif en compagnie d’autres rosiers et de vivaces mais compose aussi de belles haies basses.
Il se plaira en situation ensoleillée ou à l’ombre légère, dans tous sol riche en humus et bien drainé, de préférence frais et surtout sans excès de calcaire.

Mettez au fond du trou de plantation un amendement, comme le sang séché ou la corne déshydratée. Arrosez copieusement après la plantation puis arrosez régulièrement les premières semaines pour faciliter l’enracinement.

Densité de plantation : 1 au m²

rosier ‘Harlow Carr’

Taille et entretien

L’été, éliminez soigneusement les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler l’épanouissement d’autres boutons.

‘Harlow Carr’ a un beau port touffu mais du coup, il nécessite un sérieux éclaircissement à la sortie de l’hiver (en février/mars).  Équipez-vous de gants pour le tailler car il est sacrément épineux!
Rabattez le buisson d’un tiers et aérez le centre en ôtant le bois mort et les tiges grêles.
Profitez-en pour le nourrir avec du compost ou du fumier.

C’est un rosier vigoureux et sain mais pour le garder en pleine forme, je fais 1 à 3 apports d’engrais organique/an. Cela encourage une belle floraison et une généreuse remontée. (clic ici pour voir mes soins aux rosiers).

rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’
encore jeune, le rosier ‘Harlow carr’ fin août, avec les anémones d’automne
rosier ‘Harlow carr’
rosier ‘Harlow Carr’

Au fil des années, mon ‘Harlow Carr’ s’est fait envahir par la fougère et les anémones d’automne. Il faudra que je limite un peu ces encombrants voisins pour lui redonner un peu d’espace afin qu’il puisse donner toute sa mesure.

rosiers ‘Harlow Carr’ et ‘Kosmos’
rosier ‘Harlow Carr’ au pied de l’amélanchier avec une petite salvia
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’ fin mai 2017: généreuse promesse de roses
rosier ‘Harlow Carr’, un beau feuillage sain
rosier ‘Harlow Carr’, adorables petits boutons à croquer
rosier ‘Harlow Carr’ avec des linaria (en 2016)
Nala devant le rosier ‘Harlow Carr’ (en juin 2015)
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’ avec des ancolies ‘Green apple’

rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’ en octobre
rosier ‘Harlow Carr’ et sedum en octobre
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’
rosier ‘Harlow Carr’ et hosta au pied de l’amélanchier en 2013
rosier ‘Harlow Carr’ en sept 2013, avec les sedums et l’hydrangea arborescens ‘Annabelle’

7 commentaires sur “❤ Focus sur le rosier ‘Harlow Carr’, romantique et parfumé

  1. Je ne l’ai pas (encore) au jardin, il est magnifique! J’ai d’autres rosiers David Austin, et je m’inquiétais de les voir s’avachir dans la boue à la moindre pluie, me voilà rassurée, il faut leur laisser le temps de s’installer!
    Bonne journée, Véro.

  2. Encore une merveille, j’aurais voulu le planter ici, je l’avais déjà planté et pu profiter de sa générosité et de sa santé.. Une merveille que tu as bien su mettre en valeur. Toujours merveilleuses tes photos. du charme au kilo

  3. Ce qu’il est beau ! Je ne sais pas si je pourrai lui trouver une place, ça bouchonne un peu chez moi. Surtout mon mari n’a pas trop envie que j’agrandisse les massifs, pourtant ça lui fait moins à tondre autour ! Par contre le côté épineux est un peu moins tentant. Je dois remettre en état le support de « Félicité et Perpétue » et je m’attends à une bonne séance bien griffue. En tout cas merci pour ce beau reportage complet sur le rosier qui du plan serré au plan large et à toute époque de l’année, permet de s’en faire une bonne idée. Belle fin de journée. Bises

  4. Quel joli rosier au teint si délicat ! il fait merveille dans ton jardin en association avec des vivaces… Je vais noter son nom… bien que l’espace me fasse défaut ! Merci pour la découverte, belle fin de semaine, bises de shuki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *