Chroniques de mon jardin…

En juin, au jardin, c’est l’explosion de tous les rosiers. Ils sont beaux, généreux, exubérants même!
Les géraniums vivaces, les clématites, les pavots, les hémérocalles et tant d’autres fleurissent simultanément, créant une incroyable luxuriance.

rosa ‘Tapis Volant’ et alchemilla mollis

Le merveilleux rosier pourpre ‘Charles de Mills’ est  épatant lors de son unique floraison.  Et même si il faudra attendre jusqu’à l’année prochaine pour le revoir en fleurs, je ne m’en passerais pour rien au monde!
Je trouve tellement dommage de se priver de la splendeur des rosiers non remontants sous prétexte qu’ils ne fleurissent qu’un mois! Et les bulbes ou les arbustes printaniers alors? Ils ne font pas mieux après tout!

rosa ‘Théo’, rosa ‘Charles de Mills’, rosa ‘félicia’ et rosa ‘puccini’, autour du petit bassin, avec une alchemille, un erysimum ‘Bowles Mauve’, un sedum panaché et des géraniums vivaces

Cette opulence ne dure heureusement pas toute la saison, on s’en lasserait sans doute, mais en ce moment, je m’en délecte et je savoure sans modération!

rosa ‘Sibelius’

Sur la tour de l’ancien toboggan, le rosier liane ‘Paul’s Himalayan Musk’  ne passe pas inaperçu et répand son doux parfum alentours! A ses pieds, le weigelia variegata termine sa floraison et un ensemble de feuillages couvre-sols attend encore les roses dans ce massif.

rosa ‘Paul’s Himalayan Musk’

Sur la tour de l’ancien toboggan aussi, mais bien moins haut, la clématis ‘Prince Charles’ ouvre enfin ses boutons pointus.

clématis ‘Prince Charles’

 

Dans le massif jaune et blanc,  sous le saule tortueux, on remarque entre autres la belle présence des euphorbes.

Les rosiers ‘The Alexandra Rose’, Graham Thomas’, ‘Ghislaine de Féligonde’ et ‘Opalia’ éclairent la scène.
Un massif jaune et blanc, c’est à la fois joyeux et frais, reposant, empreint de sérénité.
Les têtes d’allium séchées apportent une note graphique.

Sous le jeune heptacodium miconioides, les papaver tiennent compagnie aux rosiers ‘Gertrude Jekyll’ et ‘Darcey Bussel’.

heptacodium miconioides, papaver, rosa ‘Gertrude Jekyll’ et rosa ‘Darcey Bussel’

Papaver ‘Dark Plum’ et géranium ‘Catherine Deneuve’ seront suivis par la floraison des allium sphaerocephalon

papaver ‘Dark Plum’ et géranium ‘Catherine Deneuve’ seront suivis par la floraison des allium sphaerocephalon

Le rosier ‘Gertrude Jekyll’ a été déplacé l’année dernière. Il s’est bien remis de son déménagement et offre de belles roses pleines, parfumées.

 

Au début de l’allée, le rosier ‘Mme Alfred Carrière’ planté en l’honneur de mon papa qui s’appelle Alfred, commence a fleurir sur l’arche en fer forgé.
A droite, le remarquable rosier ‘Rose des Quatre Saisons’ commence sa floraison cette semaine.

rosa ‘Mme Alfred Carrière’

Ces deux rosiers un peu plus à l’ombre, près du banc, ne sont en fleurs que depuis quelques jours…

sous l’amélanchier, les rosiers ‘Harlow Carr’ et ‘Kosmos’ avec, derrière le banc, les grosses boules encore vertes de l’hydrangea ‘Annabelle’
rosa ‘Harlow Carr’

Le petit rosier ‘Kosmos’ est discrètement tuteuré car il a bien du mal à tenir tout seul ses énormes roses…

rosa ‘Kosmos’

Près de la terrasse, un géranium et des semis de nigelles se mêlent au ravissant rosier ‘Mozart’.

rosa ‘Mozart’

Tandis que la floraison du seringat virginal embaume à quelques mètres à la ronde…

rosa ‘Ballerina’ et seringat virginal, hémérocalle ‘Fulva’ et lavande

C’est loin d’être fini, les floraisons se succèdent et il fait beau! Profitons pleinement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *