❤ Focus sur le rosier ‘Astronomia’, en toute simplicité

Coup de coeur pour ce rosier, planté fin 2012 dans mon jardin.
Couvert de boutons en cette fin juillet, il amorce une remontée exceptionnelle malgré la sécheresse qui sévit cet été!
Pourquoi je l’aime celui-là? Un mot me vient: SIM-PLI-CI-TE.

Des fleurs, des feuilles…

Simplicité de ses grandes églantines blanc rosé qui lui donnent des airs de sauvageonne et qui laissent admirer leurs gracieuses étamines pourpres et or, même après que les pétales soient tombés.
Les fleurs ont une allure naturelle mais néanmoins élégante. C’est un rosier lumineux.
Il a des airs de ‘Dainty Bess’, le parfum en moins mais la robustesse en plus!

rosa ‘Astronomia’, rosa (x) floribunda ‘Meiguimov’ (Autre nom : ‘Sweet Pretty’), créé par Jacques Mouchotte pour Meilland, 2006, Rosier Thé moderne, Rosier paysager, très sain, rustique, très remontant, non parfumé. Rosa ‘Astronomia’ appartient à la catégorie des Polyantha (rosiers à fleurs groupées), des fleurs de 7 à 8 cm de diamètre, de couleur rose pâle, groupées en bouquets, parfois plus de quinze
rosa ‘Astronomia’, un adorable bouquet d’étamines roses et or

Simplicité de culture parce que ce charmant petit buisson, plein de fraîcheur, n’est pas exigeant, il est très résistant au gel et offre tout l’été, presque sans discontinuer, une multitude de fleurs simples, rose dragée. La floraison se poursuit jusqu’aux premières gelées si on continue à supprimer les bouquets de fleurs fanées.  Ce n’est pas pour rien que je l’avais nommé dans mon Top 10 des rosiers à longue et généreuse floraison! (clic ici)
C’est un rosier idéal pour jardinier débutant.

rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’ lors des premières gelées
rosa ‘Astronomia’ des fleurs groupées en énormes bouquets
rosa ‘Astronomia’ un bouquet de roses

Simplicité d’entretien parce que le feuillage brillant, vert foncé, bien dense, reste toujours beau et parfaitement sain, sans nécessiter le moindre traitement. Si vous souhaitez adopter une démarche écologique en bannissant les traitements phytosanitaires, ce rosier est pour vous.

rosa ‘Astronomia’ (début mai)
rosa ‘Astronomia’, un magnifique feuillage vert foncé, brillant et sain
rosa ‘Astronomia’ (fin mai)
rosa ‘Astronomia’,  au pied du portique de la balançoire

rosa ‘Astronomia’ et ‘Cornélia’
rosa ‘Astronomia’ (fin mai)
rosa ‘Astronomia’ entame une belle remontée mi-juillet
rosa ‘Astronomia’

Ses roses ont en outre la coquetterie de faner avec raffinement: elles ont au coeur ce bouquet d’étamines de toute beauté, qui restent très décoratives à la fanaison. Ainsi, il est propre à tous les stades et ne prend jamais un aspect négligé, même si on n’a pas le temps de supprimer les bouquets de fleurs fanées au fur et à mesure.
Par conséquent, il convient aussi aux adeptes de la procrastination!

rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’ fleurit encore début novembre. les roses qui fanent ne déparent pas l’arbuste: le cœur d’étamines est ravissant.

Ses tiges vigoureuses portent solidement les nombreux bouquets aux tons délicats.  Il n’est pas utile de tuteurer.  La floraison laisse place à des cynorhodons décoratifs.

Ce petit rosier avoisine généralement 1m de hauteur mais peut néanmoins monter davantage selon la taille effectuée (hauteur de 70 cm à 1,50m). N’hésitez plus à l’adopter: en plus de toutes ses qualités, ses dimensions raisonnables permettent de lui trouver facilement une place au jardin!

rosa ‘Astronomia’
rosier ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’

En charmante compagnie…

Dans mon jardin, ses roses blanches nuancées de rose doux, tendres et délicates, s’harmonisent à merveille avec celles de son voisin, le rosier ‘Cornélia’ dans un doux camaïeu rose abricoté.  Le tableau est complété par un petit hydrangea serrata, quelques ombelles d’achillées, des ancolies, des campanules, des linaria, une hémérocalle, un phlox blanc, un aster bleu ‘Monch’…

rosa ‘Astronomia’, rosa ‘Cornélia’, hémérocalle
rosa ‘Astronomia’ et ‘Cornélia’

massif de la balançoire, rosa ‘Astronomia’ et ‘Cornélia’ sur fond de sambucus nigra
rosa ‘Astonomia’ et ‘Cornélia’
rosa ‘Astronomia’ et  achillea ‘Rose d’antan’
achillea ‘Rose d’antan’ et rosa ‘Astronomia’

Sa simplicité se marie bien avec des vivaces sans prétention: iris des jardins, népétas, lychnis, achillea, verbascum…
Ses tons rose doux s’associent avec de nombreux coloris, du rose, du rouge, du pourpre, du blanc, du bleu, du violet…
Les grandes fleurs simples contrastent joliment avec de grosses têtes d’hortensia, avec les petits papillons des gauras ou avec de fins épis d’agastache et des ombelles d’achillée, des géraniums vivaces bleu pâle ou des penstemons.
Ce rosier très fiable, indemne de maladies et facile à cultiver, trouvera sa place tant dans les jardins à l’allure champêtre que dans un jardin élégant et raffiné.

rosa ‘Atronomia’ et verbascum
hydrangea serrata’ Toza no Akatsuki’ en compagnie de rosa ‘Astronomia’
digitaleavec un rosier ‘Astronomia’ et rosier ‘Cornélia’

Des récompenses prestigieuses

‘Astronomia’, ainsi nommé en hommage à l’Observatoire de Paris, cumule donc les qualités.
En effet, son absence de parfum est largement compensée par la beauté de sa floraison, son caractère très remontant, sa rusticité, sa résistance aux maladies et sa facilité de culture.
Tant et si bien que ce rosier a reçu un grand nombre de récompenses prestigieuses depuis sa création, dont le prix de la Rose de l’Année à Bagatelle ainsi que plusieurs médailles d’or à Buenos Aires, La Haye, Le Roeulx et Monaco, le 1er prix de l’esthétisme à Baden Baden, la palme du Rosier à massif à Lyon; la médaille d’Argent à Saverne.

rosa ‘Astronomia’ et gaura, (en novembre)

Pour où?

Il est magnifique en massif mais son port buissonnant et sa forme légère permettent beaucoup d’autres utilisations : en haie basse le long d’un chemin, sur un grand talus, en toile de fond d’un massif bas ou en bordure d’un grand massif. Il convient parfaitement aux petits jardins, comme aux prairies sauvages.
Il paraît même qu’il se comporte bien en pot sur balcons et terrasses (choisissez un grand volume, 40 cm de haut et de diamètre au minimum).

Plusieurs pieds plantés légèrement en quinconce formeront vite un large buisson de bordure.
On recommande souvent une distance de plantation de 50 cm ou 4 par m². Cela me semble peu… 70 à 80 cm me semblerait plus adéquat?…

Comme tous les rosiers, il apprécie une exposition ensoleillée ou à mi-ombre.
Très facile de culture et très rustique, il s’adapte à tout climat, même en moyenne montagne, dans tout type de sol ordinaire, riche et bien drainé, (éviter les sols trop calcaires).

rosa ‘Astronomia’

Plantation

A la plantation, un rosier quel qu’il soit apprécie un apport d’engrais organique (fumier ou compost bien décomposé).  Mettez au fond du trou de plantation un amendement de fond comme le sang séché ou la corne déshydratée.

rosa ‘Astronomia’ et géranium thurstonianum’

Taille et entretien

Comme pour tous les rosiers, je taille en février/mars (enlèvement du bois mort et taille de formation).
L’été, supprimez simplement les bouquets de fleurs fanées pour stimuler la prochaine floraison, sauf à partir de septembre car les fruits ont un intérêt décoratif.
En automne, je ne taille pas.

Pour favoriser l’enracinement, arrosez régulièrement et copieusement l’année de la plantation, en particulier d’avril à octobre, surtout si le temps est sec.
Mieux vaut un arrosoir de 10L une fois par semaine qu’un petit arrosage quotidien!
Par la suite, un arrosage en cas de sécheresse prolongée, comme cette année, peut faciliter la floraison.
Arrosez toujours au pied, sans mouiller le feuillage.

Apportez un engrais organique spécial rosiers ou du compost maison en fin d’hiver et au début du printemps. (clic ici pour voir mes soins aux rosiers)

rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’
rosa ‘Astronomia’ en octobre

14 commentaires sur “❤ Focus sur le rosier ‘Astronomia’, en toute simplicité

  1. Un rosier que j’avais adopté en 2013.
    C’est un rosier idéal pour les petits espaces, quoique le mien est énorme, car je ne l’ai pas taillé court à la sortie de l’hiver. Une fois la rose dénudée de ses pétales, les étamines sont magnifiques. Un rosier très rustique et très florifère. Parfois, les pétales ont des « tâches de rousseur ». Un rosier que j’aime beaucoup.
    Son nom m’avait aussi plus.
    J’en profite pour aller lire ton article sur l’entretien des rosiers.
    Bisous Malorie.

  2. Quelle impression de fraîcheur, tu nous offres en décrivant ce rosier. Je l’ai vu chez toi, et je fus sous le charme. Ses fleurs sont belles et bien grandes,je trouve que cette forme simple, corolle bien ouverte avec des étamines foncée, est tout simplement superbe.

  3. Celui-là, je le connais. Il est sur ma liste des rosiers à acheter. Dès que je le rencontre, je l’adopte. J’aime bien les roses simples. Si en plus le rosier est résistant aux maladies, il est pour moi !
    Bonne soirée.

  4. Une merveille que tu présentes si bien. J’avais reçu un bâton il y a quatre ans. Et c’est devenu déjà un beau petit arbuste pas loin des dimensions du tien.. Le feuillage est impeccable chez moi. IL est joli lorsqu’il fane.

  5. Il fait partie de ma liste d’envies car je dois créer un massif cet automne. Merci de m’avoir simplifié le travail en m’ayant donné plein d’idées d’associations . Je suis toujours sidérée de voir la somme d’informations de vos articles et chaque fois que je vous lis je regrette d’être si loin. J’adore votre jardin.

  6. J’aime beaucoup cette rubrique. J’ai longtemps hésité à acheter ce rosier, je me demande bien pourquoi ! Tu as eu les derniers arguments pour me convaincre … surtout la procrastination !
    Je vais le tenter au jardin l’an prochain. Merci pour ces détails sur les rosiers c’est très instructifs pour nous les néophytes.

  7. Astronomia fait mon bonheur au jardin depuis quelques années. Je suis 100% d’accord avec tout ce que tu en dis. Plein de charme, de simplicité et un très bon « caractère », très facile à vivre, demande un minimum pour un résultat magnifique. Dans mon grand massif , il voisine en ce moment avec quelques épis de véronique et les premières étoiles de l’aster divaricatus. Bonne journée. Bises

    1. ‘Astronomia’ ne te décevra certainement pas! Mais ‘Hot Chocolate’ est plus fragile… Je suis curieuse d’avoir ton retour sur ce rosier d’ici 2 ou 3 ans…

  8. Ce rosier est d une pure beauté chez vous et j ose à peine vous contredire en disant qu il peut être atteind de marsonia comme c est malheureusement le cas ici. Acheté l automne dernier lors de la foire des jardins à Lasnes je suis vraiment déçue. A l avenir je ne ferai plus confiance qu à Fil Roses, le rosieriste de Orp Jauche

    1. C’est pourtant un rosier très sain en général. D’ailleurs, chez Filroses, ils n’en disent que du bien : http://www.filroses.com/DetaliiProdus/42/rose//astronomia_.sweet_pretty..html
      Je vous conseille de faire un apport de compost ou d’Or brun Spécial rosiers, de lui mettre une bonne couche de paillis autour du pied (cosses de cacao par exemple) et de l’arroser abondamment 1x / semaine comme c’est une plantation récente.
      Enlevez les feuilles tachées, ramassez celles qui sont tombées sur le sol, et évacuez-les du jardin sans les mettre sur le compost!
      En espérant qu »il soit en meilleure forme à l’avenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *