❤ Focus sur le rosier ‘Graham Thomas’

‘Graham Thomas’ offre des fleurs d’un jaune riche et profond, avec un délicieux parfum de thé. C’est sans aucun doute un must parmi les rosiers jaunes de David Austin.
Il est sain, vigoureux, et ne cesse de fleurir et de refaire des boutons toute la saison si il est un peu chouchouté.
N’en doutez plus, c’est une valeur sûre au jardin, même si personnellement je préfère le jaune plus chaud, chamoisé, et le sublime parfum de ‘Golden Célébration’.

Rosier ‘Graham Thomas’, Austin 1983, Arbustif, 130 x 70 cm, très remontant, très sain, bien rustique (-20°)

Les tons jaunes sont lumineux et égaient n’importe quel jardin, tout en délicatesse. Un massif avec du jaune, du blanc, du violet et des feuillages verts, dégage une impression de douceur et de sérénité.

Rosier ‘Graham Thomas’, Austin 1983, Arbustif, 130 x 70 cm, très Remontant, très sain, bien rustique (-20°)

Dans mon jardin, je le cultive en arbuste en le maintenant aux dimensions voulues par une taille appropriée, en fin d’hiver. Mais il a un port naturellement dressé qui permet facilement de le conduire en grimpant.

Rosier ‘Graham Thomas’, Austin 1983, Arbustif, 130 x 70 cm, très Remontant, très sain, bien rustique (-20°)

Il apprécie les situations ensoleillés et redoute les courants d’air froid.

Facile de culture, il demande cependant un sol riche en nutriments pour pouvoir fleurir abondamment tout l’été. En effet, comme tous les rosiers anglais, il est gourmand! 
Je lui donne donc du bon compost maison en hiver (ou du fumier bien mûr). Ensuite, une grosse poignée d’amendement organique en mai (Or Brun Spécial rosiers ou lombricompost par exemple). Certains en donnent encore une poignée en juin et juillet mais moi je zappe souvent cette étape. Par contre, tous mes massifs bénéficient d’un bon paillage qui nourrit le sol progressivement en se décomposant et qui garde une certaine fraîcheur l’été.

rosier ‘Graham Thomas’
Rosier ‘Graham Thomas’, Austin 1983, Arbustif, 130 x 70 cm, très Remontant, très sain, bien rustique (-20°)
Le rosier ‘Graham Thomas’ avec une lavande et une alchemille… (photo fin juin 2016)
Rosa ‘Graham Thomas’ avec la camomille prête à fleurir…
rosier ‘Graham Thomas’ dans le massif jaune
rosier ‘Graham Thomas’
rosa ‘ Graham Thomas’ et ‘Opalia’ (en juin 2016)

L’alchemille mollis lui va comme un gant.

rosa ‘Graham Thomas’ (photo de 2015)
rosa ‘Graham Thomas’ entouré de nigelles de Damas
rosier ‘Graham Thomas’
‘Graham Thomas’ et campanules persicifolia
‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
cornus florida ‘Rainbow’, rosiers ‘Opalia’, clématis recta et rosier ‘Ghislaine de Féligonde’ autour du rosier ‘Graham ‘Thomas’
rosiers ‘Graham Thomas’ sur fond de chèvrefeuille ‘Halliana’
rosier ‘Graham Thomas’ et ‘Ghislaine de Féligonde’
rosa ‘Graham Thomas’ et ‘Opalia’

 

rosa ‘Graham Thomas’
rosa ‘Graham Thomas’
rosa ‘Graham Thomas’ butiné par une abeille
rosa ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
rosier jaune ‘Graham Thomas’
Les rosiers blancs ‘Opalia’ et ‘Graham Thomas’ dans le massif jaune
Les rosiers ‘Golden Célébration’ et ‘Graham Thomas’, hakonechloa, alchemille… dans le massif jaune
rosier ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
rosier ‘Graham Thomas’
une sauterelle sur le rosier ‘Graham Thomas’, alchemille

Personnellement, malgré toutes les qualités de ‘Graham Thomas’, je préfère quand même le rosier ‘Golden Célébration’, jaune plus chaud, chamoisé, parfois abricoté, et au parfum intense, absolument sublime! ‘Golden Célébration’ a aussi un port plus souple qui rend l’arbuste gracieux. (clic ici pour le découvrir)

Planche comparative : rosier ‘Golden Célébration’ et rosier ‘Graham Thomas’

5 commentaires sur “❤ Focus sur le rosier ‘Graham Thomas’

  1. Ils sont tous les deux chez moi aussi et c’est vrai que, moi aussi, j’ai une tendresse particulière pour Golden Celebration et ses tons plus chauds.
    Tes photos sont superbes!

  2. J’ai découvert ton site récemment et j’ai plaisir à lire tes commentaires, quant aux photos elles sont très belles.
    J’aime les roses David Austin, j’ai golden célébration et mary rose mais je suis déçue par leur tenue. En bouton c’est bien et une fois ouverte elles se courbent. Aprés plusieurs niveaux de coupe c’est pareil. As-tu une solution?
    Ton jardin est magnifique mais loin pour le visiter.
    Merci pour tes photos.

    1. Bonsoir,
      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire! 😉
      Je me demande quel âge ont ces deux rosiers? Il faut savoir qu’un rosier met au moins 3 ans avant de montrer son potentiel et d’avoir une meilleure tenue… Après, les tiges deviennent plus solides, plus épaisses, et le rosier révèle souvent un joli port. Peut-être juste encore un peu de patience donc… 😉

  3. Merci pour tes conseils au sujet des roses David Austin . Ces rosiers ont plus de 3 ans, plutôt 6 à 7 ans. Les tiges de base sont belles et fortes mais après la taille la tige monte assez haut elle est frêle. Ces rosiers sont à l’ombre toute la matinée. Encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *