Les rosiers Moschata, de fabuleux rosiers!

Il y a quelques années, lorsque je découvrais le monde des roses avec frénésie, j’avais savouré ce livre de Ann Velle : « Une fabuleuse foison de Roses ».

le livre de Ann Velle : « Une fabuleuse foison de Roses »

Un livre très complet consacré à la naissance et à la renaissance des hybrides de Moschata. L’ouvrage en retrace l’Histoire, de Peter Lambert qui obtint, en 1904, le rosier ‘Trier’ dont sont issus de nombreux hybrides musqués, en passant par le révérend Pemberton et sa soeur Florence qui effectuèrent des croisement entre le rosier ‘Trier’ et des hybrides de Thé, très populaires à l’époque pour leur parfum. Après le décès des Pemberton, le jardinier John Bentall et son épouse Ann travaillèrent dans la ligne de leur maître.
Le chapitre se clôt avec quelques expérimentations d’autres obtenteurs amateurs ou passionnés, pour arriver aux impressionnantes pépinières de Louis Lens, obtenteur belge de talent.
(Ann Velle, l’auteure, continue aujourd’hui le travail d’hybridation de Louis Lens).

Après en avoir détaillé les caractéristiques, les multiples utilisations possibles, des conseils de taille et d’entretien incontournables, l’ouvrage, joliment illustré, présente des variétés d’hybrides musqués à tomber en pâmoison, pas moins!

FABULEUX ROSIERS

De nombreux coups de coeur s’imposent: ‘Queen of The Musk’, ‘Matchball’, ‘Bouquet parfait’, ‘Claire Jolly’,… La liste est longue!

C’est que ces hybrides de Moschata ont des arguments chocs pour me convaincre qu’ils sont absolument indispensables dans un jardin: avant tout sains, ces rosiers arbustes remontants ont une élégance toute naturelle qui me séduit.

Ils portent des branches souples, retombant avec grâce, et une floraison abondante, souvent continue jusqu’aux gelées. Certains fleurissent si longtemps qu’ils portent en même temps des fleurs et des cynorrhodons, ces fruits qui sont particulièrement décoratifs jusqu’au coeur de l’hiver.
Personnellement, je ne coupe plus les fleurs fanées à partir de août/septembre pour laisser ces rosiers fructifier.
Les hybrides musqués de Pemberton diffusent en outre un parfum de miel chaud, de clou de girofle et d’iris, tandis que certains rosiers Lens diffusent un parfum de sucre et d’épices.
Assez rustiques, la plupart des hybrides musqués résistent à -18° et, si malgré tout, après un hiver trop rude, les branches gèlent jusqu’au sol, l’arbuste reprend de la base au printemps.
Les hybrides de Moschata s’adaptent à tout type de sol, même lourd ou sablonneux, pour peu que l’on soigne la plantation!
L’entretien est simple pour leur garder un port souple et naturel : après l’hiver, supprimer seulement les grappes de cynorhodons et les plus vieilles branches (2-3 ans).
L’été, enlever les grappes fanées.

Lorsque la floraison des rosiers anciens est terminée et que l’on attend encore la remontée des anglais, les rosiers moschata sont toujours couverts de fleurs!

LES HYBRIDES DE MOSCHATA DE MON JARDIN

Un petit inventaire des hybrides musqués plantés dans mon jardin.
Cliquez sur le nom des rosiers si vous souhaitez en voir et en savoir davantage à leur sujet.

‘Guirlande d’Amour’, buisson ou petit grimpant avec des grappes de petites fleurs doubles et blanches, parfumées.

rosa ‘Guirlande d’Amour’

‘Kathleen’, buisson d’1,50 au moins, aux superbes bouquets d’églantines blanc rosé

rosa ‘Kathleen’, ici marié au rosier anglais ‘A Shropshire Lad’

‘Sally Holmes’, ce sont ces églantines de plus de 8cm, légères, aériennes…

rosa ‘Sally Holmes’

‘Omi Oswald’, un petit arbuste de 80 cm, à fleurs semi-doubles virant au blanc. Ce n’est pas mon préféré, mais charmant tout de même…

Rosa ‘Omi Oswald’

‘Félicia’ et ses énormes bouquets élégants, rose porcelaine, délicieusement parfumés.

rosa ‘Félicia’

‘Cornélia’, des froufrous rose abricoté

rosa ‘Cornélia’

‘Narrow Water’ petit grimpant aux larges bouquets de petites roses semi-doubles rose lilacé pâle.

rosa ‘Narrow Water’

‘Paul’s Himalayan Musk’, un grand grimpant non remontant aux fleurs rose tendre parfumées.

rosa ‘Paul’s Himalayan Musk’

 

‘Ballerina’, d’énormes grappes de petites fleurs simples, rose très tendre à coeur blanc.

rosa ‘Ballerina’

‘Alden Biesen’ a des fleurs simples d’un rose unique qui fanent divinement, en vert!  Je croyais l’avoir acheté mais il y a eu une erreur d’étiquetage et il est fort probable que j’aie en réalité un second exemplaire de ‘Ballerina’!  Malgré tout, ‘Alden Biesen’ est un must selon moi!

‘Mozart’, un petit arbustif qui ressemble à ‘Ballerina’, avec des fleurs plutôt rose carminé.

rosa ‘Mozart’

‘Sibelius’ est un de mes favoris pour ses petites fleurs mauve pourpré et sa floraison continue de juin à septembre. La fanaison est aussi belle que la floraison!

rosa ‘Sibelius’

‘Mademoiselle des Minuits’ est un grimpant non remontant mais c’est un descendant de ‘Sibelius’ (obtention André Eve).  De sa maman, il a hérité la richesse du coloris, la profondeur, et une fanaison somptueuse! C’est un rosier très précieux à mes yeux.

rosa ‘Mademoiselle des Minuits’

‘Puccini’, mon chouchou entre tous! Ses fleurs rose tendre sont toutes petites et tiennent vraiment très longtemps. La floraison est quasi ininterrompue et les bouquets de fleurs fanées ont autant de charme, si pas plus, que les nouvelles fleurs!

rosa ‘Puccini’

MAIS TANT D’AUTRES ME PLAISENT ENCORE…

A commencer par ‘Queen of The Musk’ (G. Paul Junior 1913) dont les petits boutons rouges sont suivis de fleurs blanches ombrées de rose pâle. Celui-là est dans ma wish list depuis un bail! Mais je n’ai plus la place au jardin pour qu’il s’étale à son aise (H120 x L 150cm).

Puis ‘Matchball’ (Lens 1990) parce qu’il a toutes les qualités de ‘Ballerina’, avec des fleurs blanches ombrées de rose, et ‘Bouquet parfait’ (Lens 1989) parce qu’il porte bien son nom!

Deux petits rosiers de 60 cm, faciles à caser : ‘Claire Jolly’ (Lens 1991) aux petites feuilles décoratives et ‘Diamant Rose’ (Lens 1995) dont la très généreuse floraison, continue de juin aux gelées, offre d’énormes grappes de petites fleurs simples rose pâle à blanc.

Des découvertes encore avec ‘Elisabeth Oberle’ (Ann Velle-Boudolf 2010) pour son allure de rosier botanique avec des boutons jaune beurre et une floraison continue en grappes de fleurs simples blanches (150 x 100 cm).
Et ‘Gaard um Titzebierg’ (Ann Velle Boudolf 2005) pour ses adorables fleurs semi doubles lilas rose pâle à centre blanc et sa floraison continue jusque tard dans l’automne.

‘Musquée sans soucis’ (Ivan Louette 2002) pour sa floraison ininterrompue de fleurs blanches intensément parfumées, suivies de grandes grappes de cynorrhodons oranges qui restent longtemps.

Mais aussi ‘Autumn Delight’, ‘Trier’, ‘Waterloo’, ‘Buff Beauty’, ‘Robin Hood’, ‘Pénélope’, ‘Plaisanterie’, etc.

Vous l’avez compris, le livre a fait mouche et depuis je suis devenue « moschata addict »! Ces rosiers sont parmi mes préférés et je les recommande les yeux fermés!

9 commentaires sur “Les rosiers Moschata, de fabuleux rosiers!

  1. J’ai rejoint moi aussi le club des « moschata-addict » il y a quelques temps et c’est un plaisir toujours renouvelé que d’admirer à chaque saison ces beaux rosiers ..
    Une liste alléchante et un livre qui a l’orée de l’automne me donnent des envies de nouveautés, merci !

  2. Whaou je découvre ton nouveau blog Malo est-ce à dire que tu n’alimenteras plus l’ancien ? ou aurai-je zappé something durant les vacances !! Bon ja vais voir où m’abonner. Superbe réalisation, très pro as usual Malo.

  3. Oh la la…il ne faut pas que je lise ce livre! Je vais craquer, j’aime les´ moschata. Je les trouve charmants avec des floraisons assez naturelles, et j’aime leur vigueur. Bon… faut que je trouve ce livre. Il est joli ce Puccini.
    Merci pour ce bel article.

    1. Pas de doutes, il faut que tu le lises, si tu as de la place dans ton jardin… parce que dans le cas contraire, c’est un vrai crève cœur!
      ‘Puccini’, c’est mon préféré !

  4. Complètement d’accord! Tous les rosiers présents dans ce billet sont de pures merveilles, je les adore!!!! Ce livre est très tentant… je le mettrai bien sur ma liste u pere noël! Je suis obsédée par Mademoiselle des minuits… mon coeur chavire à chaque fois que je vois sa photo. Un jour peut être!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *